Akwesasne (réserve amérindienne mohawke et onontaguée)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Superficie - 1 149,29 hectares au Québec.
  • Gentilé - Akwesashronon.


  • Éphémérides :


1664 Conclusion du Traité d'Albany entre la Confédération des Cinq-Nations et les Hollandais qui consacre le principe du Wampum-à-Deux-Rangs.
1667 Les Britanniques et la Confédération des Cinq-Nations confirment le Traité d'Albany de 1664 et le Whampum-à-Deux-Rangs.
1750
Construction du fort de Saint-Régis par le gouverneur de la Jonquière.
1755
Fondation de la mission Saint-Régis par les jésuites vers la fin du régime français en raison des conflits internes ayant perturbé la mission de Kahnawake et par crainte de la mauvaise influence des colons français incompatible avec leurs efforts d'évangélisation.
1762
Incendie de la première chapelle et destruction d'importantes reliques de Kateri Tekakwitha.
1775
Le chef mohawk Thayendanega se rend à Londres (Angleterre) où il obtient de George III la promesse que les droits territoriaux de sa nation seraient respectés.
1783
Le Traité de Versailles, reconnaissant l'indépendance des États-Unis, établissait la ligne dite «ligne de Washington» qui servira de frontière avec le Canada. Les Mohawks ayant pris parti pour l'Angleterre sortent perdant et sont expulsés du territoire de la rivière Mohawk qu'ils occupaient.
1788
La Confédération des Six-Nations transfère le siège de la nation mohawke de Takagista (New York) à Akwesasne.
1791-1792
Construction de l'église Saint-Régis.
1794
Le Traité de Jay (traité d'amitié, de commerce et de navigation) comporte des dispositions qui assurent la libre circulation frontalière des peuples autochtones.
1795-1799 Construction du presbytère.
1814
Le Traité de Gand consacre la division du territoire d'Akwesasne entre l'État de New York, et les provinces canadiennes de l'Ontario et de Québec et maintient les dispositions du Traité de Jay sur la libre circulation interfrontallière des peuples autochtones.
1866
Incendie de l'intérieur et du toit en bois de l'église Saint-Régis.
1868
Reconstruction de l'église Saint-Régis à partir des murs restés debout.
1876
Le Parlement du Canada adopte la Loi sur les Indiens.
1884
Le Parlement du Canada adopte la «Loi sur l'avancement des Sauvages».
1899
La Royal Canadian Mounted Police occupe la maison du Conseil, menotte les chefs qui venaient discuter de l'achat de pierres pour reconstruire l'un des piliers du pont qui s'était effondré, puis abat le chef Jack Fire ?????. La police du dominion du Canada abat Jake Ice ?????, un mohawk qui protestait contre la décision du Canada de remplacer les chefs héréditaires par des conseils de bande élus sur le territoire mohawk.
1923
La population de la paroisse est de 2 712 âmes.
1968
(18 décembre 1968) Cinquante Mohawks d'Akwesasne sont arrêtés près de Cornwall pour avoir bloqué le pont international qui relie le Canada et les États-Unis ; ils protestaient contre la décision du Gouvernement fédéral de ne pas reconnaître les droits de libre circulation transfrontalière des peuples autochtones du Canada.
1988
(13 octobre 1988) Deux cent cinquante agents de la Ontario Provincial Police, de la police municipale de Cornwall, de l'État de New York et de la Gendarmerie royale du Canada envahissent Cornwall Island pour y confisquer les cigarettes qui auraient passé la frontière sans frais de douane.
1989
Ouverture de casinos sous la protection des Warriors mohawks et malgré une importante faction d'opposants des Mohawks résidant sur la réserve.
1990
(1er mai 1990) Deux Mohawks, Matthew Pyke, un opposant à l'exploitation de casinos sur la réserve d'Akwesasne, et Harold Edwards sont assassinés.
(2 mai 1990) La Sûreté du Québec, l'Ontario Police Departement et la New York State Police envahissent la réserve.
(10 mai 1990) Importante saisie de drogues et d'armes sur la réserve par les agents de la Police provinciale de l'Ontario et la Gendarmerie royale du Canada.
(13 mai 1990) Arrestation de cinq Mohawks, dont deux policiers de la réserve, opposés au casinos ; leur arrestation est reliée au meurtre de Harold Edwards assassiné le 1 mai précédent.
(14 mai 1990) Le corps d'un autre Mohawk, Douglas Thompson jr, mort d'une blessure profonde faite à l'aide d'un couteau, est découvert à Cornwall. Des accusations de meurtre au second degré sont portées contre le Mohawk Douglas George, alors que des accusations d'avoir braqué une arme à feu et d'avoir utilisé une arme dans un dessein dangereux sont portées contre David George, le frère de Douglas.
1995 La population est de 4 500 habitants du côté québécois, 2 500 du côté Ontarien, et de 5 à 6 000 du côté des États-Unis.
1997 Le gouverneur de l'État de New York décide d'imposer une taxe sur chaque paquet de cigarettes vendu par les Amérindiens à des non-autochtones ; les Amérindiens protestent en affrontant les State Troopers et bloquent une section de 50 km de la New York State Thruway au sud de Buffalo.
2008 (Octobre 2008) Un rapport interne met en garde l'Agence des services frontaliers du Canada contre la possibilité de violence face au projet d'armer des agents au poste frontière situé sur le territoire mohawk d'Akwesasne ; le rapport recommande d'envisager énergiquement de déplacer le poste en dehors de la réserve.
