Banliac, Baniac ou Bayare (François ; dit Lamontagne)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de métier (sabotier) né à Chantrezac (Charente, Angoumois, France).

Arrive en Nouvelle-France en 1665 comme soldat de la compagnie de La Fouille.
S'établit dans la seigneurie de Rivière-du-Loup-en-Haut (21).
Père de la lignée Banliac/Doyon d'Amérique.
Épouse (premières noces) Marie-Madeleine Doyon à Trois-Rivières en 1677 ; de cette union est issu François Banliac (marié à Marie Faye).
Père de la lignée Banliac/Pelletier d'Amérique.
Épouse (secondes noces) Marie-Angélique Pelletier à Rivière-du-Loup-en-Haut (Louiseville) en 1680 ; de cette union sont issus Marguerite Banliac (mariée à François Dupuis dit Jolicoeur), Marie-Angélique dite Marie-Madeleine Banliac (mariée à Pierre Gignard), Marie-Geneviève Banliac (mariée à Mathieu Millet), Étiennette Banliac (mariée à Pierre Latour), Marie-Jeanne (mariée à Jean Gossain), Marie-Angélique dite Marie-Anne Banliac (mariée à Pierre Gerbault), Charles Banliac (marié à Madeleine Lemaître) et Agathe Banliac (mariée à Charles Branchaud.
Décès entre 1705 et 1709 à Rivière-du-Loup-en-Haut (21).
En 1729 il avait 83 descendants.

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presse de l'Université de Montréal, 1987)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)