Bombardier Inc. (entreprise industrielle)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Éphémérides -


1823 Fondation de la société autrichienne Lohnerwerke à Vienne (Autriche).
1838 Fondation de Waggonfabrik Talbot KG à Aachen (Allemagne) par Johann Talbot.
1882 Fondation par des entrepreneurs belges et français de la compagnie française Les Ateliers du Nord de la France (ANF) pour fabriquer des véhicules de transport ferroviaire.
1899 Fondation de la Electric Boat Company par Isaac Rice (cette entreprise sera le plus gros constructeur de sous-marins privés des États-Unis, elle construira également des vedettes lance-torpille et des chasseurs de sous-marins).
1901 Fondation d'une entreprise par les frères Short à Hove, Angleterre.
1902 Fondation de la Montreal Locomotive Work-MLW spécialisée dans l'assemblage de locomotives ; cette compagnie fabrique également des moteurs diesel.
1903
(17 décembre 1903) Les frères Wilbur et Orville Wright font voler un aéronef motorisé plus lourd que l'air pesant 275 kg à Kitty Hawk (North Carolina) ; l'aéronef conduit par Orville accomplit 120 pieds en 12 secondes ; plus tard le même jour Wilbur franchit 852 pieds en 59 secondes.
1904 Les frères Short de Hove (Angleterre) construisent les 4 premiers avions des frères Wright.
1906 Les frères Wright obtiennent leur brevet d'invention du gouvernement américain.
1909 Fondation de la compagnie Short Brothers pour la conception et la fabrication d'aéronefs ; la compagnie reçoit la première commande de production d'avions de l'histoire.
1911 À la demande du gouvernement du Canada, le constructeur de navires britannique, Vickers Sons and Maxim, incorpore la compagnie Canadian Vickers qui ouvre un chantier naval à Montréal (angle Viau et Notre-Dame) pour y construire des vaisseaux pour la Marine royale canadienne.
1912 Une terre de Cartierville appartenant à Gervais Cousineau est utilisée pour la première fois comme terrain d'aviation par le Montreal Polo Club.
1923 La Canadian Vickers de Montréal crée une division aéronautique à la suite de l'obtention d'un contrat, conjointement avec Laurentide Air Services, pour la fourniture à l'Aviation royale canadienne de 8 hydravions à coque Viking IV qui devront être construits au Canada.
1926 J.-Armand Bombardier ouvre un garage à Valcourt (Québec) et y développe divers prototypes de véhicules capables de circuler sur la neige et de sortir ainsi les populations rurales de leur isolement hivernal.
1928 Constitution de la compagnie De Havilland à Downsview, Ontario, propriété de la compagnie britannique, Hawker Siddeley.
(23 juillet 1928) Vol inaugural du premier hydravion Viking construit au Canada par La Canadian Vickers.
1934
Yvon Bombardier, 2 ans, le fils de J.-Armand Bombardier, meurt d'une appendicite aigüe devant ses parents impuissants et incapables de se rendre à l'hôpital, ni d'avoir un médecin parce qu'une tempête de neige avait bloqué toutes les routes ; le père décide alors de concevoir un moyen de locomotion hivernale pour éviter les effets de ce genre de situation.
1937
J.-Armand Bombardier obtient un brevet d'inventeur pour une autoneige à 7 places (le B-7) et en commence la fabrication et la commercialisation à Valcourt (Québec).
1937
Fondation de la Trans Canada Air Lines par le Canadien National, la compagnie de chemins de fer appartenant alors au gouvernement du Canada. La compagnie Short Brothers (Shorts) installe une avionnerie à Belfast (Irlande du Nord).
1938
Trans Canada Air Lines assure le service des postes entre Montréal et Vancouver.
1941
Vente par J.-Armand Bombardier à l'armée canadienne d'un prototype d'autoneige (B-12) capable de transporter des soldats dans des opérations dans le nord de la Norvège.
1942
J.-Armand Bombardier incorpore la compagnie L'Auto-Neige Bombardier pour produire et commercialiser la motoneige ; son siège social est à Valcourt (Québec) et son capital autorisé est de 3 000 actions. Achat par l'armée canadienne de 130 motoneiges de type B-12 fabriquées par L'Auto-Neige Bombardier.
(1 mai) Début de la construction d'une avionnerie à Cartierville, propriété du gouvernement du Canada gérée par la Canadian Vickers, pour produire des avions de type PBY ou Canso.
1942-1946
Conception d'un véhicule blindé à chenille (on le nomme Kaki) par la compagnie L'Auto-Neige Bombardier et vente de 1 900 de ces véhicules à l'armée canadienne ; au cours de cette période, J.-Armand Bombardier demande des brevets d'inventeur pour un dispositif de support de roues (Wheel Mounting), un dispositif de traction (Traction Device), une suspension à ressorts (Vehicle Spring Suspension) et une roue de commande recouverte de caoutchouc adhésif (Sprocket Wheel).
1943
Les avionneries de Short Brothers (Shorts) en Irlande du Nord et en Angleterre sont nationalisées par le gouvernement britannique.
(13 septembre 1943) Le premier avion Canso produit à Cartierville sort de l'avionnerie de la Canadian Vickers (par la suite, en 18 mois, l'usine produit 340 avions Canso).
1944
(3 octobre 1944) Lorsque la Canadian Vickers décide de ne plus assumer la gérance de l'avionnerie, des membres de son personnel, dont Benjamin W. Franklin, fondent la compagnie Canadair Limited pour la remplacer ; le capital autorisé de la nouvelle compagnie est de 10 000 actions d'une valeur nominale de 1 $ chacune.
1945
Conception et vente d'une motoneige de transport d'écolier (le C-18) par L'Auto-Neige Bombardier.
1945-1952 Vente par L'Auto-Neige Bombardier Limitée de quelque 1 600 véhicules de type B-12 à l'armée canadienne (en version Kaki) et aux entreprises (en version transport).
1946 (15 janvier 1946) Le conseil d'administration de Canadair Limited accepte la souscription de 9 000 actions (90%) au prix d'un dollar l'action payable comptant par Benjamin Franklin. Le ministre des Finances du Canada, C.D. Howe charge Benjamin Franklin, président de Canadair Limited, de trouver une entreprise de bonne réputation pour acquérir et exploiter en permanence les installations de l'avionnerie de Cartierville. (30 avril 1946) Electric Boat Company de Groton (Connecticut) convient d'acheter 1 000 actions, soit 10 % du capital action de Canadair Limited, au coût de 100 000 $ avec option d'achat de 6 500 actions, jusqu'au 1 décembre 1946, au coût de 400 000 $. (15 septembre 1946) Le gouvernement du Canada signe un contrat de location de 15 ans avec option d'achat avec les nouveaux dirigeants de Canadair Limited qui s'engagent à payer un loyer annuel de 200 000 $. (19 novembre 1946) Livraison par Canadair Limited du premier avion North Star (DC-4M1) à la Trans Canada Air Lines.
1947 Short Brothers (Shorts) ferme son avionnerie d'Angleterre. (16 octobre 1947) Un DC4-M4 de la Trans Canada Air Lines réussit une envolée de 3 775 km , entre Vancouver et Montréal, en 6 heures et 52 minutes.
1949 L'Auto-Neige Bombardier Limitée adopte un nom bilingue : L'Auto-Neige Bombardier Limitée-Bombardier Snowmobile Limited.
1950 (Septembre 1950) Canadair Limited livre le premier des 1 815 avions F-86 Sabre qu'elle produira par la suite.
1952 Electric Boat Company fusionne avec Consolidated Vultee (Convair) et d'autres compagnies et abandonne la raison sociale choisie par son fondateur ; son nouveau président, John J. Hopkins, choisit le nom de General Dynamics ; c'est ainsi que Canadair Limited devient une filiale canadienne de la General Dynamics des États-Unis.
(1er avril 1952) Canadair Limited obtient un contrat de l'Aviation royale du Canada pour la construction d'avions T-33 ; elle en construira 656.
1953
L'Auto-Neige Bombardier Limitée met en marché le tracteur Muskeg (signifie marais en amérindien) pour travaux et transport en terrains difficiles. J.-Armand Bombardier invente une machine à vulcaniser de forme circulaire qui sera utilisée par la première filiale de sa compagnie, la Rockland Accessories créée par son fils, Germain Bombardier.
1954
Canadair Limited obtient un contrat pour la conception et la production de 13 avions de surveillance Argus (CL-28), à partir des plans de l'avion de ligne turbopropulsé Britannia de la compagnie Bristol d'Angleterre (Argus est le monstre aux cent yeux de la mythologie grecque). Le gouvernement mexicain crée la société Constructora National de Carros de Ferrocarril (Concarril) pour la fabrication de matériel roulant ferroviaire. Le gouvernement mexicain crée la société Constructora National de Carros de Ferrocarril (Concarril) pour la fabrication de matériel roulant ferroviaire.
1955
L'Auto-Neige Bombardier Limitée met en marché le tracteur J5 destiné à l'exploitation forestière ; les municipalités utiliseront le J5 (version SW équipé d'une pelle à l'avant) pour déneiger les trottoirs.
1957
La Rockland Accessories adopte le nom de Les industries Rockland et devient une filiale à part entière de L'Auto-Neige Bombardier Limitée.
(Janvier 1957) Canadair Limited obtient du gouvernement du Canada un contrat pour la production de 12 avions longs-courriers Yukon (134 passagers, 9 membres d'équipage). La Rockland Accessories adopte le nom de Les industries Rockland et devient une filiale à part entière de L'Auto-Neige Bombardier Limitée.
1959
(14 août 1959) Canadair reçoit un contrat de 91 M $ pour le programme de chasseurs aérien CF-111.
1959-1960
Mise en production par L'Auto-Neige Bombardier des 225 premières motoneiges Ski-Doo montées sur des chenilles en caoutchouc renforcées de tiges métalliques non apparentes, sur des skis en bois de 1,5 m, et mues par des moteurs à quatre temps Kohler ; les nouvelles chenilles ont été conçues et brevetées par Germain Bombardier, fils aîné de J.-Armand Bombardier ; la compagnie développe et met également en marché les débusqueuses VFB aussi nommées «bûcheron d'acier».
1960
La moyenne annuelle du nombre d'employés de Canadair Limited est de 10 500.
1961
Canadair obtient une commande de 190 avions d'entraînement Tutor de l'Aviation royale du Canada.
1962
Fondation de la Learjet Corporation à Wichita (Kansas, États-Unis) par William P. Lear, concepteur d'un avion à réaction de petite taille pour voyages d'affaires.
(Octobre 1962) Début de la production par Canadair Limited de 200 CF-104 pour l'Aviation royale du Canada ; elle produira également 140 appareils F-104 et 600 voilures, tronçons arrières de fuselage et empennages de F-104 pour le Danemark, la Norvège, l'Espagne, la Turquie, la Grèce et Taïwan.
1960-1961
L'Auto-Neige Bombardier Limitée produit 250 motoneiges Ski-Doo.
1961-1962
L'Auto-Neige Bombardier Limitée produit 1 200 motoneiges Ski-Doo dont le capot est en fibres de verres et qui sont mues par des moteurs autrichiens à deux temps Rotax ; les moteurs Rotax sont fabriqués à Gunskirchen (Autriche) par la filiale Rotax Werke de la compagnie Löhnerwerke (1823).
1962
Première course de motoneiges Ski Doo au Commodore Yacht Club de Montréal. Fondation de la Learjet Corporation à Wichita (Kansas, États-Unis) par William P. Lear, concepteur d'un avion à réaction de petite taille pour voyages d'affaires.
1963
(7 octobre 1963) Premier vol d'essai du Learjet à Wichita (Kansas).
(Été 1963) Les intérêts minoritaires de la compagnie L'Auto-Neige Bombardier Limitée sont rachetés par Les Entreprises J.-Armand Bombardier fondée en 1954 et ayant pour seuls actionnaires les 5 enfants du fondateur, J.-Armand Bombardier.
1963-1964
L'Auto-Neige Bombardier Limitée produit 8 210 motoneiges Ski-Doo.
1964
Décès de J.-Armand Bombardier ; son fils, Germain, devient président de L'Auto-Neige Bombardier Limitée.
1965
La moyenne annuelle du nombre des employés de Canadair Limited est de 5 100. Fred Kearns devient président et chef de la direction de Canadair Limited. Grève des 4 000 membres de l'Union internationale des machinistes (FTQ) employés par Canadair Limited.
1965-1966
L'Auto-Neige Bombardier Limitée produit 23 000 motoneiges Ski-Doo..
1966 (Mars 1966) Tragédie mortelle ; accident aérien ; bilan : 1 mort, le pilote d'essai de Canadair, L.S. (Jack) Lumsdaine tué lorsque l'appareil CL-41 qu'il pilotait s'écrase près de Sainte-Lucie-des-Laurentides ; il est le premier pilote de Canadair à perdre la vie en service.
1967
Germain Bombardier cède la présidence de la compagnie L'Auto-Neige Bombardier à son beau-frère, Laurent Beaudoin ; la compagnie adopte le nom de Bombardier Limitée.
(23 octobre 1967) Vol inaugural du premier avion à incendie CL-215 (le Canadair) ; les 15 premiers Canadairs sont vendus au gouvernement du Québec et les 4 suivants à la Défense civile française ; Canadair produit 92 CL-215 entre 1967 et 1986 dont 19 sont achetés par l'Espagne, 15 par la France, 15 par le Québec, 15 par la Grèce, 5 par l'Ontario, 5 par la Yougoslavie, 4 par l'Italie, 4 par le Manitoba, 2 par la Thaïlande, 2 par le Venezuela, 2 par l'Alberta, 2 par les Territoires du Nord-Ouest, et 1 par le Yukon.
1968
La compagnie Les Plastiques LaSalle devient une filiale de Bombardier.
La moyenne annuelle d'employés de Canadair est de 9 500.
(28 août 1968) Vol inaugural du premier Freedom Fighter CF-5 de Canadair Limited ; la compagnie fabriquera 135 CF-5 et 105 NF-5a (version modifiée du CF-5 pour la Hollande), entre 1968 et 1975.
1968-1969
Bombardier Limitée produit 115 000 motoneiges Ski-Doo.
1969
Bombardier devient une société publique et Les Entreprises J.-Armand Bombardier offrent 2 000 000 d'actions au public ; l'action de Bombardier est inscrite aux bourses de Montréal et de Toronto. Roski Limitée, producteur de pièces en fibres de verre, devient une filiale à part entière de Bombardier.
1970
La société Les Ateliers de construction du Nord de la France transfère son exploitation de matériel ferroviaire à une filiale nommée ANF-Industrie.
Acquisition par Bombardier Limitée de la firme autrichienne Löhnerwerke GmbH (constructeur de tramways) et de sa filiale Rotax-Werke AG (petits moteurs) qui deviennent ensemble Bombardier-Rotax GmbH ; les moteurs fabriqués par Rotax équipaient déjà les motoneiges Ski-Doo de Bombardier depuis 1961. Bombardier Limitée met en marché le Skidozer qui sera utilisé pour entretenir les pistes de motoneiges balisées ; les compagnies Ville-Marie Rembourrage, entreprise de fabrication de sièges en caoutchouc-mousse, Placage Automatique Drummond, entreprise de chromage, et Jarry Précision, usineur d'outils et de pièces métalliques à haute précision, deviennent des filiales à part entière de Bombardier Limitée.
1971
Bombardier Limitée achète la compagnie Les Industries Bouchard de La Pocatière (Québec) fabricant des motoneiges Moto-Ski concurrentes des motoneiges Ski-Doo. Ouverture du Musée J.-Armand Bombardier à Valcourt (Québec).
1971-1972
Bombardier Limitée produit 210 000 motoneiges Ski-Doo.
1973
Fabrication de la millionnième motoneige Ski-Doo. Bombardier Limitée devient actionnaire à 60 % de la compagnie Héroux Limitée (usines de Longueuil et de Saint-Jean-sur-Richelieu) spécialisée dans la fabrication et l'entretien de trains d'atterrissage pour avions civils et militaires. Le gouvernement de l'Ontario fonde la société UTDC pour concevoir et produire du matériel de transport en commun urbain à la fine pointe de la technologie.
1974
Bombardier Limitée obtient un contrat de 117,8 M $ pour la fourniture de 423 voitures pour le métro de Montréal à son usine de motoneiges de La Pocatière ; la compagnie avait obtenu au préalable la licence d'exploitation de la technologie du matériel de métro de compagnies françaises devenues plus tard GEC-Alstom. Le gouvernement du Canada achète la compagnie De Havilland Canada de Toronto, jusque-là propriété de la compagnie britannique Hawker-Siddeley Aviation ; cette compagnie avait développé le DASH 7 à l'instigation et avec le soutien financier du gouvernement canadien.
1975
Acquisition par Bombardier Limitée de la Montreal Locomotive Work-Worthington (1902) spécialisée dans les moteurs diesels et dans l'assemblage de locomotives diesels-électriques ; cette compagnie détient la technologie du train LRC (léger, rapide et confortable). Mise en exploitation par Bombardier Limitée des usines de fabrication de voitures de métro à Sainte-Anne-de-la-Pocatière et à Barre (Vermont, États-Unis).
1976
Bombardier Limitée adopte le nom de Bombardier-MLW Ltée.
(5 janvier 1976) Le gouvernement du Canada achète l'avionnerie de Canadair Limited de la compagnie américaine General Dynamics au prix de 38,15 M $.
(7 avril 1976) Début des travaux préliminaires de conception du LearStar 600 par Canadair Limited.
(29 octobre 1976) Le gouvernement du Canada autorise Canadair Limited à continuer les travaux de conception et la mise au point du LearStar 600 ; la compagnie Federal Express a donné une commande ferme de 28 appareils et une commande conditionnelle de 25 exemplaires du LearStar 600.
1977 Bombardier-MLW Ltée obtient le droit canadien de fabrication d'un camion militaire de deux tonnes conçu par American Motor General Corporation des États-Unis.
(Mars 1977) Canadair Limited change le nom du LearStar 600 en celui de Challenger.
1978 Bombardier-MLW Ltée déménage son siège social de Valcourt à Montréal.
(8 novembre 1978) Premier vol d'essai (50 minutes) du Challenger (CL 1001) de Canadair Limited.
1980-1981
Bombardier-MLW Ltée construit une usine d'assemblage de matériel de transport de passagers sur rail à Barre (Vermont, États-Unis).
1980
(3 avril) Tragédie mortelle ; accident aérien ; bilan : 1 mort, le pilote Norman Ronaasen ; le Challenger (CL 1001) de Canadair Limited s'écrase pendant l'étude des caractéristiques de décrochage.
(11 août 1980) Le Challenger de Canadair reçoit son homologation de type canadien.
(7 novembre 1980) Le Challenger de Canadair reçoit son homologation de type américain.
1981
Bombardier-MLW Ltée obtient un contrat des Forces armées canadiennes pour la fourniture de 2 767 camions deux tonnes (American Motor). La compagnie adopte le nom de Bombardier Inc.
1982
Bombardier Inc. achète la technologie d'un véhicule militaire léger (Iltis) conçu par la compagnie allemande Volkswagen AG. Le programme de développement du Challenger de Canadair atteint le coût de 1,5 G $.Construction d'une usine de fabrication de trains de banlieue rapides par la Urban Transit Developpement Corporation du gouvernement de l'Ontario.
(10 juin 1982) Signature par Bombardier Inc. d'un contrat avec la Metropolitan Transport Authority de New York, pour la fourniture de 825 voitures pour le métro de New York au prix de un milliard de dollars.
(Septembre 1982) Canadair met à pied 1 700 de ses 7 200 employés de Saint-Laurent.
(25 novembre 1982) Mise en tutelle de Canadair par le gouvernement du Canada qui charge sa Corporation de développement des investissements du Canada de trouver des acheteurs pour les compagnies Canadair dont il possède 48,2 % du capital-actions, de Havilland, Eldorado Nucléaire, Massey-Ferguson et Téléglobe ; vu le coût du programme Challenger (1,5 G $), la CDIC convainc le conseil de Canadair de réduire la valeur comptable (255 M $) de Canadair à -1,1 G $.
1983
Bombardier Inc. obtient un contrat des Forces armées canadiennes pour fournir 1 900 camions légers Iltis.
(25 février 1983) Le Challenger CL-601 de Canadair reçoit son homologation américaine.
(13 avril 1983) L'émission Fifth Estate de CBC (Canadian Broadcasting Corporation) diffuse un reportage dévastateur sur l'expérience Challenger de Canadair.
(13 mai 1983) Fred Kearns, président de Canadair, annonce son départ pour le 10 juin suivant ; il sera remplacé par l'avocat torontois Gilbert S. Bennett.
(Décembre 1983) Le nombre d'employés de Canadair n'est plus que 4 320.
1984
Bombardier Inc. vend la compagnie Héroux Limitée à deux de ses dirigeants.
Acquisition par Bombardier Inc. de la compagnie Alco Power d'Auburn, New York, détentrice de la technologie de moteurs diesel pour les locomotives.
(15 mars 1984) Livraison du 100e Challenger par Canadair.
(31 mars 1984) Le gouvernement du Canada crée une nouvelle compagnie, Canadair Limitée, à qui il laisse tous les biens de l'ancienne compagnie plus 350 millions $ en droit sur l'actif de cette dernière ; les dettes sont transférées à une société prête-nom, la Société financière Canadair.
1985 Bombardier Inc. obtient un contrat pour la fourniture de 2 500 camions Iltis à l'armée belge.
(26 décembre 1985) Gilbert S. Bennett quitte la présidence de Canadair Limitée et est remplacé par Pierre Desmarais II.
1986
Le gouvernement du Canada vend la compagnie de Havilland Canada à Boeing Aircraft de Seatle, Washington. Le gouvernement de l'Ontario vend 85 % de la Urban Transit Development Corporation au Groupe Lavalin de Montréal. Acquisition de la compagnie Pullman Technology de Chicago par Bombardier Inc. Acquisition de 45 % du capital-actions de la compagnie belge BN Constructions Ferroviaires et Métalliques par Bombardier Inc.
(18 août 1986) Barbara McDougall, ministre d'État à la Privatisation, au nom du gouvernement du Canada, et Laurent Beaudoin, au nom de Bombardier Inc., signent un protocole d'entente pour l'achat par cette dernière de la compagnie Canadair au coût de 120 millions $ et d'autres contreparties financières.
(31 octobre 1986) Canadair Limitée obtient le contrat de soutien technique intégré des avions de combat CF-18 des Forces armées canadiennes.
(23 décembre 1986) Bombardier Inc. prend possession de la compagnie Canadair Limitée ainsi que de la technologie du Challenger Jet, de l'avion amphibie CL-215 et des systèmes autonomes de surveillance aérienne CL-289 et CL-227.
1987
Acquisition de la compagnie Transit America Inc. de Philadelphie (États-Unis) par Bombardier Inc. Bombardier Inc. divise son organisation en 2 groupes : le Groupe matériel de transport dont le président est Raymond Royer, et le Groupe aéronautique dont le président est Donald C. Lowe. Bombardier Inc. obtient un contrat pour la fourniture de 72 voitures de train monorail du centre Walt Disney World de Floride (États-Unis). Acquisition de la compagnie Transit America Inc. de Philadelphie (États-Unis) par Bombardier Inc. Obtention par Bombardier Inc. d'un contrat pour la fourniture de 72 voitures de train monorail du centre Walt Disney World de Floride (États-Unis). Acquisition par Bombardier Inc. du droit de commercialiser en Amérique du Nord la technologie du TGV (train à grande vitesse) de la compagnie française Alstom. Bombardier Inc. divise son organisation en 2 groupes : le Groupe matériel de transport dont le président est Raymond Royer, et le Groupe aéronautique dont le président est Donald C. Lowe.
1988
Bombardier Inc. augmente à 90,6 % sa part de la propriété de la compagnie belge BN Constructions Ferroviaires et Métalliques.
Lancement de la production de la motomarine Sea-Doo. Bombardier Inc. augmente à 90,6 % sa part de la propriété de la compagnie belge BN Constructions Ferroviaires et Métalliques.
L'Aérospatiale de France et la British Aerospace confient à Canadair Limitée la mise au point et la fabrication de composants de fuselage des avions Airbus A-330 et A-340.
(5 août) Canadair Limitée devient le Groupe Canadair de Bombardier Inc.
(Fin d'année 1988) Le gouvernement britannique annonce son intention de privatiser l'avionnerie de Short Brothers de Belfast (Irlande du Nord).
1989
Acquisition de l'avionnerie Short Brothers (1901) par Bombardier Inc. au coût de 60 millions $ ; cette compagnie devient alors une filiale à part entière de Bombardier et la plus importante société industrielle privée d'Irlande du Nord. Acquisition par Bombardier Inc. d'ANF-Industrie de France (1882), constructeur de matériel roulant ferroviaire.
(31 mars 1989) Lancement du programme de développement du Canadair Regional Jet de 50 passagers par Groupe Canadair de Bombardier Inc.
(31 décembre) 1989 Fermeture du chantier naval de la Canadian Vickers dans le port de Montréal.
1990 Acquisition par Bombardier Inc. de la compagnie Procor Engineering de Wakefield (Angleterre) producteur de caisses pour locomotives et pour transport léger ferroviaire ; cette entreprise devient Bombardier Prorail.Acquisition de la Learjet Corporation fondée en 1962 au Kansas (États-Unis) par Bombardier Inc. au coût de 75 millions $.
(23 mars 1990) Réouverture à Valcourt (Québec) du Musée J.-Armand Bombardier agrandi et diversifié.
1991 Fusion de BN Constructions ferroviaires et métalliques, ANF-Industrie, Bombardier-Wien et de Bombardier Prorail sous le nom de Bombardier Eurorail S.A.
(10 mai 1991) Vol inaugural du premier Canadair Regional Jet CRJ100 (le 7001).
1992 Les avionneries Groupe Canadair de Bombardier, Learjet et de Havilland deviennent le Groupe aéronautique, Amérique du Nord.
Mise en marché du Regional Jet 200ER et du Regional Jet 200LR (50 places).
Bombardier Inc. acquiert les actifs du Groupe Lavalin dans la Urban Transit Development Corporation (usines de trains de banlieue rapides de Kingston et de Thunder Bay, Ontario).
Acquisition par Bombardier Inc. de la société mexicaine Constructora Nacional de Carros de Ferrocarril (1954).
(9 mars 1992) La compagnie Boeing Aircraft vend 51 % des actions de l'avionnerie ontarienne De Havilland (1928) à Bombardier Inc., et 49 % au gouvernement de l'Ontario ; cette avionnerie produit les avions turbopropulsés Dash 8 (short takeoff and landing).
(23 mars 1992) Annonce de la construction d'un nouveau siège social de Bombardier Inc. à Dorval au coût de 40 M $.
(31 juillet 1992) Homologation du Canadair Regional JEt CRJ100 par le ministère des Transports du Canada.
(19 octobre 1992) Livraison du premier CRJ100 à la Lufthansa Cityline en Allemagne.
1993
(26 juillet 1993) Tragédie mortelle ; accident aérien ; un Regional Jet 700 s'écrase pendant une manoeuvre d'essai à Wichita (Kansas) ; bilan : 3 morts, le pilote, David Martin, le copilote, Robert Normand, et le mécanicien navigant, Roger Booth, tous employés de Bombardier.
(Septembre 1993) Association de Bombardier Inc. avec Mitsubishi pour la construction de l'appareil Global Express.
(Décembre 1993) Mise en marché du Global Express.
1994
Bombardier Inc. achète une partie de la compagnie Nova Bus.Mise en marché du CL415 dont un premier est livré au Gouvernement de Croatie.
1995
Acquisition de Waggonfabrik Talbot KG d'Aachen, Allemagne (1838) par Bombardier Eurorail.
(13 novembre 1995) Vol inaugural du CRJ-200.
1996 Mise en marché du Challenger 604.
1997
Acquisition par Bombardier Inc. des actions de la compagnie De Havilland de Toronto détenues par le gouvernement ontarien (49%). Bombardier Inc. abandonne sa participation dans la compagnie Nova Bus.
(30 avril 1997) Bombardier Transport obtient un contrat de 1,3 milliards $ pour la fabrication de 680 voitures de métro pour la Metropolitan Transportation Authority de New York.
1998
Un consortium formé de Bombardier Transport et SNC-Lavalin obtient le contrat pour la construction de la ligne Kelana Jaya reliant la banlieue de Kuala Lumpur (Malaysia) et la fabrication des 35 trains qui la desserviront.
Acquisition de Deutsche Waggonbau AG par Bombardier Eurorail SA ; de 1948 à 1995, Deutsche Waggonbau qui a fabriqué la moitié des trains de passagers exploités en Russie, permet à Bombardier Transport de développer un marché dans ce pays.(Juillet 1998) Homologation du Global Express (8 places) capable de voler à la vitesse Mach 0,8 de New York à Tokyo ou de Chicago à Dubai sans escale.
(1 octobre 1998) Bombardier Aéronautique reçoit une commande de la compagnie Comair de Cincinnati, Ohio, États-Unis, filiale de la compagnie Delta Air Lines, pour la fabrication et la livraison de 20 Regional Jets de 70 siège et de 30 Regional Jets de 50 sièges.
(Décembre 1998) Bombardier Transport reçoit une commande de 1,68 G $US de la compagnie Virgin Rail d'Angleterre.

