Écossais du Québec (ethnie)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Éphémérides -



1305 (23 août) William Braveheart Wallace est exécuté ; son corps est traîné par des chevaux entre Westminster et la Tour de Londres avant d'être pendu, éventré,décapité et démenbré. Les parties de son corps sont envoyées aux quatre coins du Royaume Uni en guise d'avertissement ; Wallace devient alors une figure légendaire chez les Écossais.
1567 La catholique Mary Stuart, Queen of Scots, abdique en raison de son allégeance catholique, puis se réfugie à Londres chez sa cousine Alizabeth 1ère; enfermée pendant 18 ans, elle est finalement reconnue coupable de complot contre la reine d'Angleterre ; elle est décapitée en 1587 (8 février).
1619 Abraham Martin dit l'Écossais arrive à Québec. Il s'établit sur une terre qui longe le fleuve Saint-Laurent et qui deviendra Plaines d'Abraham.
1707 L'Écosse et l'Angleterre s'unissent politiquement.
1746 (16 avril) Massacre de Culloden commandé par le prince Bonnie Charlie qui voulait rétablir le trône des Stuarts en Écosse ; les soldats de Bonnie Charlie sont pourchassés par les soldats de Cumberland dit le boucher , leurs corps sont coupés en morceaux ; une loi d'Angleterre interdit le port du kilt et du tartan et l'utilisation de la langue celtique par les Écossais ; le parlement anglais adopte une loi qui décrète l'assimilation des habitants des Highland écossais ; le parlement anglais adopte le Dress Act qui décrète que seuls les Écossais qui font partie de l'armée britannique pourront porter le kilt et le tartan
1763 L'Angleterre s'empare de la Nouvelle-France.
Des Écossais (agriculteurs poussés au chômage par la révolution industrielle et les réformes agraires ; LowLand And Highland Clearance Act du parlement anglais) viennent s'établir au Canada. On retrouve certains Écossais dans le commerce (John Redpath, Henry Morgan, John Young)
1804 (3 décembre) Des Écossais de Montréal se réunissent dans un café pour célébrer la fête de St. Andrew, le patron des Écossais.
1816 Le Montreal Herald rapporte que des Écossais organisent un bal et un souper en l'honneur de St. Andrew, le saint patron de l'Écosse.
1834-1835 Fondation de la St. Andrew's Society pour venir en aide aux démunis, particulièrement au cours d'une épidémie de cholera qui faisait des ravages chez les immigrants écossais.
1857 (26 juin) Précédé par le navire Napoléon (construit en 1856) en direction de Montréal sur le Saint-Laurent, le vapeur Montréal (construit en 1841) voulut rejoindre ce dernier ; son capitaine, J.C. Rudolph, ordonna de produire plus de vapeur, mais les fournaises surchauffèrent et le navire prit feu entre Neuville et Cap-Rouge ; le Montréal transportait environ 300 passagers dont 256 immigrants écossais arrivés à Québec le 25 juin précédent ; bilan : 253 morts ; environ 50 rescapés dont plusieurs orphelins furent recueillis par la St. Andrew's Society de Montréal ; le Mount-Royal Cemetery donna un lot pour y inhumer les corps des victimes qui furent transportés à Montréal ; le propriétaire du Montréal, John Wilson, avait persisté à l'exploiter malgré le fait qu'au début de la saison de navigation, les assureurs l'avaient condamné ; accusé de négligence criminelle, le capitaine Rudolph fut finalement acquitté et put reprendre du service.

La plupart des immigrants écossais venaient de Kintyre et de Isle of Skye. Ils étaient envoyés de force au Canada par les grands propriétaires fonciers qui trouvaient moins coûteux de les mettre sur des bateaux à destination de l'Amérique plutôt que de les faire vivre en Écosse à même les taxes ; la plupart étaient totalement démunis.

1979
Référendum sur l'indépendance de l'Écosse (le non l'emporte).
1997
Référendum sur l'indépendance de l'Écosse (le non l'emporte).

En 2014, le quotidien La Presse rapporte qu'il y a 119 000 Montréalais qui se disent d'origine écossaise.
568 000 Canadiens sont originaires d'Écosse et 4 170 000 Canadiens disent avoir du sang écossais.

2014 (18 septembre) Référendum sur l'indépendance de l'Écosse ; près de 84,6 % des Écossais votent (par 55,3 % contre 44,7 %) de demeurer liés à l'Angleterre


Personnes nées en Écosse et citées dans la MDQ :

Alexander, Charles
Alexander, William
Allan, Andrew
Allan, Hugh
Anderson, Anthony
Anderson, Thomas Brown
Angus, Richard Bladworth
Armour, Robert
Auldjo, Alexander
Black, John
Brown, William
Bryson, George
Buchan, John
Bulloch, William Ross
Calder, Frank
Campbell, Alistair
Christie, Gabriel
Christie, Thomas
Cochrane, James
Cook, Robert MacKenzie
Craigie, John
Cream, Thomas Neil
Cross, Alexander
Cuthbert, James
Cuthbert, William
Davidson, Arthur
Dawson, William McDonell
Dougall, John
Douglas, James
Dow, William
Drummond, George Alexander
Dunbar, Maxwell John
Dunlop, John
Ellice, Alexander
Ellice, Edward
Ferres, James Moir
Ferrie, Adam
Ferrier, James
Finlay, Robert
Finnie, John Thomas
Fisher, James
Forsyth, John
Fraser, Alexander
Fraser, John
Fraser, Malcolm
Gairdner, Robert Hunter
Gallagher, Norman Joseph
Gillies, David
Gordon, George
Gordon, Donald
Grant, William
Gray, Ralph
Hutchison, Alexander Cowper
Kerr, James
Kinnear, James
Lees, John
Leslie, James
Lynd, David
Macaulay, Robertson
Macdonald, John Alexander
Mackay, Hugh
Mackenzie, Alexander
Mackenzie Roderick
Mackenzie, William Lyon
MacLean, Archibald
Macnider, Mathew
Martin, Fraser
McBeath, George
McDonald, John
McDougall, John
McDougall, William
McGill, James
McGill, Peter McCutcheon
McGillivray, William
McKay, Thomas
McLaren, Neil
McLaren, Norman
McNicoll, Duncan
McNicoll, Kathrine
McTavish, Simon
Monro, David
Morgan, Henry
Morrin, Joseph
Munn, John
Mure, John
Murray, James
Neilson, John
Notman, William
Peterson, William
Ramsay, Thomas Kennedy
Redpath, John
Reid, John
Richardson, John
Robertson, Joseph Gibb
Robertson, William
Rose, John
Ross, James
Rothney, William
Scott, William Henry
Shaw, Angus
Smith, Donald Alexander
Sommerville, Robert Brown
Steel, John
Stephen, George
Stewart, John
Tain, Thomas
Turner, Thomas Andrew
Walker, William H.
Walker, William
Wallace, James
Watt, Alastair
Whyte, John
Young, John

  • Filmographie -


The Rise and Fall of English Quebec (documentaire de William Weintraub)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)