Automatistes (définition)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Terme inspiré du tableau Automatisme peint par Paul-Émile Borduas et conservé au Musée des beaux-arts du Canada à Ottawa. Le procédé des Automatistes consiste à laisser à la main et au corps une autonomie de mouvement telle qu'ils se meuvent de façon qui se rapproche de l'inconscience totale. Cette façon de peindre trouve son origine à Montréal et s'y est développée de 1941 à 1954 en réaction contre l'uniforme rigidité de l'École du meuble de Montréal alors responsable de la diffusion des Beaux-Arts ; parmi ses plus fervents adeptes, outre Borduas, on retrouve Marcel Barbeau, Marcelle Ferron, Fernand Leduc, Jean-Paul Mousseau et Jean-Paul Riopelle, tous signataires du manifeste Refus global. La première exposition des Automatistes est tenue en 1946 et la dernière en 1954.
Outils personels

Publicité

(Annonces   .)