2009 (9 mai 2009) Les mohawks paralysent la circulation sur le pont international qui relie le Canada et les États-Unis à Cornwall, pour protester contre le fait que le Gouvernement du Canada ait décidé d'armer les douaniers ; ils considèrent que ce geste constitue une atteinte à leur souveraineté sur leur territoire. (29 mai 2009) Le ton monte entre l'Agence des services frontaliers du Canada et les Mohawks qui ne veulent pas que les douaniers soient armés ; à cause du trafic de drogues et d'armes à feu qui s'effectue entre les États-Unis et le Canada à cet endroit, les douaniers sont très stricts et ralentissent la circulation des Mohawks entre les deux pays ; ces derniers craignent qu'un douanier armé dégaine et blesse l'un des 12 000 habitants de la réserve ; l'armement des douaniers constituerait selon les Mohawks une atteinte à leur souveraineté sur la réserve. (31 mai 2009, vers minuit) Une manifestation des Mohawks entraîne la fermeture du poste de douanes canadien ; la police détourne la circulation vers le poste frontière de Prescott, Ontario ; à la demande du Canada, les États-Unis ferment leur poste frontière ; l'agence des services frontaliers du Canada annonce qu'elle ne rouvrira pas son poste tant que les Mohawks n'auront pas accepté que les douaniers du poste de la réserve soient armés comme elle a entrepris de le faire en 2007 pour tous les douaniers du Canada ; les Mohawks se plaignent d'avoir été maltraités par certains douaniers et croient qu'il est préférable de régler les problèmes avant que ces mêmes douaniers soient armés ; pour maintenir le poste de douanes sur l'île Cornwall, le Gouvernement du Canada paye un loyer au Conseil de bande mohawk. (11 juin) Les sénateurs américains Charles Schumer et Kirsten Gillibrand demandent à la Secrétaire à la sécurité des États-Unis de faire réouvrir le poste frontière canadien parce qu'ils prétendent que cette fermeture a été dévastatrice pour l'économie de Massena dans l'État de New York. (12 juin 2009) Les Mohawks de la réserve Tyendinaga près de Deseronto, Ontario, érigent des barricades à l'entrée du Skyway Bridge pour protester contre le fait que le Gouvernement fédéral ne veuille pas négocier avec les Mohawks d'Akwesasne ; 13 Mohawks sont arrêtés et le pont est rouvert par la police en après-midi. (17 juin 2009) Le syndicat représentant les 37 douaniers affectés au poste de douanes d'Akwesasne rapporte que ses membres affectés à ce poste ont reçu de leur médecin l'avis de ne pas retourner au travail à cet endroit. (9 juillet 2009) Le Syndicat affirme que, compte tenu que la réserve est la plaque tournante du trafic de cigarettes, de drogues et d'armes, et qu'ils ont été insultés et menacés par des Mohawks, ses membres ne retourneront pas sur la réserve même s'ils y étaient armés. (13 juillet 2009) L'Agence des services frontaliers installe temporairement son poste à Cornwall, en dehors du territoire de la réserve, près de l'entrée du pont qui traverse la Voie maritime du Saint-Laurent pour atteindre l'île Cornwall ; ce poste n'étant plus sur l'île de Cornwall, les Mohawks ne peuvent plus se rendre sur l'île de Cornwall sans passer par les États-Unis ; si les Mohawks d'Akwesasne négligent de se rapporter au nouveau poste de l'Agence des services frontaliers canadiens, leurs véhicules peuvent être saisis et ils sont passible d'amendes de 1 000 $ et plus ; les temps d'attente en périodes de pointe peuvent atteindre 60 ou 90 minutes. Les Mohawks d'Akwesasne contestent ce changement de lieu devant la Cour fédérale. (21 décembre 2009) La Cour fédérale rejette la demande des Mohawks d'Akwesasne d'être exemptés de se rapporter au nouveau poste frontière de Cornwall en attendant la décision des tribunaux sur leur contestation de la décision de l'Agence de transférer son poste de douanes à l'entrée du pont de Cornwall.
2010 (27 août 2010) Le gouverneur de l'État de New York décide d'imposer une taxe de 4,35 $ sur chaque paquet de cigarettes vendu par les Amérindiens à des non-autochtones.
2016 (3 octobre 2016) The Gazette rapporte que le Conseil de bande institue ce qui devrait être le premier système légal au Canada en dehors du cadre fédéral ; Madame Joyce King en est la la directrice. Les juges et les procureurs qui y seront nommés jugeront des causes relatives à 32 lois (relatives au commerce du tabac, l'hygiène, les élections, la propriété et la conservation de la faune) adoptées par le conseil de bande pour régler des situations en matière civile survenues sur le territoire de la réserve ; les affaires criminelles continueront d'être traitées par les tribunaux provinciaux et fédéraux.

  • Toponymie -


Akwesasne est un mot amérindien signifiant «là où la perdrix bat des ailes».
Saint-Régis rappelle le souvenir de saint François Régis, un jésuite français qui souhaitait venir au Canada, mais qui en avait été empêché par ses supérieurs.

  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
Àune cinquantaine de kilomètres au sud-ouest de Salaberry-de-Valleyfield.
À l'embouchure de la rivière Saint-Régis dans le lac Saint-François.
La réserve est située en partie aux États-Unis, en partie en Ontario et en partie au Québec et comprend plusieurs îles sises au milieu du Saint-Laurent.
Diocèse de Valleyfield.
Région touristique de la Montérégie.
Carte 9.

Carte 9 sur Google Maps

Lien internet :
http://www.archives-isere.fr/10379-robe-noire-chez-iroquois.htm.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)