Au cours de l'année 1998, Bombardier Aéronautique a livré 227 appareils.

1999 Mise en marché du CRJ-700. Le ministère britannique de la Défense choisit Raytheon et le Global Express pour son système de surveillance ASTOR (Airborne Stand-Off Radar) ; la version militaire du Global express sera équipée de radômes, des dômes placés sur le fuselage pour protéger les détecteurs de des ailerons additionnels pour améliorer la stabilité.
(1 février 1999) Laurent Beaudoin devient président du conseil et du comité exécutif de Bombardier Inc., et Robert E. Brown le remplace comme président et chef de la direction.
(23 mai 1999) Vente de l'aéroport municipal de Belfast à Grupo Ferrovial, une entreprise qui gère des aéroports au Chili et au Mexique et qui est propriétaire de l'autoroute à péage 407 au nord de Toronto ; le coût de la transaction est de 77,7 millions $.
(10 juin 1999) Vente de la division d'entretien des avions militaires CF-18 à la compagnie Spar Aérospatiale, une filiale du fabricant britannique d'équipements militaires L-3 Communications Holdings au coût de 123 M $.
(7 juillet 1999) La compagnie abolit 150 emplois à son avionnerie de Montréal.
(16 octobre 1999) Bombardier Aéronautique annonce la fermeture de son usine de finition de Learjets et l'abolition de 1 150 postes à Tucson (Texas).

Au cours de l'année 1999, Bombardier Aéronautique a livré 370 appareils dont 34 Global Express à 40 millions $ l'unité.

2000 La compagnie Bombardier Inc. est classée 3e au monde parmi les avionneurs civils, derrière Boeing Company de Seatle et le consortium européen Airbus Industrie.
(28 mai 2000) Vol inaugural du CRJ-700 (70 places).
(4 août 2000) Annonce de l'acquisition d'Adtranz par Bombardier Transport au coût de 1,1 milliard $ ; Adtranz est une filiale de la société allemande Daimler-Chrysler.

Au cours de l'année 2000, Bombardier Aéronautique a livré 292 appareils.

