Beaudry (Sylvain)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).


  • Éphémérides -



2001
Sylvain Beaudry est arrêté au Nouveau-Brunswick et condamné à 7 ans de prison pour le passage à tabac d'un vendeur de drogues. Beaudry est condamné à 15 ans de prison pour des crimes commis pour le compte de l'Alliance contre les Hells-Angels.
(14 février 2001) Le cadavre de l'aspirant membre du gang des Bandidos, Michel Gauthier, 40 ans, est trouvé au volant de la voiture de son père sur le chemin de La Minerve à Labelle ; son crâne est transpercé de 3 balles.
2002
(Juin 2002) Le Service de police de la ville de Montréal - SPVM arrête les derniers membres du gang des Bandidos.
(Octobre 2002) Sylvain Beaudry est condamné à 8 ans de prison.
2003
Sylvain Beaudry signe un contrat de délateur qui lui accorde 500 $ par semaine durant les 2 premières années suivant sa libération.
2004
Beaudry est libéré au sixième de sa peine et vivra sous une fausse identité.
(Septembre 2006) Début du procès de Duguay pour le meurtre d'Hamel ; la preuve repose en partie sur le témoignage de Sylvain Beaudry, un allié des Rock-Machine devenu délateur après avoir admis sa participation au meurtre du trafiquant de drogues Steve Belley commis avec Tony Duguay en décembre 1999 ;
(16 décembre 2006) Reconnu coupable du meurtre prémédité de Hamel par un jury, Duguay, 33 ans, est condamné à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 25 ans de sa peine derrière les barreaux.
Tony Marault, arrêté à Laval le 30 octobre 2005 est accusé du même meurtre, mais le 4 avril 2007, la Couronne retire l'accusation en invoquant le manque de crédibilité de son témoin principal, Christian Dumont Lambert.
2014
(5 février 2014) Beaudry qui se dit inquiet pour sa sécurité, demande la somme d'un million $ en compensation pour tous les préjudice qu'il a subis ; en désespoir de cause, il affirme qu'il préfère retourner en prison depuis que le policier Ian Davidson et le sergent détective Benoit Roberge ont été pris à vendre des renseignements à des bandits ; il craint que Davidson ou Roberge révèle sa fausse identité pour quelques milliers $ et que les bandits l'abattent.
Beaudry affirme avoir reçu, avant son témoignage, un CD contenant toute la preuve contre Duguay ce qui serait contraire à l'éthique et pourrait avoir contaminé son témoignage ; Beaudry affirme en plus que des enquêteurs ont dirigé une partie de son témoignage. Il n'a pas cité les noms des enquêteurs.

Voir également Guerres des gangs.

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)