Élie (Jacques)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Né en France. Émigré en Acadie. Condamné à mort pour un crime commis en Acadie, il est transféré à Québec pour y être exécuté. En 1665, il accepte d'être bourreau de la Nouvelle-France en échange de l'annulation de sa peine ; il sera bourreau de 1705 à 1710. Tué en mai 1710 d'un coup de fusil tiré par un Amérindien qui tue en même temps son fils, Nicolas, et blesse gravement son épouse, Marie-Josèphe Maréchal.
Outils personels

Publicité

(Annonces   .)