2001
Mise en exploitation de l'usine de Bombardier Aéronautique à Mirabel ; on y construit des avions CRJ-100 de 70, 75 et 86 places. Un consortium dirigé par la compagnie Alstom Transport et comprenant Bombardier Inc. et la compagnie Areva TA obtient de la Régie autonome des transports parisiens une commande de 161 rames de métro.
(8 janvier 2001) Livraison du premier avion de ligne à turbopropulsion, le Q-400 (70 places), à la compagnie Horizon Air de Seattle.
(15 janvier 2001) Vente de 64 avions régionaux CRJ-200 à la compagnie SkyWest Airlines de l'Utah, États-Unis.
(31 janvier) Livraison du premier CRJ-700 (70 places) au transporteur français Brit Air.
(9 février 2001) Bombardier Motor Corporation of America acquiert, conjointement (un peu plus de 50%) avec JTC Acquisitions LLC (un peu moins de 50%) les actifs de la compagnie en faillite Outboard Marine Corporation (fabricant de moteurs hors-bord Johnson et Evinrude et la technologie avant-gardiste d'injection de carburant FITCH) au coût de 95 millions $US. (18 février 2001) Mise en service du CRJ-700 de 70 places par la BritAir, en France.
(21 février 2001) Premier vol d'essai d'un nouvel avion de ligne, le CRJ-900 (90 places), une version allongée du CRJ-700 à 70 places.
(2 mai 2001) Bombardier Transport entreprend l'intégration d'Adtranz et opère une restructuration en 7 divisions dont 3 divisions chargées du matériel roulant (une pour les Amériques, une pour l'Asie-Pacifique et une autre pour l'Europe), une pour la propulsion, une pour les systèmes de transport clés en main, une pour les services et une pour la signalisation ; l'acquisition d'Adtranz permet à Bombardier Transport de devenir le chef de file mondial pour l'ensemble des activités liées à la production de véhicules sur rails avec un chiffre d'affaires annuel de 8,3 milliards $, 37 000 employés et un carnet de commandes de 22 milliards $ ; avant l'acquisition d'Adtranz, le secteur aéronautique pesait pour 60 % des revenus de Bombardier Inc. et le secteur ferroviaire, 19 % ; après l'acquisition, l'aéronautique rapporte 50 % des revenus de Bombardier Inc. et le secteur ferroviaire, 40 %.
(Juin 2001) Premier vol du Continental Jet (8 places).
(Septembre 2001) Bombardier Transport obtient le contrat de fabrication de 500 trains grande capacité pour les réseaux de transports régionaux de France administrés par la Société nationale des chemins de fer de France.
(11 septembre 2001) Le World Trade Center de New York est détruit lorsque 2 avions remplis d'essence percutent ses deux tours à quelques secondes d'intervalle ; les avions avaient été saisis après leur départ de Boston par des pirates du mouvement islamiste extrémiste Al-Qa'Ida ; presque simultanément, un autre avion piraté s'écrase sur le Pentagon, siège administratif de l'Armée américaine ; au delà de 3 000 personnes perdent la vie au cours de ces attenats terroristes (tous les passagers des avions, des pompiers et des membres du personnel qui occupaient les bureaux des tours et la partie dévastée du Pentagon.
(26 septembre 2001) La crise suscitée dans le transport aérien par les événements du 11 septembre modifie sensiblement l'avenir immédiat des constructeurs d'avions ; Bombardier Inc. annonce la mise à pied de 3 800 de ses employés à travers le monde.
(Décembre 2001) Il y avait 225 avions Challenger 604 en service qui avaient accumulé 2 millions d'heures de vol.
(13 décembre 2001) Bombardier Transport reçoit une commande de 500 autorails grande capacité (AGC) au prix de 1,47 milliard $US pour la Société Nationale des chemins de fer de France.

2002
(4 janvier 2002) Tragédie mortelle ; un avion Challenger 604 construit en 1999 s'écrase au décollage à l'aéroport de Birmingham, Angleterre ; bilan : 8 morts, les 5 passagers et les 3 membres de l'équipage ; le givre accumulé sur les ailes aurait été la cause de l'accident.
(22 janvier 2002) Bombardier Produits récréatifs annonce qu'elle a conclu une entente avec la compagnie américaine Deer and Co (tracteurs John Deere) en vue de développer conjointement des véhicules tout terrain et autres types de véhicules.
(23 janvier 2002) Lancement de la compagnie Bombardier Sifang Power détenue par un partenaire chinois (50 %), Power Corporation (25 %) et Bombardier Transport (25 %), une entreprise spécialisée dans la production, la commercialisation et l'entretien de matériel de propulsion pour véhicules sur rail en Chine.
(30 janvier 2002) Livraison du premier CRJ-900 à Mesa Air Group.
(5 février 2002) La compagnie lance officiellement le développement et la fabrication du Global 5000, un avion biréacteur qui se situe entre les modèles Challenger et Global Express au point de vue capacité (8 passagers et équipage de 3 membres), rayon d'action (8 889 km sans escale) et coût (33 millions $) ; ses moteurs seront fabriqués par Rolls Royce Deutschland et ses ailes par Mitsubishi Heavy Industries au Japon, 2 entreprises impliquées dans le développement de l'avion ; le premier vol est prévu pour le premier trimestre de 2003, et sa certification au premier trimestre de 2004 par Transport Canada, la Federal Aviation Agency des États-Unis et la European Joint Aviation Authorities.
(5 mars 2002) Bombardier annonce que ses profits ne seront que la moitié de ce qu'elle avait prévu et annonce une réduction de son personnel aéronautique par la mise à pied de 3 000 de ses employés de Toronto, Montréal et Belfast (Irlande).
(11 mars 2002) Bombardier Transport annonce l'obtention d'une commande d'une valeur de 1,49 milliard $ pour la livraison et l'entretien pendant 20 ans de 460 automotrices électrique Electrostar à Govia, une société du Royaume-Uni ; ces automotrices remplaceront les voitures à portes battantes en service dans les principaux corridors du réseau South Central en Angleterre. (Avril 2002) Bombardier Transport reçoit une commande de 5,3 milliards $US pour la livraison de 1 738 voitures de métro pour le Métro de Londres (Angleterre).
(Avril et mai 2002) Importante grève de 3 semaines des 7 500 employés de Bombardier Aéronautique à Montréal et Mirabel.
(3 avril 2002) Bombardier Inc. annonce la mise en vente de sa division Bombardier Produits Récréatifs (7 500 employés à travers le monde dont 3 600 au Québec ; revenus de 2,4 milliards $), sa division d'entretien des avions militaires CF-18 (1 250 employés) et l'aéroport municipal de Belfast (Irlande du Nord, 340 employés ; revenus annuels de 30 M $) acquis en 1989 comme partie de la compagnie Short Brothers PLC.
(9 septembre 2002) Le ministère des Transports du Canada accorde la certification au biréacteur régional CRJ-900 (86 places).
(27 septembre 2002) Les effets des événements du 11 septembre 2001 se font encore sentir lorsque Bombardier Inc. annonce la mise à pied de 1 980 employés de sa division aéronautique.
(28 septembre 2002) Tragédie mortelle ; accident de travail ; déraillement de 3 wagons d'une rame du Système de métro automatique devant relier la ville de New York à l'aéroport international John F. Kennedy ; le train de type AirTrain était en période d'essai au moment de l'accident ; bilan : 1 mort, Kelvin De Bourgh, 23 ans, un employé de Bombardier.
(14 novembre 2002) La Federal Aviation Administration de Washington accorde la certification au biréacteur régional CRJ-900 (86 places).
(22 décembre 2002) L'Agence commune d'aviation d'Europe accorde la certification européenne au biréacteur régional CRJ-900 (86 places).

2003
Landesnahverkehrgesellschaft Niedersachsen GmbH - LNVG, un transporteur public de la Basse-Saxe (Allemagne) commande 186 voitures à 2 planchers ; ces voitures seront assemblées à l'usine de Bombardier à Gorlitz, Allemagne.
(23 janvier 2003) Lancement de la compagnie Bombardier Sifang Power détenue par un partenaire chinois (50 %), Power Corporation (25 %) et Bombardier Transport (25 %), une entreprise spécialisée dans la production, la commercialisation et l'entretien de matériel de propulsion pour véhicules sur rail en Chine.
(30 janvier 2003) Livraison du premier CRJ-900 à Mesa Air Group.
(5 mars 2003) Bombardier annonce que ses profits ne seront que la moitié de ce qu'elle avait prévu et annonce une réduction de son personnel aéronautique par la mise à pied de 3 000 de ses employés de Toronto, Montréal et Belfast (Irlande).
(Avril 2003) Bombardier Transport reçoit une commande de 5,3 G $US pour la livraison de 1 738 voitures de métro pour le Métro de Londres, Angleterre.
(3 avril 2003) Bombardier Inc. annonce la mise en vente de sa division Bombardier Produits Récréatifs (7 500 employés à travers le monde dont 3 600 au Québec ; revenus de 2,4 milliards $), sa division d'entretien des avions militaires CF-18 (1 250 employés) et l'aéroport municipal de Belfast (Irlande du Nord, 340 employés ; revenus annuels de 30 millions $) acquis en 1989 comme partie de la compagnie Short Brothers PLC.
(23 mai 2003) Vente de l'aéroport municipal de Belfast à Grupo Ferrovial, une entreprise qui gère des aéroports au Chili et au Mexique et qui est propriétaire de l'autoroute à péage 407 au nord de Toronto ; le coût de la transaction est de 77,7 millions $.
(10 juin 2003) Vente de la division d'entretien des avions militaires CF-18 à la compagnie Spar Aérospatiale, une filiale du fabricant britannique d'équipements militaires L-3 Communications Holdings au coût de 123 millions $.
(7 juillet 2003) La compagnie abolit 150 emplois à son usine d'avions de Montréal.
(16 octobre 2003) Bombardier Aéronautique annonce la fermeture de son usine de finition de Learjets et l'abolition de 1 150 postes à Tucson (Texas).
(Novembre 2003) Bombardier Transport suspend l'exploitation de son usine de trains de banlieue rapides de Kingston, Ontario ; 230 employés sont affectés par cette suspension.
(Décembre 2003) Un consortium formé de la famille Bombardier (35 %), de la compagnie américaine Bain Capital (50 %) et de la Caisse de dépôt et placement du Québec (15 %) achète Bombardier Produits Récréatifs au prix de 960 M $.
2004
(13 avril 2004) Bombardier Produits Récréatifs annonce qu'elle adopte le nom de BRP (acronyme de Bombardier Recreational Products).
(17 mars 2004) La compagnie Bombardier Produits récréatifs annonce la suppression de 307 emplois dans ses bureaux du Canada et des États-Unis.
(17 mars 2004) Le président Paul Tellier annonce la restructuration de la division Bombardier Transport, la fermeture de 7 usines en Europe et la suppression de 6 600 emplois à travers le monde (870 en Amérique, dont 680 au Canada dont 250 au Québec ; les autres coupures seront effectuées en Europe).
(19 mars 2004) Le ministre de la Défense du Canada annonce que le contrat de formation des pilotes de CF-18 à été accordé à un consortium formé par la division formation à l'aviation militaire de Bombardier et la compagnie américaine L-3 Communications.
(Mai 2004) Bombardier Transport ferme son usine de trains de Barre (Vermont).
(27 mai 2004) Bombardier Aéronautique annonce une perte de 174 millions $ pour le premier trimestre de l'année et la suppression de 500 emplois à Montréal.
(Juillet 2004) Bombardier Aéronautique présente son prototype CSeries au Salon de Farnborough en banlieue de London, Angleterre.
(2 août 2004) Bombardier produits récréatifs vend sa division industrielle de Granby (dameuses pour centre de ski, véhicules à chenilles pour entreprises du secteur des ressources naturelles, de l'énergie et des télécommunications) à Camoplast inc. de Sherbrooke.
(23 août 2004) Bombardier Transport annonce la fermeture définitive de son usine de trains de banlieue rapide de Kingston, Ontario, prévue pour décembre 2004 ; 115 employés seront mis à pied.
(7 octobre 2004) Bombardier Aéronautique annonce la suppression de 2 000 emplois (460 à Dorval, 410 à Mirabel, 260 à Saint-Laurent (Mtl), 310 à Montréal et 540 à Belfast, Irlande.
(14 octobre 2004) Un avion Challenger de la compagnie Pinnacle Airlines voyageant de Little Rock, Arkansas à Minneapolis, s'écrase à Jefferson City, Montana, tuant ses 2 seuls occupants ; en février 2009, le U.S. National Transportation Security Board rejette le blâme sur le comportement non professionnel des pilotes.
(Novembre 2004) Un avion Challenger quitte piste au décollage et s'écrase dans un champ, tuant ses 6 occupants ; l'enquête révêle que le givre accumulé sur les ailes aurait été la cause de l'accident.
(1 décembre 2004) Bombardier Transport annonce la mise à pied de 2 200 de ses salariés à travers le monde dont 500 au Canada (150 à Thunder Bay et 350 à La Pocatière)
(12 décembre 2004) Paul Tellier quitte la direction de la compagnie et est remplacé par Laurent Beaudoin.

2005
Lancement de l'avion d'affaires intercontinental Challenger 605
(Mars 2005) Le conseil d'administration autorise le développement de l'avion CSeries avec un coût estimé à 2 milliards $.
(12 juin 2005) Bombardier Aéronautique annonce que l'assemblage final de ses avions CSeries sera fait à Mirabel.
(3 novembre 2005) Bombardier produits récréatifs annonce que la production de ses véhicules tout-terrain (VTT) sera transférée à Juarez au Mexique en 2007-2008 ; la production de ses moteurs Rotax d'Autriche sera également transférée au Mexique.

Au cours de l'année 2005, Bombardier Aéronautique a livré 337 appareils dont 138 avions régionaux, 197 avions d'affaires et 2 Canadair contre les incendies.

