Boileau, Bouleau, Boulot, Boelo (Pierre)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Militaire et agriculteur né vers 1688 à Malensac (Morbihan, Bretagne, France).

S'établit d'abord sur la Côte-Saint-Laurent (Montréal), à Sainte-Geneviève, puis fut l'un des premiers colons de L'Île Bizard où il obtient sa concession en 1735.
Père de la lignée Boileau/Lahaye d'Amérique.
Épouse Madeleine Lahaye à Saint-Laurent (Île de Montréal) en 1724 ; de cette union sont issus Marguerite Boulot ou Boileau (mariée à Jacques Proulx dit Poitevin), Pierre-Jean Bouleau ou Boileau (marié à Marie-Élisabeth Martel), Geneviève Boileau (mariée à Nicolas Claude), Michel Boileau (marié à Louise Larivière), Jacques Boileau (marié à Marie Lauzon), Joseph Boileau (marié à Marguerite Brisebois), Augustin Boileau (marié à Charlotte Larivière) et Louis Boileau (marié à Marie-Josephe Laniel dit Desrosiers).
Ancêtre des entrepreneurs Damien, Ulric et Aimé Boileau, à qui l'on doit la construction de plusieurs églises et institutions de la région de Montréal (églises Holy Trinity, La Nativité-de-la-Sainte-Vierge de Hochelaga, Saint-Charles, rue Centre, Saint-Esprit de Rosemont, Saint-Paul, rue de l'Église, Saint-Raphaël-Archange de L'Île Bizard, Saint-Stanislas-de-Kostka, boulevard Saint-Joseph-Est, Église Sainte-Madeleine de Outremont, Église Sainte-Marguerite-Marie, rue Dorion, Église des Saints-Anges-Gardiens de Lachine, Oratoire Saint-Joseph, Hôpital Saint-Luc, presbytère Sainte-Geneviève, boulevard Gouin Ouest, Pavillon principal de l'Université de Montréal).
Décès en 1768 dans la paroisse Saint-Raphaël-de-l'Ïle-Bizard.

P.S. Cette entrée a été corrigée en 2002 à la suite de représentations soumises par M. Jacques Lagarde de Montrélal en 200

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)