Albert (Yves)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Victime de meurtre.


Le 14 mars 2002, vers 18 h 20, Yves Albert, 34 ans, un conducteur de camion de la compagnie Purolator, est assassiné par projectiles d'arme à feu alors qu'il fait le plein d'essence de son automobile Chrysler Intrepid verte à la station-service du dépanneur Couche-Tard de la rue Grande-Côte à Saint-Eustache ; le numéro de plaque de son automobile est XPM 404.
Une camionnette Plymouth qui transportait les tueurs brûle quelques minutes plus tard sur la rue Carmel, à Laval, près de la sortie de l'autoroute 13, indiquant ainsi qu'il s'agissait d'un contrat exécuté par des tueurs à gage ; le fait que l'on ne connaît aucune raison de tuer Yves Albert, fait conclure aux policiers qu'il a été victime d'une erreur sur la personne visée par les bandits ; cette conclusion serait confirmée par le fait que Norman Whissell, 37 ans, un membre du gang des Bandidos, propriétaire d'une Chrysler Intrepid verte portant le numéro de plaque 404 HTM, a été l'objet d'une tentative d'assassinat le 11 janvier précédent.
Voir également Guerres des gangs.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)