2006
La compagnie investit 3,6 millions $ dans son centre de recherche et développement de Valcourt et 15,6 millions $ en partenariat avec l'Université de Sherbrooke pour créer un centre de haute technologie à Sherbrooke.
Lancement du biréacteur Regional CRJ1000 et du programme Learjet 85.
(31 janvier 2006) Bombardier Aéronautique annonce qu'elle suspend son programme de développement des avions de la C-Series de 110 et 130 passagers.
(11 mai 2006) Bombardier Transport est choisie sans appel d'offres par le gouvernement du Québec et la Société des transports de Montréal pour fournir 336 voitures de métro MR-63 à un coût total de 1,2 milliard $.
(18 mai 2006) Se disant en mesure de fournir les voitures du métro de Montréal et prétendant qu'en ne procédant pas par demande publique de soumission, le Gouvernement du Québec et la Société des transports de Montréal enfreignent la loi québécoise sur le sujet, la compagnie française Alstom menace de porter le dossier des 336 voitures de métro de Montréal devant l'Organisation mondiale du commerce et de s'adresser aux tribunaux pour faire annuler la décision d'octroyer le contrat à Bombardier.
(Juin 2006) Bombardier Aéronautique vend 4 avions turbopropulsés Q-400 (74 places) à la compagnie Tassili Airlines, filiale algérienne du Sonatrach State Group au prix de 84 millions $US.
(27 août 2006) Tragédie mortelle ; un appareil Bombardier CRJ-100 de la compagnie Comair s'écrase au bout d'une piste de l'aéroport Blue Grass de Lexington, Kentucky, États-Unis ; bilan : 49 morts.
(30 août 2006) Bombardier Transport est choisie sans appel d'offres par la Toronto Transit Corporation pour fabriquer 39 rames de métro composées de 234 voitures de métro à un coût total de 675 millions $ ; les wagons seront principalement fabriqués à l'usine de Bombardier à Thunder Bay.
(31 août 2006) Bombardier Transport est choisie pour fabriquer 152 unités de trains à voitures multiples Electrostar par la Transport authority de Londres, Angleterre ; la commande est de 425 millions $US ; les trains seront fabriqués à l'usine de Derby en Angleterre.
(6 septembre 2006) Bombardier Aéronautique signe une commande de 10 appareils turbo-propulsés Q-400 (74 places) au prix de 257 millions $US pour la compagnie Frontier Airlines de Denver, Colorado (États-Unis) ; ces appareils, dotés de moteurs Pratt and Whitney Canada, sont construits à l'usine Downsview de Toronto.
(24 septembre 2006) La décision du 30 août précédent de la Toronto Transit Corporation de choisir Bombardier Transport est confirmée par le Conseil de ville de Toronto.
(24 septembre 2006) Bombardier Aéronautique est choisie par la compagnie italienne MyAir Airlines pour fournir 19 avions CRJ-900 (90 sièges) au prix de 702 millions $US.
(28 septembre 2006) Bombardier Transport obtient une commande de 1,65 milliard $US de la compagnie Rapid Air d'Afrique du Sud pour sa participation dans le groupe Bombela dans la mise en place et à l'entretien du réseau intermunicipal Gotrain Rapid Rail Link.
(5 octobre 2006) Bombardier Aéronautique est choisie par la Northwest Airlines pour fournir 36 CRJ-900 (86 sièges) au prix de 1,35 milliard $US ; ces appareils sont construits à Mirabel.
(7 octobre 2006) Bombardier Transport est choisie pour fabriquer 42 voitures à deux ponts pour la Deutsche Bahn ; ces voitures sont construites à l'usine de Gorlitz et à l'usine de Siegen en Allemagne.
(13 octobre 2006) Bombardier Transport et un partenaire malaisien obtiennent le contrat pour construire un système de transport par train automatisé de 29 km et comportant 24 stations sur la ligne Kelana Jaya reliant deux banlieues au centre ville de Kuala Lumpur, Malaisie ; la part de Bombardier Transport dans ce contrat est de 147 millions $US.
(15 octobre 2006) Le Challenger 605 reçoit sa certification du ministère des Transports du Canada.
(24 octobre 2006) Bombardier Aéronautique annonce la mise à pied de 1 330 de ses employés dont 485 dans la région de Montréal et 645 à Belfast, Irlande ; la production de CRJ-700 et CRJ-900 est réduite pour ne produire que 65 unités vendues en 2006 et seulement 50 unités livrables en 2007 ; ces avions sont fabriqués principalement à Mirabel et à Belfast ; par ailleurs, la compagnie annonce l'embauche de 800 personnes à son usine de Downsview en Ontario où l'on fabrique des jets d'affaires.
(25 octobre 2006) Bombardier Transport obtient le contrat pour la fabrication de rames du train de banlieue Transilien de Paris ; ces voitures seront assemblées à l'usine de Crespin et seront livrées en deux temps : 172 à compter de 2009 et 200 à compter de 2015 ; la valeur totale du contrat est de 3,4 milliards $.
(Novembre 2006) Bombardier Transport vend 200 autorails grande capacité (AGC) supplémentaires à la Société nationale des chemins de fer de France ; les voitures, qui sont une addition à la commande du 13 décembre 2001, seront construites à l'usine de Crespin (Valencinois, France). Bombardier Transport obtient un contrat du réseau de transport Sky Train de Vancouver pour la fourniture 34 véhicules ART MK II.
(2 novembre 2006) Bombardier Aéronautique vend 3 biturbopropulseurs Q-300 à Air New Zealand au prix de 48,6 millions.
(6 novembre 2006) Bombardier Transport obtient le contrat pour la fabrication de 306 voitures de métro omposant 51 rames pour le Shangai Shentong Line Mass Transit, Chine, au coût de 326 millions $ ; ces voitures seront assemblées à Shangai par une entreprise conjointe formée de Bombardier et d'une entreprise chinoise.
(8 novembre 2006) Bombardier Transport, conjointement avec Alstom, obtient le contrat de fabrication de 13 trains à multiples voitures au coût total de 74 millions $ (49 millions $ à Bombardier) pour la compagnie de chemins de fer suisse BLS AG ; ces trains seront fabriqués à l'usine suisse de Bombardier située à Villeneuve.
Bombardier Transport obtient le contrat de fabrication et l'entretien de 100 locomotives TRAXX F140 DC au coût de 603 millions $ pour la compagnie nationale de chemins de fer Espagnols Renfe ; une partie de chacune des locomotives sera fabriquée à l'usine de Renfe à Villaverde, près de Madrid et le système de propulsion sera fabriqué à l'usine de Bombardier à Biscay, Vizcaya, Espagne.
(9 novembre 2006) Bombardier Transport obtient le contrat pour rénover et agrandir le système de transport en commun du McCarran International Airport de Las Vegas, Nevada, États-Unis.
(24 novembre 2006) Bombardier Transport obtient le contrat de fabrication de 112 autorails grande capacité pour la Société nationale des chemins de fer de France ; ces trains seront construits à l'usine de Crespin de Valenciennes (France).
(Décembre 2006) Bombardier Transport obtient une commande de 39 rames de métro (234 voitures) pour la Commission de transport de Toronto au prix de 499 millions $ avec option d'achat de 186 autres voitures.
(6 décembre 2006) Le Tehran Times annonce que Bombardier Transport est considérée pour la fabrication de voitures souterraines, de voitures de train et autres équipements pour la zone économique spéciale de Salafchegan située à 155 km de Téhéran en Iran.
(20 décembre 2006) La compagnie Alstom Canada Inc. demande à la Cour supérieure d'interdire les discussions entre Bombardier Inc et la Société de transports de Montréal sur les voitures du Métro de Montréal tant qu'un jugement n'est pas intervenu sur le fond de sa contestation la légalité du contrat accordé à Bombardier par la Société de transport de Montréal ; les plaidoiries sur le fond doivent être présentées au cours de l'été 2007.
(21 décembre 2006) Bombardier Transport obtient le contrat de fabrication de 15 rames automotrices pour le train de banlieue de Perth, Australie.
(27 décembre 2006) Bombardier Transport obtient le contrat de fabrication de 50 trains de 4 voitures à doubles planchers pour la Netherlands Railway Co. au prix de 569 millions $ ; ces voitures seront fabriquées aux usines de Gorlitz et Aachen en Allemagne.
(28 décembre 2006) Bombardier Transport obtient le contrat de fabrication de 100 locomotives TRAXX, version freight, pour la Spanish National Railways au prix de 549 millions US$.

Au cours de l'année 2006, Bombardier Aéronautique a livré 326 appareils dont 112 avions régionaux, 212 avions d'affaires et 2 Canadair de combat contre les incendies.

