Bédard (Pierre-Stanislas)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de loi (avocat) et journaliste né en 1762 (13 novembre) à Charlesbourg.

Études au Séminaire de Québec.
L'un des fondateurs (Pierre-Stanislas Bédard, François Blanchet, Louis Bourdages, Joseph Levasseur Borgia et Joseph-Bernard Planté) du journal Le Canadien en 1806.
Appréhendé en 1810 sur l'ordre du gouverneur Craig, sous prétexte d'une rébellion appréhendée, il est incarcéré sans procès pendant plusieurs mois parce qu'il refuse de demander son pardon ; pendant son internement, il est élu député de Surrey à la Chambre d'assemblée du Bas-Canada.
Député du Parti canadien de Northumberland (1792-1810), de Surrey et de la Haute-Ville-de-Québec (1810-1812) à la Chambre d'assemblée du Bas-Canada.
Leader du Parti canadien et des nationalistes canadiens-français (-1812) ; il cesse toute activité politique en 1812.
Juge de la Cour du banc du roi-CBR à Trois-Rivières (1812-1828)
Participe à la Guerre anglo-américaine de 1812-1814 comme capitaine de milice.
Frère de Joseph Bédard. Père de Elzéar Bédard et de Joseph-Isidore Bédard.
Décès en 1829 (26 avril) à Trois-Rivières.

  • Distinctions -


Les noms de la rue Pierre-Bédard et du parc Pierre-Bédard de Montréal et du canton Bédard proclamé en 1919 et situé au sud-est de Trois-Pistoles dans la région du Bas-Saint-Laurent honorent sa mémoire.

  • Crédits -


Dictionnaire des auteurs de langue française en Amérique du Nord (Réginald Hamel, John Hare et Paul Wyczynski, Fides, 1989)
Dictionnaire des parlementaires du Québec 1792-1992 (Les Presses de l'Université Laval à Québec, 1993)
Pierre-Stanislas Bédard, la crise de 1810 et les débuts de la démocratie parlementaire (Collectif, Bulletin d'histoire poiltique, VLB, 2011)
Les rues de Montréal - Répertoire historique (Ville de Montréal, Éditions du Méridien, 1995)


  • Crédits -


Les rues de Montréal - Répertoire historique (Ville de Montréal, Éditions du Méridien, 1995)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)