Bélanger-Pelletier (Brenda)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Au cours de la nuit du 7 au 8 octobre 2014, une automobile conduite par Brenda Pelletier-Bélanger, 18 ans, percute une automobile conduite par Jacques Beauchemin venant en sens inverse ; Monsieur Beauchemin décède sur le coup alors que la jeune automobiliste et sa passagère de 17 ans s'en tirent pratiquement indemnes ; peu avant le drame, les deux jeunes femmes avaient échangé des textos dans lesquels elles disaient être écoeurées de la vie et signifiaient leur désir de mourir ; Après avoir consommé des stupéfiants que madame Bélanger avait dérobés à son frère pour «se donner du courage» les femmes se sont engagées sur la route 158 à Mirabel. À environ 600 mètres de l'endroit où sa soeur était décédé lors d'une colision mortelle l'année précédente, la conductrice a lancé son véhicule face à celui de Monsieur Beauchemin qui se rendait à Lachute dans le cadre de son travail comme livreur de journaux. Le juge Sylvain Lépine condamne Brenda Pelletier-Bélanger à 4 ans de prison à selon une proposition commune de la Couronne et de la défense.
Outils personels

Publicité

(Annonces   .)