2007 La compagnie italienne MyAir transforme sa commande de 19 appareils CRJ900 en 15 CRJ1000 et 4 CRJ900.
Bombardier Aéronautique et Canadian Aviation Electronics CAE annoncent qu'un simulateur Global Express sera envoyé au centre d'entraînement du Dubai dans les Émirats Arabes.
(25 janvier 2007) Bombardier Transport obtient le contrat de fabrication de 6 autres trains en plus des 30 autres déjà commandés pour la ville de Bucarest (Roumanie).
(Février 2007) Bombardier Aéronautique vend 30 CRJ900 à la compagnie américaine Delta Airlines au prix de 1,1 milliard $US. Un appareil Challenger 850 s'écrase au départ de l'aéroport de Moscou, Russie. Bombardier Aéronautique vend 15 biréacteurs régionaux CRJ1000 à une compagnie de location qui désire conserver l'anonymat ; cette compagnie prend une option sur 15 autres CRJ1000 NextGen.
(1er février 2007) Bombardier Transport obtient le contrat pour fabriquer 150 locomotives E464 pour la compagnie TrenItalie cette commande porte à 538 le nombre de locomotives Bombardier commandées par TrenItalie dont 350 sont déjà en usage en Italie.
(2 février 2007) Bombardier Transport obtient le contrat pour la fourniture de 321 trains électriques pour la Deutsch Bahn's au prix de 1,6 milliard $ ; ces voitures seront construites dans les usines allemandes de Bombardier.
Bombardier Aéronautique vend 8 CRJ1000 à la filiale Brit Air du transporteur français Air France.
(6 février 2007) Bombardier Aéronautique obtient le contrat de fabrication de 15 avions turbopropulsés Q400 (74 passagers) de la part de la compagnie Pinnacle Airlines de Memphis (Tennessee, États-Unis).
(6 février 2007) La compagnie présente le prototype de son Can-Am Spyder roadster qu'elle fabriquera à Valcourt ; cette motocyclette à trois roues pourra circuler sur les routes et chemins publics.
(12 février 2007) Bombardier Transport et la compagnie chinoise Dalian Locomotive and Rolling Stock obtiennent le contrat pour la fourniture de 500 locomotives électriques ; la part de Bombardier dans ce contrat de 1,4 milliard $ est de 480 millions $ et consiste dans le design, le support technique et la fourniture des équipements de propulsion et de contrôle MITRAC.
(13 mars 2007) La flotte de 13 avions turbopropulsés Q400 (74 places) de la compagnie All Nippon Airways est temporairement maintenue au sol à la suite d'un atterrissage presque manqué de l'un d'eux à l'aéroport de Kochi au Japon ; le train d'atterrissage avant ne s'étant pas déployé, l'avion a atterri sur les deux roues centrales mais a piqué du nez une fois sur la piste ; aucune des 60 personnes à bord n'a été blessée au cours de cet incident.
(15 mars 2007) Bombardier Aéronautique annonce l'achat par la compagnie américaine Pinnacle Airlines Corp. de 15 avions turbopropulsés Q400 (74 places) au prix de 381 millions $US ; la commande comprend des options pour 10 autres Q400.
(20 mars) 2007 Le train d'atterrissage d'un Q100 de la Amakusa Airlines ne se déployant pas automatiquement, les pilotes réussissent à le déployer manuellement et l'appareil peut atterrir sans dommage à l'aéroport de Kumamoto au Japon. Le train d'atterrissage principal d'un CRJ-100 d'Air Canada Jazz se brise peu après l'atterrissage sur la piste de l'aéroport de Toronto. (22 mars 2007) La compagnie annonce la construction d'un centre de design et innovation à Valcourt dans lequel elle regroupera toutes ses activités de recherche et développement.
(30 mars 2007) Bombardier Transport obtient un contrat d'une durée de 7 ans et d'une valeur de 84 M $US pour l'entretien d'un parc de voitures de trains de banlieue de la South Florida Regional Transportation Authority.
(3 avril 2007) Bombardier Transport obtient un contrat de la Société nationale des chemins de fer de France pour la fabrication de 67 trains haute-capacité diesel-électrique pour son service régional ; la valeur du contrat est de 416 M $ ; les trains seront fabriqués à l'usine Bombardier de Crespin (France).
(13 avril 2007) Bombardier Transport obtient le contrat de la Deutsche Bahn pour la fourniture de 53 voitures à passager à deux planchers ; la fabrication de ces voitures se fera dans les usines allemandes de Bombardier.
(17 avril 2007) Le conseil d'administration de la compagnie allemande Lufthansa autorise l'acquisition de 15 avions CRJ900 au prix approximatif de 500 millions $US.
(20 avril 2007) Bombardier Aéronautique vend 4 avions turbopropulsés Q200 (35 places) à la compagnie Tassili Airlines, filiale algérienne du Sonatrach State Group au prix de 74 millions $US.
(23 avril 2007) Bombardier Aéronautique vend 15 avions turbopropulsés Q400 à Horizon Air de Seattle (États-Unis) au pris de 393 millions $US et cette compagnie prend des options sur 20 autres de ces avions.
(Mai 2007) Bombardier Aéronautique vend 2 biréacteur Learjet 40XR à la compagnie de location d'avions European Skytime. (2 mai 2007) Bombardier Sifang Power obtient le contrat pour la fabrication de 192 voitures de métro composant 32 rames de 6 voitures chacune pour le Shangai Shensong Line Mass Transit (Chine) au coût de 204 millions $ ; ces voitures seront assemblées à Shangai par l'entreprise conjointe formée de Bombardier et d'une entreprise chinoise.
(3 mai 2007) Bombardier Transport obtient le contrat pour la fourniture de 48 wagons Electrostar pour la Britain's Southern Railway au coût de 115 millions $US.
(8 mai 2007) Bombardier Aéronautique vend 15 appareils Q400 à la compagnie britannique Flybe au coût de 394 millions $US ; lorsque ces appareils auront été livrés, Flybe possèdera 60 appareils Q400.
(11 mai 2007) Bombardier Aéronautique vend 6 appareils CRJ900 à la compagnie Tatarstan Airlines de Kazan, république du Tatarstan (Russie) au prix de 217 M $US ; ces appareils seront construits à Mirabel. (
11 mai 2007) La compagnie Alstom s'adresse à la Cour supérieure pour obtenir l'annulation de la décision prise le 11 mai 2006 par le Gouvernement du Québec et la Société de transports de Montréal d'octroyer le contrat sans appel d'offre à Bombardier Transports pour la fabrication de 336 voitures pour le métro de Montréal.
(15 mai 2007) Bombardier Aéronautique vend 15 CRJ900 à la compagnie Deutsche Luftansa au prix de 584 M $US.
(24 mai 2007) Bombardier Aéronautique vend 14 appareils CRJ900 à la compagnie américaine Delta Airlines au prix de 511 M $US ; le contrat comporte le rachat par Bombardier Aéronautique de 14 appareils CRJ100 de 50 places exploités par la compagnie Comair, la filiale régionale de Delta.
(25 mai 2007) Bombardier Transport fonde deux coentreprises avec l'entreprise russe Transmashholding : la première pour la fabrication de convertisseurs pour une nouvelle génération de locomotives à l'usine de Transmashholding de Novocherkassk (Russie) ; la seconde pour l'établissement d'un centre d'ingénierie à Moscou en vue du développement de la technologie de propulsion électrique.
(30 mai 2007) Bombardier Transport obtient le contrat de fabrication de 14 wagons automoteurs de transports de passagers pour le Guanzhou Metro Système en Chine.
(Juin 2007) Bombardier Aéronautique annonce qu'elle a choisi Canadian Aviation Electronics CAE pour fournir l'entraînement des pilotes de ses avions Global Express, Global Express 5000 et Global Express XRS.
(4 juin 2007) Bombardier Aéronautique vend 4 Q400 (76 sièges) à Croatia Airlines de Zagreb au prix de 105 millions $US.
(11 juin 2007) Bombardier Transport obtient le contrat de restauration de 13 rames de trains (39 véhicules) pour la compagnie de chemins de fer norvégienne NSB au prix de 30 millions $US.
(12 juin 2007) Bombardier Aéronautique vend 3 appareils Q300 (50 siège) à la compagnie Air Philippines au prix de 56 millions $US.
(14 juin 2007) Bombardier Aéronautique vend 3 avions CRJ900 Nextgen à la Libyan Airlines et des options sur deux autres appareils.
(15 juin 2007) Bombardier Transport obtient le contrat de modernisation des 42 locomotives électriques et des 62 locomotives diesel de la compagnie Green Cargo de Suède ; les travaux seront exécutés aux usines de Bombardier à Vasteras (Suède) et de Randers (Danemark).
(18 juin 2007) Bombardier annonce qu'elle a conclu une convention d'association avec la compagnie chinoise AVIC-I pour le développement du fuselage de la C-Series (110 à 130 places).
(20 juin 2007) Bombardier Aéronautique vend 1 biréacteur léger Learjet 40WR, 3 biréacteur légers supérieurs Learjet 45XR et 2 biréacteurs intermédiaire Learjet 60XR à la compagnie de location d'avions European Skytime. Bombardier Aéronautique signe une entente d'une durée de 20 ans avec la compagnie Canadian Aviation Electronics CAE qui nomme cette dernière le fournisseur autorisé de l'entraînement des pilotes des avions Global Express, Global 5000 et Challenger 300.
(30 juin 2007) Inauguration du tramway de Marseille construit par Bombardier Transport au coût de 400 millions t.
(3 juillet 2007) Bombardier aéromautique vend 10 CRJ700 NextGen (70 sièges) à Mesa Air Group pour être exploités par United Airlines au prix de 334 millions $US.
(4 juillet 2007) Bombardier Transport vend 36 automotrices électriques Electrostar à Transport for London qui seront exploitées sur la ligne East London.
(6 juillet 2007) Bombardier Transport vend 19 autorails grande capacité (AGC) à la Société nationale des chemins de fer de France SNCF ; les AGC seront fabriqués à l'usine de Crespin (Valencinois, France).
(9 juillet 2007) Bombardier Aéronautique vend 7 CRJ900 NestGen à la compagnie Pluna Lineas Aeras Uruguayas SA de Montevideo (Uruguay) au prix de 271 millions $ ; l'acheteur prend des options sur 8 autres appareils du même type.
(16 juillet 2007) Bombardier Transport annonce qu'elle enregistrera une perte de 164 millions $US dans le consortium Metronet Rail qu'elle avait formé avec les constructeurs W.S. Atkins et Balfour Beatty, Électricité de France et Thames Water PLC ; un arbitre avait décrété plus tôt que le London Underground Network ne devait payer que 246 millions $US des dépassements de coût de plus de un milliard $US encouru par Metronet Rail dans la reconstruction du métro de Londres (Angleterre) ; ce contretemps n'affecte en rien le contrat de 6,7 milliards $US que Bombardier a obtenu de London Underground pour construire des nouvelles rames de métro, rénover le vieil équipement et refaire le système de signalisation et en assurer l'entretien sur une base de long terme.
(19 juillet 2007) Bombardier Transport annonce l'obtention d'un contrat de 590 millions $ pour la fabrication de 340 voitures de métro Movia (4 voitures formeront un train d'une capacité de 1 480 passagers) pour la New Delhi Metro Rail Corp. ; ces voitures seront assemblées en Inde mais pour les premières, les carosseries d'acier inoxydable, les roulements et les systèmes de propulsion seront fabriqués en Allemagne et en Suède jusqu'à ce que les usines indiennes de Bombardier Transport soient en mesure de produire elles-mêmes ces parties de voiture.
(20 juillet 2007) Bombardier Transport annonce l'obtention du contrat de mise à neuf et d'entretien de 34 voitures de train de banlieue MARC IIB de la Maryland Transit Administration utilisés sur la ligne Baltimore-Washington ; les travaux seront effectués à l'usine de la compagnie à Kanona, New York (États-Unis).
(24 juillet 2007) Bombardier Transport annonce l'obtention du contrat de fabrication de 37 voitures de train à deux niveaux pour la Koleje Mazowieckie un transporteur de la banlieue de Mazovia en Pologne au prix de 76 millions $US.
(25 juillet 2007) Bombardier Aéronautique vend 4 Q400 turbo (72 places) à Arik Air du Nigeria au prix de 104 millions $. Arik Air exploite déjà 4 CRJ900 et 3 CRJ200.
(Août 2007) Un appareil Q400 glisse hors de la piste en Corée ; 6 personnes sont blessées au cours de cet incident.
(8 août 2007) Bombardier Aéronautique annonce la vente de 2 appareils CRJ900 au transporteur AeroLineasMesoAmericanas du Mexique au prix de 74,4 millions $US.
(10 août 2007) Bombardier Transport annonce l'obtention d'un contrat de 91 millions $US pour la fourniture, l'installation, les essais et la mise en service de l'équipement de signalisation embarqué et de voie ERTMS pour la China Railway Signaling and Communications Corp. et son client, le ministère des Chemins de fer de Chine.
(12 août 2007) Un appareil Q400 atterrit en catastrophe à l'aéroport de Busan en Corée du Sud ; le train d'atterrissage gauche de l'appareil ne s'est pas déployé.
(30 août 2007) Bombardier Transport et un partenaire local annoncent l'obtention d'un contrat d'environ 119 millions $US pour la mise à niveau des systèmes électriques et mécaniques de voie de la ligne Kelana Jaya, à Kuala Lumpur Malaisie) ; la part de Bombardier est de 81 millions $ US dans ce contrat qui vise à préparer l'arrivée de 88 nouveaux véhicules Bombardier ART MK II actuellement en construction.
(5 septembre 2007) Bombardier Aéronautique reçoit une commande de la division Tyrolean Airways de l'Austrian Airlines pour la livraison de 4 appareils Q400 NextGen (78 sièges).
(9 septembre 2007) Un appareil Q400 de la Scandinavian Airlines System atterrit en catastrophe et prend feu à Aalborg (Danemark) ; son train d'atterrissage droit s'est affaissé en touchant la piste ; 5 des 73 personnes à bord sont légèrement blessées dans les glissades de sortie d'urgence.
(12 septembre 2007) Un appareil Q400 de la Scandinavian Airlines System atterrit en catastrophe à l'aéroport de Vilnius (Lituanie) avec 52 personnes à bord ; son train d'atterrissage droit ses affaissé en touchant la piste ; il n'y a aucun blessé, mais la compagnie cloue au sol les 33 appareils Bombardier qu'elle exploite.
Bombardier Aéronautique recommande aux entreprises qui exploitent des appareils Q400 qui ont exécuté plus de 10 000 atterrissage et décollage de garder ces avions au sol pendant que le fournisseur de trains d'atterrissage, Goodrich Corp. enquête sur les raisons qui sont à la base des défectuosités qui ont entraîné ces incidents ; le bris du train d'atterrissage droit des appareils pourrait avoir été causé par la corrosion d'une partie de son système hydraulique de mouvement (85 des 166 Q400 en exploitation dans le monde sont ainsi cloués au sol ; de la corrosion dans le vérin de rentrée du piston de rétractation du train d'atterrissage est en effet découverte dans les systèmes de déploiement des trains d'atterrissage de 25 des 27 appareils de la Scandinavian Airlines System).
(21 septembre 2007) Lorsqu'il s'apprête à atterrir à Florence (Italie), le pilote d'un appareil Q400 de la Augsburg Airlines découvre que son train d'atterrissage avant ne se déploie pas ; il retourne à Munich d'où il était parti et son appareil atterrit sur le nez ; aucune des 68 personnes à bord n'est blessé au cours de l'incident.
(21 septembre 2007) Bombardier Transport obtient, conjointement avec la compagnie Siemens le contrat de construction de 32 rames automotrices électriques de 4 voitures et 32 rames de 6 voitures pour la Netherlands Railways au coût de 557 millions $US ; la part de Bombardier est de 226 millions $US ; les voitures seront construites dans les usines allemande de Siemens et dans les usines de Bombardier à Hennigsdorf, Allemagne et Aix-la-Chapelle (France).
(24 septembre 2007) Bombardier Transport obtient le contrat de fabrication de 60 locomotives électriques pour trafic transfrontalier dans différents couloirs européens dont ceux qui sont exploités entre l'Autriche et la Hongrie et entre la Suède et la Norvège pour la compagnie Angel Trains Cargo, une entreprise belge de location de matériel roulant ; les locomotives seront assemblées aux usines de Bombardier de Kassel en Allemagne et de Vado Ligure en Italie alors que les pièces seront fabriquées en Allemagne et en Pologne ; la valeur du contrat est de 317 millions $.
(25 septembre 2007) Bombardier Aéronautique annonce la vente de 20 Challenger CJ300 à XOJET de California, États-Unis, au prix de 450 millions $ ; la commande est assortie d'options pour commandes additionnelles de 60 appareils semblables qui, si elles étaient exercées porteraient la valeur totale des livraisons à 1,9 milliard $.
(1er octobre 2007) Bombardier Transport en co-entreprise avec Elin EBG Traction-Siemens vend 17 rames automotrices de modèle Talent à OBB-Personenverkehr, l'unité des Chemins de fer fédéraux autrichiens chargée du transport de voyageurs au prix de 76 millions t (107 millions $) ; la part de Bombardier est de 56 millions t.
(2 octobre 2007) Bombardier Transport vend 42 trains Talent 2 à la Deutsche Bahn Regio au prix de 170 millions t (240 millions $) ; elle vend 19 tramways à plancher bas à la Rhein-Neckar, Verkehr au prix de 52 M t (74 millions $).
(3 octobre 2007) La compagnie Scandinavian Airlines réclame 77 millions $ à Bombardier Aéronautique pour les pertes qu'elle estime avoir subies lors de la mise hors service temporaire de ses Q400 à causes des accidents de septembre.
(3 octobre 2007) Bombardier Transport obtient de la Société des transports de la Norvège le contrat de remise à neuf de 56 voitures de classe 5 pour un prix de 64 millions t.
(9 octobre 2007) Bombardier Transport acquiert un terrain dans le South Gujarat, Inde pour y construire une usine d'assemblage des 340 voitures en acier inoccidable achetées par la Delhi Metro Rail Corp de New Delhi.
(10 octobre 2007) Un appareil Q400 de la Scandinavian Airlines qui avait décollé de l'aéroport de Copenhague doit faire demi-tour lorsque le pilote s'apperçoit que son train d'atterrissage refusait de se déployer.
(15 octobre 2007) Bombardier Transport reçoit la commande de 43 millions $US de la Delhi Metro Rail Corporation pour la conception, la fabrication, la fourniture, l'installation, les essais et la mise en service d'un système de signalisation et de contrôle de trains (Bombardier Cityflo 350) pour 2 nouvelles sections de voies (37 km) de l'expansion du métro de Delhi (Inde) ; ces équipements proviendront des usines de Bombardier en Suède, en Thaïlande et en Inde.
(22 octobre 2007) Bombardier Aéronautique reçoit une commande de 355 millions $US pour 12 Q400 (72 sièges) pour le transporteur australien Qantas qui prend des options pour 24 autres appareils du même type.
(23 octobre 2007) Bombardier Aéronautique obtient une commande de 10 appareils Q400 de la part d'un transporteur européen qui prend des options sur 10 autres.
(26 octobre 2007) Mise en exploitation de l'usine de fabrication de véhicules tous terrains Can-Am au Mexique.
(27 octobre 2007) Un appareil Q400 de la Scandinavian Airlines (SAS) effectue un atterrissage en catastrophe lorsqu'il pique du nez lors de l'atterrisage à l'aéroport de Copenhague ; le train d'atterrissage droit ne s'est pas déployé complètement ; la corrosion qui avait été à l'origine des accidents précédents ne serait pas en cause dans celui-ci ; aucune des 44 personnes à bord n'est blessée gravement.
(28 octobre 2007) La Scandinavian Airlines annonce qu'elle retire définitivement et complètement de la circulation sa flotte de 27 appareils Q-400.
(30 octobre 2007) Des rapports préliminaires en provenance du Bureau d'enquête sur les accidents du Danemark indiquent que le dernier événement impliquant un Q400 de SAS serait dû à la présence d'un joint torique (O-ring) qui bloquait une valve dans le vérin de rétractation du système de déploiement du train d'atterrissage droit de l'appareil.
(31 octobre 2007) Le ministère des Chemins de fer de Chine annonce qu'il a accordé à la co-entreprise formée de Power Corp. of Canada, China South Locomotive and Rolling Stock Industry (Group) et Bombardier Sifang Power (Quingdao) Transportation, un contrat de 1,5 milliard $US pour la livraison de 40 trains de 16 véhicules à grande vitesse (250 km/h) ; la part de Bombardier Transport dans ce contrat est de 596 millions $US.
(4 novembre 2007) Un bimoteur Learjet 35 (capacité de 8 passagers construit par Bombardier) de la compagnie Reali Air Taxi s'écrase sur des maisons peu après son décollage de l'aéroport de Sao Paulo (Brésil) entraînant la mort d'au moins 8 personnes (les 2 pilotes de l'avion et au moins 6 personnes au sol).
(5 novembre 2007) Le Bureau d'enquêtes danois qui a analysé l'accident du 27 octobre précédent conclut que le blocage du train d'atterrissage rfelevait de la responsabilité du transporteur et non du constructeur du Q400.
(7 novembre 2007) L'Agence européenne de la sécurité aérienne indique que l'atterrissage raté du Q400 de la Scandinavian Airlines le 27 octobre précédent n'était pas lié à un problème de conception du train d'atterrissage, mais avait été causé par un joint torique (o-ring) mal placé par les travailleurs de maintenance de SAS.
(8 novembre 2007) Bombardier Transport obtient le contrat de faire fonctionner (exploitation des trains et gestion d'équipage) 6 des 7 trains du système de trains de banlieue de Greater Toronto Transit Authority ou Go Transit (400 wagons, 150 000 passagers par jour) ; la valeur du contrat obtenu par soumission publique est de 125 millions $ pour les 5 premières années ; les wagons à double niveau de Go Transit sont fabriqués dans l'usine de Thunder Bay de Bombardier.
(11 novembre 2007) Un avion Global 5000 ayant à son bord 10 personnes dont le cofondateur des restaurants Tim Hortons, propriétaire de l'avion, atterrit en catastrophe sur la piste d'atterrissage privée du Fox Harbour Resort au nord de la Nouvelle-Écosse ; il n'y a aucun décès.
(14 novembre 2007) Bombardier Aéronautique obtient une commande de 3 avions de la classe CRJ au prix de 122,7 millions $US.
(15 novembre 2007) Le Gouvernement de Croatie commande 2 avions amphibies CL-415 au prix de 62 millions $US comprenant des pièces, l'entraînement des pilotes et l'équipement qui permet de configurer les appareils pour assurer des évacuations médicales et des sercours d'urgence ; ces deux appareils s'ajoutent à une flotte de 6 appareils CL-415 dont le premier a été livré en 1994 ; 41 avions CL-415 et 25 avions CL-215 sont en service dans la région de la Méditerranée.
(20 novembre 2007) Bombardier Aéronautique obtient une commande de 12 Q-400 de la compagnie australienne Qantas Airways (4 sont la conversion d'options antérieures converties en commandes fermes) au prix de 339 millions $US, et de 4 CRJ-700 NextGen de la compognie GoJet Airlines du Missouri au prix de 137,7 millions $US ; Qantas prend également des options et droits d'achat sur 24 autres Q400.
(26 novembre 2007) Bombardier Aéronautique obtient une commande de 4 avions CL-415 d'un acheteur dont le nom n'est pas divulgué ; le prix de la transaction est évalué à 118,2 millions $US.
(26 novembre 2007) Bombardier Transport obtient une commande de CBRail pour la fourniture de 15 locomotives Bombardier Traxx multisystème pour le transport des marchandises sur les couloirs Allemagne-Austria-Magyar Köztarsasàg, Allemagne-Autriche-Suisse-Italie et Austria-Allemagne, Belgique-Pays-Bas ; le prix de cette transaction est estimé à 85 millions $US ; les véhicules seront assemblés à Kassel en Allemagne, les caisses seront fabriquées à Wroclaw, Polska, les bogies à Siegen, les système s de propulsion et de contrôle et l'équipement de traction à Mannheim et à Hennigsdorf en Allemagne.
(27 novembre 2007) Bombardier Transport obtient une commande de 35 locomotives TRAXX pour la compagnie Angel Trains, une entreprise de location paneuropéenne, qui les destine à la division marchandises de la Société nationale des chemins de fer belges pour le service transfrontalier Allemagne-Austria-Belgique-Pays-Bas ; la valeur totale du contrat est de 175 millions t.
(28 novembre 2007) Pierre Beaudoin remplace son père, Laurent Beaudoin, à la direction de Bombardier Inc. Laurent Beaudoin conserve la présidence du Conseil d'administration de l'entreprise.
(30 novembre 2007) La compagnie Sky West de St. George, Utah, États-Unis achète 18 biréacteurs régionaux CRJ-700 (70 passagers) pour sa filliale SkyWest United Express et 4 CRJ-900 (76 passagers en 2 classes) pour sa filiale SkyWest Delta Connection ; SkyWest et ses filliales exploitent 363 appareils Bombardier.
(4 décembre 2007) Bombardier Transport obtient un contrat de 140 millions t de la RET qui exploite le transport public de Rotterdam, Pays-Bas pour la conception et la fabrication de 43 véhicules légers sur rail du modèle Flexity Swift.
(13 décembre 2007) La compagnie Porterbrook Leasing d'Angleterre passe une commande de 189 M $ pour 69 trains Turbostar pour son service Govia's London-Midlands ; les trains seront construits à l'usine de Derby sur des bogies fabriqués en Allemagne.
(18 décembre 2007) L'Agence métropolitaine des transports de Montréal passe une commande de 160 trains à plusieurs palliers au prix de 386 M $ ; ces trains seront fabriqués à La Pocatière et testés à Plattsburg.
(19 décembre 2007) Bombardier Transport obtient 3 commandes totalisant 376 millions $US : 127 véhicules pour la franchise East Midlands Trains, en Angleterre comprenant les villes de Manchester, Liverpool, Sheffield, Nottingham et Derby (236 M $US) ; 145 locomotives pour Electro-Motive Diesel (94 millions $US ; le remplacement du système de transport de la British Airports Authority à l'aéroport Gatwick de Londres (Angleterre) (46 millions $US).
(20 décembre 2007) La Deutsch Bahn, la société nationale des chemins de fer allemands commande 65 voitures à deux niveaux pour desservir la région de Schleswig-Holstein dans l'extrémité nord du pays ; la valeur de cette commande est de 130 M $US ; les voitures seront fabriquées aux usines de Bombardier à Görlitz et Siegen en Allemagne.
(21 décembre 2007) La Greater Toronto Transit Authority accorde un contrat de 5 ans pour les services de maintenance de ses trains construits à l'usine Bombardier de Thunder Bay ; la valeur du contrat est de 124 millions $.
(26 décembre 2007) Un Challenger 604 appartenant à la société allemande Business Flight s'écrase au décollage de l'aéroport d'Almati, Kazakhstan, tuant son seul passager et blessant les 3 membres de l'équipage ; en route entre la Allemagne et la Chine, l'avion venait de faire escale à cet endroit pour faire le plein d'essence ; au décollage, l'avion aurait quitté la piste, heurté un mur et pris feu ; en 27 ans, Bombardier a livré 750 appareil de la série 600 de Challengers.
(28 décembre 2007) Satens Jaervaegar, la société d'État suédoise de chemins de fer, annonce qu'elle commandera 20 trains Regina grande vitesse pour assurer le service entre les villes de Malmö et Göteborg.

