Baillairgé (Jean)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de sciences (architecte), artiste (sculpteur) et homme de métier (charpentier et menuisier) né en 1726 (31 octobre) à Saint-Antoine-de-Villaret (Blanzay, Poitou, France).

Arrive en Nouvelle-France en 1741 amené par Madame de Pontbriand.
Père de la lignée Baillairgé/Parent d'Amérique.
Épouse Marie-Louise Parent en 1750 ; de cette union sont issus Marie-Françoise-Antoinette Baillairgé (mariée à Jean-Paschal Létourneau), Louise-Geneviève Baillairgé (mariée à Guillaume Bériau), François Baillairgé (marié à Marie-Josèphe Boutin), Pierre-Florent Baillairgé (marié à Marie-Louise Cureux) et Marie-Anne Baillairgé (mariée à Joseph Girouard).
Grand-père de Thomas Baillairgé. Grand-père de Jean-Joseph Girouard.
Décès en 1805 (6 septembre) à Québec.

  • Oeuvres -


La chaire, le banc des marguilliers et le clocher (1769) et le retable (1786-1793, avec son fils François) de la cathédrale de Québec.
Le maître-autel et des statuettes de l'église de Sainte-Louise
Décorations d'église avec ses fils, François Baillairgé et Pierre-Florent Baillairgé.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)