Au cours de l'année 2007, Bombardier Aéronautique a livré 450 appareils dont 128 avions régionaux, 232 avions d'affaires.

2008
Lancement du programme de conception de la CSeries
(3 janvier 2008) La Libyan Airlines exerce une des deux options sur des CRJ900 qu'elle avait prises le 14 juin 2007. Bombardier Aéronautique vend 4 avions pompiers amphibiens Canadair à l'Espagne.
(9 janvier 2008) Répondant au recours judiciaire intenté par la compagnie française Alstom, le juge Joël Silcoff de la Cour supérieure du Québec ordonne à la Société des transports de Montréal de procéder par soumission publique pour l'octroi du contrat de fourniture de 336 voitures de métro pour remplacer celles qu'elle exploite depuis 40 ans ; à la demande du ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, Claude Béchard, aussi député de Kamouraska-Témiscouata, et du Gouvernement du Québec qui paye 75 % du coût, la société avait décidé d'octroyer ce contrat à Bombardier sans appel d'offre ; le juge a décidé que la Société des transports de Montréal n'avait pas présenté une preuve valable qu'il n'y avait au Canada qu'un seul fournisseur apte à fournir de telles voitures.
(10 janvier 2008) Bombardier Transport obtient le contrat de 367 millions $US pour la fourniture de 102 Tramways Flexity au Transporteur public de Bruxelle, Belgique.
(17 janvier 2008) Bombardier Aéronautique vend 4 appareils Global 5000 au Gouvernement allemand qui remplaceront ses Challengers 601 en 2011 ; ces appareils seront exploités par l'escadre des missions spéciales et de transport médical du ministère allemand de la Défense.
(17 janvier 2008) Bombardier Transport obtient une deuxième commande de 12 trains de 2 voitures chacun verts au prix de 65 M $ pour la compagnie de location européenne Angel Trains ; ces trains fabriqués à l'usine de Derby, Angleterre seront affectés au transport terrestre de Londres (Angleterre).
(22 janvier 2008) Bombardier Transport vend à la Société des transports intercommunaux de Bruxelles 87 tramways bidirectionnels à plancher bas au prix de 285 millions $US ; les véhicules longs de 32 m seront construits à l'usine de Bombardier à Bruges, Belgique sur des bogeys fabriqués à l'usine Bombardier de Siegen, Allemagne.
(6 février 2008) La Gouvernement du Québec annonce qu'il n'en appellera pas de la décision de la Cour supérieure et qu'il permettra à la Société de demander des soumissions publiques pour la fourniture de ses voitures de métro.
(14 février 2008) Un CRJ-100 de la Belavia Airlines en partance pour Minsk, Bielorussie, prend feu au décollage de l'aéroport Zvartnots d'Erevan, la capitale de l'Arménie ; les 21 occupants de l'appareil s'en sont tirés indemnes.
(22 février 2008) Bombardier Transport obtient un contrat de la NJ Transit du New Jersey, USA, pour la fourniture de 27 locomotives électriques ALP-46A au prix de 229 millions $US.
(3 mars 2008) Bombardier Aéronautique vent 2 appareils Q400 à la compagnie américaine Porter Airlines portant ainsi sa flotte à 12 Q400.
(6 mars 2008) Bombardier Transport obtient la commande de 11 rames de 4 voitures Electrostar de l'exploitant ferroviaire New Southern Railway, United Kingdom ; les voitures seront fabriquée à l'usine de Bombardier à Derby, United Kingdom.
(10 mars 2008) Bombardier Aéronautique et le transporteur aérien SAS (Scandinavian Airlines System) s'entendent sur la façon de régler le problème causé à SAS par le dysfonctionnement des trains d'atterrissage de 3 de ses 27 Q400 qui avaient entraîné le gel au sol des 27 avions de la flotte de SAS le 28 octobre 2007 ; pour couvrir le coût des dommages subis par le gel au sol de sa flotte, Bombardier et Goodrich Corp. débourseront 164 millions $ à SAS ; cette dernière achètera 13 avions de ligne CRJ900 NextGen ou prix de 455 millions $US et 14 avions Q400 NextGen au prix de 364 millions $US ; Bombardier s'engage de plus à remettre sur le marché les 27 Q400 que SAS avait gelés au sol.
(12 mars 2008) Bombardier Aéronautique vend 8 avions de ligne CRJ700 - 70 passagers à la compagnie Felix Airways du Yemen au prix de 385 millions $US.
(13 mars 2008) Bombardier Aéronautique vend 6 avions de ligne CRJ900 NextGen au prix de 239 millions $US au Gouvernement de l'Irak. Le 14 avril Bombardier Aéronautique vend 4 CRJ900 NextGen au Gouvernement de l'Irak au prix de liste de 159 M $US. Le 29 août suivant, la compagnie Kuwait Airways obtient du juge Paul Chaput de la Cour supérieure du Québec la permission de saisir la part de la compagnie Iraki Airways et du gouvernement irakien dans 10 appareils CRJ900 en construction dans les usines de Bombardier qui devraient être livrés en septembre 2008 ; Kuwait Airways avait obtenu d'un tribunal britannique une compensation de 1,23 milliard $US de la part du Gouvernement irakien pour les pertes occasionnées par l'invasion du Koweït par l'Irak en 1990-1991 ; la valeur des avions visés est de 498 millions $US ; le 1 octobre 2008, le juge Chaput lève la saisie et le 10 octobre suivant, Bombardier livre un premier appareil à l'Irak. En avril 2009, la Cour d'appel du Québec maintient la décision du juge chaput de lever la saisie statuant ainsi que le gouvernement irakien bénéficiait d'une immunité dans cette affaire ; la Cour suprême du Canada a accepté de se pencher sur ce litige. En décembre 2009, un accord temporaire permet à Bombardier de livrer 3 autres appareils CRJ900.
(25 mars 2008) La porte d'un appareil Challenger 601-1A (10 passagers) de la compagnie WFP Investment se décroche peu après le décollage ; l'appareil atterrit à l'aéroport ; personne n'est blessé au cours de l'incident impliquant cet avion construit il y a plus de 20 ans.
(26 mars 2008) Bombardier Aéronautique obtient une commande de 10 appareils Q400 (76 places) de la compagnie allemande Air Berlin au prix de liste de 255 millions $.
(28 mars 2008) Bombardier Transport annonce que la compagnie Delhi Metro Rail Corp. augmente à 424 le nombre de voitures Movia qu'elle avait commandées en juillet 2007 ; il y aura 37 rames de 4 voitures et 46 rames de 6 voitures ; les nouvelles voitures seront fabriquées à Savli, dans le sud du Gujarat.
(31 mars 2008) Bombardier Aéronautique obtient la commande de 4 Q400 (80 sièges) au prix de 113 millions $US de la compagnie portugaise Grupo SATA.
(1er avril 2008) Bombardier Transport s'associe avec AnsaldoBreda, la filiale de la compagnie italienne Finmeccanica SpA pour développer une nouvelle génération de trains grande vitesse capable d'atteindre des vitesses plus grandes que 300 km/h.
(10 avril 2008) Bombardier Aéronautique obtient une commande de 3 appareils Q300 et de six Q400 de la compagnie Philippine Airlines au prix de liste de 150 millions $US.
(14 avril 2008) Bombardier Aéronautique vend 4 CRJ900 NextGen au Gouvernement de l'Irak au prix de liste de 159 millions $US.
(18 avril 2008) Pierre Beaudoin devient président et chef de l'exploitation de Bombardier Inc. alors que Guy Hachey devient président de Bombardier Aéronautique.
(22 avril 2008) Bombardier Transport reçoit une commande de 14 tramways Flexity Outlook bi-directionnels et à planchers bas pour la ligne Valencia-Alicante du transporteur espagnol Ferrocarrils de la Generalitat Velenciana.
(13 mai 2008) Bombardier Transport ajoute 14 véhicules ART MK II aux 34 voitures commandées en novembre 2006 pour le réseau Sky Train de Vancouver.
(19 mai 2008) Bombardier Aéronautique vend 6 Learjet 85 (8 passagers) à la compagnie ExecuJet Aviation Group de Zurich.
(20 mai 2008) Bombardier Aéronautique vend à la compagnie suisse Vistajet Holding SA 11 Learjet 85 (8 passagers), 11 Challenger 605 et 13 Learjet 60 XR ; la compagnie annonce qu'elle cède à Vistajet sa division Bombardier Skyjet International qui opère à Farnborough, Dubai et Hong Kong.
(21 mai 2008) Bombardier Transport et le constructeur ferroviaire russe Transmashholding signent un accord établissant une coentreprise de développement d'une nouvelle famille de locomotives qui utilisera de propulsion asynchrone pour les marchés de la Russie et des ex-républiques soviétiques ainsi que pour les nouveaux marchés d'exportation ; cette coentreprise aura son siège en Russie et chaque partie au contrat détiendra une part égale et des droits égaux.
(20 juin 2008) Bombardier Aéronautique annonce la vente de 25 Learjet 60 XR au prix de 340 millions $ ; le contrat est assorti d'options pour commandes additionnelles de 85 appareils semblables qui, si elles étaient exercées, porteraient la valeur des livraisons à 1,5 milliard $, la plus grosse commande de l'histoire du Learjet ; le nom de l'acheteur n'est pas divulgué.
(24 juin 2008) Bombardier Aéronautique annonce qu'elle a vendu 3 Q400 NextGen à la compagnie All Nippon Airways au prix de 80 millions $ ; elle annonce qu'un autre transporteur a commandé 4 CRJ&)) au prix 146 millions $.
(Juillet 2008) La STM lance un appel d'offre public pour le remplacement de ses voitures de métro.
(1 juillet 2008) Bombardier Inc. vend sa filiale Skyjet International à la compagnie suisse Vistajet Holding SA qui devient ainsi le deuxième plus important fournisseur de services de jet commerciaux en dehors de l'Amérique.
(4 juillet 2008) Dans le cadre de son programme de production du Learjet 85, Bombardier Aéronautique annonce qu'elle a signé une entente en vertu de laquelle la filiale Messier Bugati de la compagnie française Groupe SAFRAN fournira les roues, les freins et les systèmes de contrôle de freins, des volants et d'extension et rétraction ; elle signe une autre entente en vertu de laquelle la filiale Aircelle du Groupe SAFRAN fournira les nacelles des moteurs et le système de renverse de poussée ; les compagnie canadiennes Pratt and Whitney fournit les moteurs, Héroux Devtek, les trains d'atterrissage et THALES le système de freinage aérien des Learjet 85.
(12 juillet 2008) À l'occasion du salon de l'aéronautique de Farnborough en banlieue de Londres (Angleterre) Bombardier Aéronautique annonce le lancement de la C-Series dont l'assemblage sera fait à Mirabel.
(15 juillet 2008) Bombardier Aéronautique et la compagnie chinoise AVIC I s'entendent pour que Shenyang Aircraft Corporation, une filiale d'AVIC fabriquera le fuselage central de la CSeries alors que Bombardier investit 100 millions $ dans le développement du nouveau biréacteur régional de 105 places d'AVIC I, l'ARJ21-900. Bombardier s'associe avec Bell Helicopter Textron Canada, l'Institut de recherche aérospatiale du Conseil national de recherche du Canada - CNRC et la compagnie Composites Atlantic pour lancer un projet de recherche de 40 M $ sur des procédés de fabrication de pièces structurales.
(16 juillet 2008) Bombardier Aéronautique vend 4 appareils Q400 à Malev Airlines de Hongrie au prix de 113 millions $ US.
(29 juillet 2008) La compagnie London Air Service de Vancouver achète 5 Learjets 85 au prix de 86 millions $.
(15 août 2008) Bombardier Transport obtient le contrat de l'Autorité métropolitaine des transports de Montréal et de la New Jersey Transit pour la fourniture de 46 locomotives hybrides (biocarburant et électricité) pour les lignes de banlieues ; le contrat de 533 millions $ prévoit 20 locomotives pour AMT (223 millions $) et 26 pour NJT (310 millions $) ; l'association AMT et NJT avait pour objectif de diminuer le prix unitaire des locomotives.
(15 août 2008) Bombardier Aéronautique vend un Learjet 85 à la compagnie Synergy Aerospace Corp. de Sao Paulo, Brésil ; c'est la première vente de Bombardier en Amérique du Sud.
(29 août 2008) Bombardier Transport obtient une commande de 138 millions $US pour la fourniture de 30 trains légers sur rails de la Turkey's Bursa Metropolitan Municipality ; ces voitures seront fabriquées dans les usines européennes de Bombardier.
(29 août 2008) La compagnie Kuwait Airways obtient un bref du juge Paul Chaput de la Cour supérieure du Québec lui permettant de saisir la part de la compagnie Iraqi Airways et du gouvernement irakien dans 10 appareils CRJ900 en construction dans les usines de Bombardier qui devraient être livrés en septembre 2008 ; Kuwait Airways avait obtenu d'un tribunal britannique une compensation de 1,23 milliard $US de la part du Gouvernement irakien pour les pertes occasionnées par l'invasion du Kowait par l'Iraq en 1990-1991 ; la valeur des avions visés est de 498 M $US ; le 1 octobre 2008, le juge Chaput lève la saisie qu'il avait permise et, le 10 octobre suivant, Bombardier Aéronautique livre un premier appareil à l'Irak.
(2 septembre 2008) Bombardier Transport, conjointement avec Siemens Transportation Systems, obtient le contrat pour la fourniture de 121 voitures intermédiaire à 2 niveaux de plancher bas pour les Chemins de fer fédéraux de Suisse; la part de Bombardier pourrait atteindre 67 millions t et celle de Siemens, 122 millions t ; la fabrication sera réalisée aux usines de Bombardier à Villeneuve et Zurich-Oerlikon, Suisse, et dans l'usine de Siemens à Vienne, Autriche.
(5 septembre 2008) Bombardier Transport obtient une commande de la Danish State Railway pour la livraison de 10 trains Contessa à 3 voitures qui seront exploités sur le pont Copenhagen-Malmo (16 km) qui relie le Danemark et la Suède.
(5 septembre 2008) Bombardier Aéronautique reçoit une commande de la division Tyrolean Airways de l'Austrian Airlines pour la livraison de 4 appareils Q400 NextGen (78 sièges).
(10 septembre 2008) Inauguration du Centre de Design et Innovation Laurent-Beaudoin président de Bombardier Produits Récréatifs - BRP à Valcourt.
(19 septembre 2008) Bombardier Aéronautique reçoit une commande de la Croatia Airlines pour la livraison de 2 Q400 NextGen au coût de 54 millions $.
(21 septembre 2008) Bombardier Transport obtient une commande de 58 locomotives TRAXX de la compagnie de location allemande Railpool au prix de 276 millions $US ; les châssis seront faits en Pologne, les bogies et l'assemblage final en Allemagne. (2 octobre 2008) Bombardier Transport obtient une commande de 15 trains régionaux Talent-2 de Deutsche Bahn, le réseau national allemand de transport par train ; cette commande de 85 millions $US sera exécutée dans les usines européennes de Bombardier.
(7 octobre 2008) Bombardier Aéronautique vend 6 CRJ1000 à la filiale Brit Air du transporteur français Air France.
(10 octobre 2008) Un Bombardier DH-Twin Otter de la Yeti Airlines de Kathmandou s'écrase à l'atterrissage à l'aéroport Lukia au Népal ; 18 personnes perdent la vie, mais le pilote a la vie sauve ; l'appareil, propulsé par 2 moteurs Pratt and Whitney, avait été construit en 1980 et il avait été acquis par Yeti Airlines en 1998.
(4 novembre 2008) Un appareil Bombardier Lear Jet 45, s'écrase à Mexico entraînant dans la mort les 8 personnes à son bord dont Juan Camilo Mourino, ministre de l'Intérieur du Mexique, et 5 personnes qui se trouvaient au lieu de l'écrasement.
(13 novembre 2008) Bombardier Transport ouvre la première usine de trains de chemins de fer détenue par des étrangers en Inde, à Gujarat ; c'est dans cette usine qu seront construites les 424 voitures de métro pour la Delhi Metro Rail Corporation d'une valeur de 590 M $.
(20 novembre 2008) Bombardier Aéronautique annonce qu'il a vendu 8 appareils Q400 (78 places) à Ethiopian Airlines au pris de 242 millions $US.
(Décembre 2008) Les compagnies Bombardier Inc. et Alstom présentent une proposition conjointe pour la fourniture de voitures de métro de Montréal.
(3 décembre 2008) Bombardier Transport obtient un contrat d'une durée de 8 ans pour exploiter et maintenir le SFO AirTrain du San Francisco International Airport ; la valeur du contrat est de 101 millions $ et sa durée est de 8 ans.
(5 décembre 2008) Bombardier Transport obtient un contrat d'une valeur de 203 millions $US pour produire 80 locomotives diesel électriques interopérables de type Traxx F140 pour la Société national des chemins de fer français-SNCF.
(5 décembre 2008) Des appareils Global Express faisant partie du système ASTOR et rebaptisés Sentinel RI de la Défense britannique sont déployés au-dessus de l'Afghanistan ; la Défense britannique avait commandé ces appareils en 1999 et devait les mettre en opération en 2006, mais le programme a été retardé de 2 ans.
(9 décembre 2008) La compagnie annonce une réduction de 20 % de sa production de Skidoos, Seadoos et de véhicules tout terrain et la mise à pied de près de 1 000 employés dont 550 cols blancs dans ses usines et bureaux de Valcourt, des États-Unis, Chine, Mexique, Finlande et Autriche ; à Valcourt, 630 de ses employés dont 200 cols blancs et 430 cols bleus sont touchés par ces mises à pied.
(14 décembre 2008) Le train d'atterrissage gauche d'un appareil CRJ200 ne se déploie pas et l'appareil atterrit sur le train gauche avant puis penche sur la gauche ; il n'y avait pas de passagers à bord de l'avion de la Wisconsin Airways et personne n'a été blessé.
(16 décembre 2008) Le train d'atterrissage gauche d'un CRJ700 cède après l'atterrissage à l'aéroport O'Hare de Chicago ; les 28 passagers et 4 membres de l'équipage de l'avion exploité par Mesa Air Group de Phoenix, Arizona, pour United Express n'ont pas subi de blessures.
(23 décembre 2008) Bombardier Transport obtient un contrat pour la fourniture de 34 voitures à deux nivaux à Landesnahverkehrgesellschaft Niedersachsen GmbH - LNVG un transporteur public de la Basse-Saxe, Allemagne ; cette commande de 66 M $US s'ajoute aux 186 voitures similaires utilisées par LNVG depuis 2003 ; ces voitures seront assemblées à l'usine de Görlitz, Allemagne.

Au cours de l'année 2008, Bombardier Aéronautique a livré 349 appareils dont 70 Learjets et 115 Challengers, 96 Regional Jets.

2009
(5 janvier 2009) Bombardier Transport signe une lettre d'entente avec la Deutsche Bahn pour la fourniture de 800 voitures motorisées à deux ponts au coût de 2,1 milliards $.
(13 janvier 2009) La compagnie Mesa Air Group de Phoenix, Arizona reporte la réception des 10 appareils régionaux CRJ700 qu'elle avait commandés à Bombardier Aéronautique en octobre 2008 ; cette décision n'aurait rien à voir avec l'accident du 16 décembre 2008, mais plutôt à la conjoncture économique défavorable qui prévaut dans le monde depuis le troisième trimestre de 2008.
(15 janvier 2009) La compagnie Colgan Air, un transporteur régional établi en Virginia, États-Unis, annonce qu'elle confirme ses commandes antérieures de 10 appareils Q400 NextGen et exerce ses options sur 5 Q400 prises en 2007 par sa compagnie mère, Pinnacle Airlines ; la valeur des 15 appareils est de 432 millions $US.
(27 janvier 2009) La compagnie Rizon Jet de Bahrein, Moyen-Orient, commande 4 appareils Learjet 85 qui seront construits au Mexique.
(29 janvier 2009) La compagnie annonce l'interruption de sa production de Valcourt pour une semaine au début de mars prochain.
(15 avril 2009) Investissement Québec investit 30 M $ remboursables dans la compagnie conditionnellement à l'injection de capitaux par les actionnaires et au maintien des opérations stratégiques au Québec ; la compagnie emploie 5 500 personnes dans 6 pays sur 3 continents.
(5 février 2009)
Bombardier Aéronautique annonce la mise à pied de 1 360 employés à Dorval (710), à Belfast, Irlande (300), et à Wichita, Arkansas, États-Unis (350) ; la crise économique qui frappe le monde, oblige les acheteurs d'avions d'affaire à reporter la livraison ou à ne pas en commander ; les employés mis à pied étaient affectés à la construction de Learjets et de Challengers.
(12 février 2009) Un appareil Q400 de la compagnie Colgan Air, un affilié de Continental Air Lines, voyageant entre Newark (New Jersey) et Buffalo (New York), s'écrase sur une maison de Clarence Center (New York) et explose au moment de l'impact ; les 49 occupants de l'avion ainsi qu'une personne dans la maison sont tués à cet occasion ; une enquête menée par le U. S. National Transportation Safety Board fait porter le blâme sur une erreur de pilotage et des défaillances dans les procédures d'entraînement des pilotes de la compagnie Colgan ; en février 2011, les parents de l'une des victimes accuse Bombardier d'avoir été «careless and negligent».
(9 mars 2009) Bombardier Transport conjointement avec l'australienne Downer EDI Rail obtient un contrat du Queensland government d'Australie pour la fourniture de 20 rames automotrices électriques de 3 voitures pour le service de banlieue de Maryborough au prix total de 131 millions $ US ; la part de Bombardier est de 60 M $ US pour la conception globale des véhicules, l'intégration des systèmes, la conception des bogies et la fourniture des systèmes de propulsion, des systèmes électriques et des systèmes de communication.
(11 mars 2009) La compagnie allemande Deutch Lufthansa confirme l'achat de 30 appareils CS100 de 115 places et une option sur 30 autres appareils de même catégorie pour sa filiale Swiss International Air Lines ; la valeur du contrat est de 1,53 milliard $ US ; les 20 premiers appareils seront livrés en 2013.
(25 mars 2009) Un appareil Q400 de la Japan Air Commuter, filiale de la Japan Air Lines exécute un atterrissage forcé avec un seul des 2 moteurs en fonction à l'aéroport de Kagoshima, dans le sud du Japon ; le pilote avait détecté une baisse de pression d'huile dans un moteur et l'avait éteint ; les 42 passagers et membres de l'équipage n'ont subi aucun dommage.
(30 mars 2009) La Lease Corporation International de Dublin, Irlande, annonce l'achat de 20 appareils de la CSeries au prix de 1,44 milliard US, et la prise d'options sur 20 autres appareils de ce type ; la Lease Corporation achète des avions et les loue aux transporteurs aériens à travers le monde, elle compte parmi ses clients Oman Air, Air France, British Airways, Iberia, Virgin Atlantic, Singapore Airlines, Hong Kong Express, Shentzhen Airlines et Hainan Airlines.
(2 avril 2009) À cause de la chute de la demande d'avion d'affaires et de l'annulation ou du report de certaines livraisons, Bombardier Aéronautique annonce la mise à pied de 3 000 employés dont 1 030 à Montréal, 475 à Toronto, 470 aux États-Unis, 50 au Mexique et 975 en Irlande.
(8 avril 2009) Un consortium formé de Bombardier Transport et Alstom obtient un contrat de 1,33 milliard $ US de la Régie autonome des transports parisiens - RATP pour la fourniture de 60 rames de trains à 2 étages ; la part d'Alstom est de 850 millions $ US pour les bogies, les moteurs à traction, les alternateurs, les commandes, les blocs électriques ainsi que les première et dernières voitures de chaque rame, et celle de Bombardier de 368 millions $ US pour la fabrication des voitures intermédiaires à son usine de Crespin, France.
(15 avril 2009) La Cour d'appel confirme que le Gouvernement irakien bénéficie d'une immunité de compétence au Canada et que Kuwait Airways ne peut pas mettre sous saisie les appareils achetés chez Bombardier.
(24 avril 2009) Bombardier Transport est choisie par la Toronto Transit Commission pour remplacer 204 tramways du réseau Metrolinx de Toronto ; le prix soumis par Bombardier était de 1,22 milliard $ ; la Toronto Transit Commission prend aussi une option pour 400 autres tramways.
(5 mai 2009) Bombardier Transport et Alstom Transport obtiennent une commande de 83 rames automotrices électriques (4 voitures, 24 portes électriques coulissantes et pivotantes par rame) de la série ET 430 pour le réseau de transport par train de la région de Stuttgart en Allemagne.
(3 juin 2009) Bombardier Transport obtient une commande de 23 tramways Flexity Outlook de la Linz Linien d'Autriche au prix de 93 M $ ; la compagnie annonce également une commande de 7 voitures à deux planchers pour le Vancouver's TransLink sustem au prix de 21 millions $.
(14 juin 2009) Bombardier Aéronautique reçoit une commande de 15 biréacteurs régionaux CRJ1000 au prix de 793 millions $ US de la compagnie Air Nostrum qui confirme ainsi l'option qu'elle avait prise en février 2007 lorsqu'elle achetait ses premiers CRJ1000.
(15 juin 2009) Bombardier Aéronautique obtient une commande ferme de 8 Q400 dnt 5 Q400 NextGen en plus d'une option sur 8 Q400 additionnels au prix de 224 millions $ pour la compagnie grecque MIG Aviation 3 Ltd, une filiale de Marfin Investment Group Holdings SA de Grèce.
(8 juillet 2009) Bombardier Transport obtient une commande de 16 tramways Flexity 2 de la ville de Blackpool au Royaume-Uni au prix de 54 millions $ US ; les tramways seront fabriqués en Allemagne.
(14 juillet 2009) Bombardier Transport obtient le contrat pour la conception, la construction et la livraison de l'équipement électrique et mécanique d'un système automatisé de navettes pour l'Aéroport de Phoenix, Arizona, États-Unis ; le prix de ce contrat est de 186 millions $ US pour la fourniture et l'installation et 69 millions $ US pour l'exploitation ; les équipes de Bombardier à Pittsburgh, Pennsylvania, seront responsables de ce contrat.
(3 août 2009) Bombardier Aéronautique vend 5 appareils Q400 NextGen au prix total de 159 millions $ à un client anonyme qui prend également 5 options sur 5 autres appareils.
(11 août 2009) Bombardier Aéronautique annule la vente de 15 appareils CRJ1000 à la compagne italienne MyAir en difficulté financière et dont les opérations ont été suspendues par les autorités européennes tant qu'elle ne pourra démontrer qu'elle se conformee aux règles de l'Union européenne.
(20 août 2009) Bombardier Aéronautique déclare forfait sur une commande de 25 appareils Learjet 60XR de la compagnie européenne Jet Republic de Lisbonne, Portugal, qui a été déclarée insolvable ; cette commande avait été placée le 20 juin 2008 au prix de 300 millions $US, mais le nom de l'acheteur n'avait pas été divulgué ; Jet Republic avait également pris des options sur 85 appareils.
(1er septembre 2009) Bombardier Transport finalise une entente avec Berliner Verkehrsbetriebe-BVG pour la fourniture de 99 tramways FLEXITY ; cette commande fait partie d'une entente signée en 2006 pour 210 véhicules.
(15 septembre 2009) Bombardier Transport obtient une commande de 22 trains électriques de la Deutsche Bahn au prix de 131 millions $ US.
(17 septembre 2009) Bombardier Aéronautique obtient une commande pour 22 jets régionaux de la compagnie American Airlines au prix de 770 millions $ US.
(18 septembre 2009) Bombardier Transport reçoit une commande de 30 tramways (Flexity-244 passagers) destinés au transport en commun dans la ville Karlsruhe et le Land de Bade-Würtemberg en Allemagne ; la valeur de cette commande est de 190 millions $ US.
(28 septembre 2009) Le consortium Bombardier Sifang Transportation de Quingdao obtient un contrat du ministère des Chemins de fer de Chine pour la fabrication de 1 120 voitures Zefiro 380 VHS (très grande vitesse, 380 km/h) dont 20 rames composées de 8 voitures et 60 rames composées de 16 voitures ; le prix total de la commande est de 4,36 milliards $ et la part de Bombardier est de 2,14 milliards $ ; les livraisons s'échelonneront de 2012 à 2014.
(2 octobre 2009) Bombardier reçoit une commande pour 2 appareils Q400 (78 places) de la compagnie Air Niugini de Papua New Guinea.
(14 octobre 2009) Bombardier Transports obtient une commande de 100 locomotives diésel/électriques E464 du transporteur italien Trenitalia au pri xde 383 millions $ US ; les carosseries et les systèmes de propulsion seront fabriqués dans les usines de Bombardier en Pologne et en Espagne, puis assemblées à Vado Liguri (Italie).
(23 novembre 2009) L'Agence métropolitaine des transports met en service un premier train composé de voitures à 2 étages sur la ligne Montréal/Mont-Saint-Hilaire ; ces voitures sont fabriquées par Bombardier Transport.
(25 novembre 2009) Bombardier Transport signe une entente de coopération avec le DLR (centre aérospatial allemand) pour le développement de la prochaine génération de trains à haute vitesse-TGV.
(26 novembre 2009) Bombardier annonce la mise à pied de 715 personnes.
(14 décembre 2009) La société d'État chinoise Zhuzhou Electric Locomotive sert une mise en demeure à la Société de transports de Montréal affirmant qu'elle peut faire une proposition moins coûteuse que celle du consortium Bombardier/Alstom pour le remplacement des wagons de métro ; elle demande de faire arrêter durant 2 mois les négociations avec le consortium que la STM eut compléter au cours de 2009.
(18 décembre 2009) Bombardier Transport (Vangchun Bombardier Railway Vehicles Co.) et le sonsortium formé de Bombardier ThansportationSweden et Changzhou Railcar Propulsion Engineering R&D Centre obtiennent la commande de 41 rames de métro de 6 voitures chacune pour le métro de Shanghai ; la valeur totale du contrat est de 311 millions $.
(23 décembre 2009) Bombardier Transport annonce qu'elle a reçu une commande pour 11 trains Contessa de 3 voitures de la compagnie AB Transitio, une entreprise publique suédoise qui s'occupe de l'acquisition et de la gestion des trains pour les autorités de transport public suédois, principalement pour le trafic régional ; le coût de la commande est de 137 millions $US.

Au cours de l'année 2009, Bombardier Aéronautique a livré 302 appareils dont 44 Learjets, 50 Global Express, 82 Challengers, 121 avions commerciaux et 5 Canadairs.

2010
Bombardier Transport compte 33 800 salariés dans le monde dont 25 000 en Europe.
(Janvier 2010) Bombardier Transport obtient une commande de 25 locomotives Bombardier Traxx P160Ac pour les Chemins de fer d'État hongrois ; le prix de la transaction est de 112 M $US.
(8 février 2010) La compagnie annonce une commande de 48 trains Talent 2 au prix de 200 M t à la Deutsche Bahn Regio pour le réseau de transport Berlin-Brandebourg.
(25 février 2010) La compagnie annonce qu'elle a conclu un contrat avec la Société nationale des chemins de fer de France pour la fourniture de 80 trains régionaux (860 voitures à double niveau) au prix de 11,5 G $.
(25 février 2010) La compagnie annonce que Republic Airways Holdings d'Indianapolis, États-Unis (possède Chatauqua Airlines, Frontierr Airlines, Lynx Aviation, Midwest Airlines, Republic Airlines, Shuttle America) a commandé 40 appareils CSeries et que ce transporteur américain a pris des options sur 40 autres appareils CSeries. (
(30 mars 2010) La compagnie annonce qu'elle a conclu une mémoire d'entente avec CDB Leasing Co. un groupe chinois de location d'avions.
(15 avril 2010) La compagnie obtient une commande de 3 CRJ900 new-generation de la compagnie Pluna Lineas d'Uruguay au prix de 120 M $ ; cet achat est accompagné d'une option d'achat de 6 autres CRJ900.
(30 avril 2010) La compagnie canadienne Jazz Air LP de Halifax annonce qu'elle acquiert 15 Q400 NextGen (74 sièges) au prix total de 454 M US$ et qu'elle prend des options sur 15 autres appareils pour remplacer sa flotte 15 jets régionaux de 50 places.
(Mai 2010) La compagnie met à pied une quarantaine de travailleurs à son usine de Sainte-Anne-de-la-Pocatière.
(11 mai 2010) La Commission de transport de Toronto exerce son option d'achat de 186 voitures de métro qu'elle avait prise en décembre 2006.
(12 mai 2010) Bombardier Transport obtient une commande des Chemins de fer fédéraux de Suisse pour la fourniture de 59 rames comprenant 436 voitures à 2 niveaux ; ces voitures seront construites à l'usine Bombardier de Villeneuve, Suisse, et de Görtlitz, Allemagne.
(30 mai 2010) Bombardier Transport obtient une commande pour la construction et l'exploitation de 6 trains de 12 voitures sans conducteur pour le monorail de 3,6 km de Riyadh, Arabie Saoudite, au prix de 241 M $ US.
(9 juin 2010) La compagnie achète le hangar de la compagnie en faillite ExelTech Canada qui y effectuait les réparations d'avions à Saint-Laurent ; le hangar sera utilisé pour la finition des appareils Global Express et Global 5000.
(14 juin 2010) Bombardier Transport reçoit une commande de 182 tramways de Metrolinx de la Toronto Transit Commission en exécution d'une partie des 400 tramways sur lesquels elle avait pris une option en avril 2009 ; le prix de la commande est de 770 M $ ; ces tramways seront assemblés à l'usine de Bombardier de Thunder Bay.
(16 juin 2010) Bombardier Transport obtient le contrat pour la fourniture de 59 rames Twinsexx à 2 niveaux pour les Chemins de fer fédéraux de Suisse au prix de 1,6 G $ US ; les travaux seront exécutés aux usines de Bombardier Transport à Zurich, Villeneuve et Winterthur, en Suisse.
(22 juin 2010) La compagnie se voit obligée d'annoncer la mise à pied de 70 de ses employés de Sainte-Anne-de-la-Pocatière en septembre et de 75 autres en novembre.
(25 juin 2010) La compagnie acquiert une participation de 50 % dans la compagnie russe United Electrical Engineering Plants (Elteza) spécialisée dans l'équipement de signalisation ferroviaire et dans les systèmes de contrôle automatique à distance des trains ; l'autre 50 % appartient à la Russian Railways. La division Bombardier Transportation India obtient le contrat de fabrication de 74 voitures de métro Movia pour la Delhi Metro Rail Corp en Inde au prix de 101 M $ ; ces voitures seront fabriquées à l'usine de Bombardier à Savli, dans l'état de Gujurat, Inde. Il y a 3 800 voitures Movia de Bombardier en service dans le monde.
(2 juillet 2010) La compagnie allemande Lufthansa exerce ses options d'achat de 8 CRJ900 89 sièges au coût de 317 M $ ; une fois remplie, cette commande portera à 109 le nombre de jets régionaux Bombardier dans la flotte de Luftansa.
(14 juillet 2010) Bombardier Transport obtient un contrat de 280 M $ pour la fourniture de 100 nouveaux wagons pour le réseau de trains de banlieue de la NJ Transit du New Jersey, États-Unis ; cette société possède déjà 329 voitures Bombardier.
(15 juillet 2010) La compagnie AVWest de Perth, Australie, passe une commande de 4 Global Express XRS au coût de 213 M $US.
(16 juillet 2010) Bombardier Transport annonce que le consortium Bombardier Sifang de Chine a reçu une commande du ministère des chemins de fer de Chine pour 40 rames (8 voitures) à grande vitesse additionnelles au coût de 761 M $ US ; la part de Bombardier est estimée à 373 M $ US.
(7 octobre 2010) Mise en service d'une navette automatisée Innovia au Sacramento International Airport ; cette navette a été construite à l'usine de Bombardier à Pittsburgh.
2012
(7 février 2012) Le journal allemand Handelsblatt affirme que Bombardier négocie un accord à longue portée avec la compagnie du gouvernement chinois Commercial Aircraft Corp-Comac of China au sujet de la CSeries et le Comac C-919 jet ; selon le journal, Comac achèterait partiellement ou totalement la division des avions commerciaux de Bombardier ; ceci a cependant été démenti par Bombardier. Il est confirmé que Bombardier et Comac ont convenu de former des partenariats communs en ce qui a trait aux communautés des programmes d'avion C919 et C-Series, à un approvisionnement commun, ainsi qu'à une collaboration sur les futures gammes de produits de Bombardier et de Comac.
2013
Vol inaugural de l'avion CSeries.
2015
(11 février 2015) Pierre Beaudoin quitte la présidence et est remplacé par Alain Bellemare, ancien haut dirigeant de United Technologies Corp qui avait quitté son poste en janvier 2015.
La compagnie est éclaboussée par des allégations de corruption en Afrique-du-Sud ; elle est aussi l'objet d'allégation semblable en Corée-du-Sud, en Pologne et au Brésil. La compagnie nie ces allégations et menace de recourir aux tribunaux pour blanchir a réputation.
En novembre 2015, il est révélé que le coût de développement de la CSeries qui devait être de 2 milliards $US est maintenant passé à plus de 5,4 milliards $US ; la compagnie Air Baltic est le premier client à acheter des appareils de la CSeries et un premier appareil lui sera livré en 2016 soit deux ans en retard sur les projections originelles.

2016
En janvier 2016, le Gouvernement du Québec injecte 1,3 milliards dans une compagnie qui sera responsable du programme de la CSeries. Le Gouvernement du Québec s'attend à ce que le Gouvernement du Canada fasse de même.
Février. La compagnie annonce qu'elle éliminera 7 500 postes (10 % de son personnel) dont 2 000 postes au Canada.

2017
Le conseil d'administration de la compagnie accorde à ses principaux dirigeants des augmentations de salaire qui sont jugées sévèrement par les principaux actionnaires de la compagnie dont la Caisse de dépôt et placement du Qc et le fonds de solidarité de la Fédération des travailleurs du Québec-FTQ.
Le 8 mai 2017, en prévision de l'assemblée annuelle des actionnaires du 11 mai 2017, la Caisse de dépôt et placement du Qc annonce qu'elle ne soutiendra pas la candidature de Pierre Beaudoin à la présidence de la compagnie et qu'elle votera contre les augmentations de rémunération des membres de l'exécutif de la compagnie ; selon la Caisse, le conseil d'administration doit s'améliorer si la compagnie veut réaliser son potentiel.
Le 11 mai 2017, lors de l'assemblée annuelle des actionnaires, Pierre Beaudoin, jusque-là président exécutif du Conseil d'administration de la compagnie voit son titre modifié à simple président du Conseil d'administration.
2018
Le 16 mars 2018, La compagnie retient les services de la Banque Toronto Dominion-TD pour la vente de ses propriétés de Downsview à Toronto dont elle a hérité lorsqu'elle a acquis de la division De Havilland de Boeing Company en 1992. La compagnie désire acquérir un terrain qui lui permettrait d'avoir accès à une piste d'atterrissage sans avoir à assumer le coût d'un service de pompiers et du personnel d'une tour de contrôle ; ce pourrait être l'aéroport Pearson de Toronto.
Le 10 septembre 2018, la compagnie BRP annonce qu'elle mettra en vente en décembre 2018 son nouveau produit vedette : une motocyclette à trois roues appelée Cam-Am Ryker.
Vers le5novembre2018, Bombardier anonce l'abolition de 5 000 postes dont 2 500 au Québec. elle vend le programme Q-400 à Viking Air.


Les dettes de la compagnie sont de 9,2 milliards $US après des investissements de 9,2 milliards $US en recherche et développement pour la CSeries.

  • Principaux porteurs d'actions de Bombardier au début de 2015 : 27,8 % du capital de la compagnie réparti comme suit :


Fidelity Management And Research (fonds communs) : 7.0%
Laurent Beaudoin (président du conseil) : 4,2 %
Jean-Louis Fontaine (vice-président du Conseil) 3,7 %
André Bombardier (membre du conseil) : 3,7 %
Janine Bombardier (membre du conseil): 3,5 %
Caisse de dépôt et placement du Qc : 2,6 %
Blackrock (fonds communs) : 1,1 %
Vanguard Group (fonds communs) : 0,7 %
Norges Bank Investment (fonds souverain de Norvège) : 0,7 %
CI Investments (fonds communs) : 0,6 %

En 2017, des membres de la famille Bombardier-Beaudoin détiennent 53,2% du capital actions de la compagnie.

Produits de Bombardier Transports :

Le système ART opère des voitures dotées d'une technologie automatisée avec moteurs à induction linéaire.

Produits de Bombardier Aéronautique :

Appareils CL-215 : avions amphibies mus par des moteurs à pistons et utilisés depuis les années 1970 pour combattre les incendies.

Appareils CL-415 : avions amphibies utilisés principalement pour combattre les incendies ; ils sont assemblés au Québec.

Appareils CRJ100, CRJ200, CRJ700, CRJ900 : avions biréacteurs régionaux ; leurs trains d'atterrissage sont fabriqués par Messier-Dowty ; ils sont assemblés à Saint-Laurent, Montréal.

Appareils Learjet : avions d'affaires mus par des moteurs PW fabriqués par Pratt and Whitney Canada de Longueuil ; ils sont assemblés à Wichita, Kansas, États-Unis.

Appareils Q400 : avions mus par deux moteurs PW100-150 fabriqués par Pratt and Whitney de Longueuil, ils ont un rayon d'action de 2 500 km à une vitesse maximum de 667 km/h ; ces appareils sont construits à l'usine Bombardier de Toronto ; leurs trains d'atterrissage sont fabriqués par Goodrich.

Appareils CSeries : avions mus par des moteurs PW conçu spécialement pour ces appareils dont les caractéristiques seront les suivantes :

Capacité :
Version CS100 : 100 à 115 sièges. CS300 : 130 à 149 sièges
Amplitude des ailes : 35,1 m (115 pi)
Longueur du fuselage : CS100 : 34,8 m (114 pi). CS300 : 38 m (124 pi)
Hauteur maximale du sol : 11,5 m (38 pi)
Vitesse de croisière normale : 829 km/h

  • Altitude : 12 500 m

Distances franchissables :

 version CS100 : 100 à 115 passagers : mus par des moteurs Pratt and Whitney de 21 000 livres de poussée ; aire d'autonomie de 2 200 miles nautiques (4 074 km) ; décollage sur 1 500 à 1 900 m.
 version CS100ER : 110 passagers (extended range) : mus par des moteurs Pratt and Whitney turbo de 23 000 livres de poussée : aire d'autonomie de 2 900 miles nautiques ; décollage sur 1 500 m à 1 900 m.
 version CS300ER : 130 passagers ER (extended range) : mus par des moteurs Pratt and Whitney turbo de 23 000 livres de poussée : aire d'autonomie de 2 900 miles nautiques ; décollage sur 1 500 m à 1 900 m.
 version CS300XT : 130 passagers : mus par des moteurs Pratt and Whitney turbo de 23 000 livres de poussée : aire d'autonomie de 2 900 miles nautiques ; décollage sur 1 650 m (5 450 pi).




Participants au développement et à la fabrication :

Alenia Aeronautica : fourniture des dérives et stabilisateurs (Italie)
Bombardier Aéronautique : cabine de pilotage, train arrière (Saint-Laurent)
Bombardier Aerospace : ailes en composite de fibres de carbone (Belfast, Irlande)
Bombardier Aéronautique : assemblée finale (Mirabel)
CAE : simulateur de vol complet et fourniture de services d'ingénierie et d'outil de simulation qui faciliteront le développement de l'appareil (Montréal)
C&D/Zodiac : finition de l'intérieur des avions (Huntingdon Beach, California, États-Unis)
Fokker Elmo : systèmes de câblage et d'interconnexions (Hollande)
Goodrich Acuation Systems : systèmes de commandes des volets et des becs de bord d'attaque des ailes (Grande Bretagne)
Liebherr-Aerospace Toulouse : systèmes de gestion aérienne (Toulouse, France)
Liebherr-Aerospace Allemagne : trains d'atterrissage (Allemagne)
Magnaghi and Salver : volets (Italie)
Parker Hannifin : systèmes d'alimentation en carburant et l'hydraulique.
Pratt and Whitney : moteurs (Mirabel)
Rockwell Collins : intégration complète du pont (Cedar Rapids, Iowa, États-Unis)
Senior Aerospace : conduites d'air (Angleterre)
Shenyang Aircraft Corp. - SAC : fuselage central, ancrage central des ailes, portes en composite aluminium-lithium (Shenyang, Chine).
Sonaca : bords d'attaque des ailes en matériau composite (Belgique)
Spirit AeroSystems, une ancienne filiale de Boeing : pylone, une composante qui relie le moteur à l'aile (Wichita, États-Unis)


  • Bibliographie -


Bombardier, Joseph-Armand - Le rêve d'un inventeur (Roger Lacasse, Libre Expression, 1988).
Bombardier - L'internationalisation d'un rêve (Bombardier Inc., 1992).
Canadair - Cinquante ans d'histoire (Ron Pickler et Larry Milberry, traduit par Johanne Duchesne-Daoust , Canav Books, 1995).

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)