Bombardier Produits Récréatifs BPR - BRP Recreational Products (entreprise industrielle)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Siège social - Valcourt (Québec, Canada).


  • Principaux actionnaires - La famille de J. Armand Bombardier (35 %), la compagnie américaine Bain Capital (50 %) et la Caisse de dépot et placement du Québec (15 %).


  • Éphémérides -


1926
J.-Armand Bombardier ouvre un garage à Valcourt (Québec) et y développe divers prototypes de véhicules capables de circuler sur la neige et de sortir ainsi les populations rurales de leur isolement hivernal.
1934
Yvon Bombardier, 2 ans, le fils de J.-Armand Bombardier, meurt d'une appendicite aigüe devant ses parents impuissants et incapables de se rendre à l'hôpital, ni d'avoir un médecin parce qu'une tempête de neige avait bloqué toutes les routes ; le père décide alors de concevoir un moyen de locomotion hivernale pour éviter les effets de ce genre de situation.
1937
J.-Armand Bombardier obtient un brevet d'inventeur pour une autoneige à 7 places (le B-7) et en commence la fabrication et la commercialisation à Valcourt (Québec).
1941
Vente par J.-Armand Bombardier à l'armée canadienne d'un prototype d'autoneige (B-12) capable de transporter des soldats dans des opérations dans le nord de la Norvège.
1942
J.-Armand Bombardier incorpore la compagnie L'Auto-Neige Bombardier pour produire et commercialiser la motoneige ; son siège social est à Valcourt (Québec) et son capital autorisé est de 3 000 actions. Achat par l'armée canadienne de 130 motoneiges de type B-12 fabriquées par L'Auto-Neige Bombardier.
1942-1946
Conception d'un véhicule blindé à chenille (on le nomme Kaki) par la compagnie L'Auto-Neige Bombardier et vente de 1 900 de ces véhicules à l'armée canadienne ; au cours de cette période, J.-Armand Bombardier demande des brevets d'inventeur pour un dispositif de support de roues (Wheel Mounting), un dispositif de traction (Traction Device), une suspension à ressorts (Vehicle Spring Suspension) et une roue de commande recouverte de caoutchouc adhésif (Sprocket Wheel).
1945
Conception et vente d'une motoneige de transport d'écolier (le C-18) par L'Auto-Neige Bombardier.
1945-1952
Vente par L'Auto-Neige Bombardier Limitée de quelque 1 600 véhicules de type B-12 à l'armée canadienne (en version Kaki) et aux entreprises (en version transport).
1949
L'Auto-Neige Bombardier Limitée adopte un nom bilingue : L'Auto-Neige Bombardier Limitée-Bombardier Snowmobile Limited.
1953
L'Auto-Neige Bombardier Limitée met en marché le tracteur Muskeg (signifie marais en amérindien) pour travaux et transport en terrains difficiles. J.-Armand Bombardier invente une machine à vulcaniser de forme circulaire qui sera utilisée par la première filiale de sa compagnie, la Rockland Accessories créée par son fils, Germain Bombardier.
1955
L'Auto-Neige Bombardier Limitée met en marché le tracteur J5 destiné à l'exploitation forestière ; les municipalités utiliseront le J5 (version SW équipé d'une pelle à l'avant) pour déneiger les trottoirs.
1957
La Rockland Accessories adopte le nom de Les industries Rockland et devient une filiale à part entière de L'Auto-Neige Bombardier Limitée.
1959-1960
Mise en production par L'Auto-Neige Bombardier des 225 premières motoneiges Ski-Doo montées sur des chenilles en caoutchouc renforcées de tiges métalliques non apparentes, sur des skis en bois de 1,5 m, et mues par des moteurs à quatre temps Kohler ; les nouvelles chenilles ont été conçues et brevetées par Germain Bombardier, fils aîné de J.-Armand Bombardier ; la compagnie développe et met également en marché les débusqueuses VFB aussi nommées «bûcheron d'acier».
1960-1961
L'Auto-Neige Bombardier Limitée produit 250 motoneiges Ski-Doo.
1961-1962
L'Auto-Neige Bombardier Limitée produit 1 200 motoneiges Ski-Doo dont le capot est en fibres de verres et qui sont mues par des moteurs autrichiens Rotax à deux temps ; les moteurs Rotax sont fabriqués à Gunskirchen (Autriche) par la filiale Rotax Werke de la compagnie Löhnerwerke (1823).
1962
Première course de motoneiges Ski Doo au Commodore Yacht Club de Montréal.
Fondation de la Learjet Corporation à Wichita (Kansas, États-Unis) par William P. Lear, concepteur d'un avion à réaction de petite taille pour voyages d'affaires.
1963
(Été) Les intérêts minoritaires de la compagnie L'Auto-Neige Bombardier Limitée sont rachetés par Les Entreprises J.-Armand Bombardier fondée en 1954 et ayant pour seuls actionnaires les 5 enfants du fondateur, J.-Armand Bombardier.
1963-1964
L'Auto-Neige Bombardier Limitée produit 8 210 motoneiges Ski-Doo.
1964
Décès de J.-Armand Bombardier ; son fils, Germain, devient président de L'Auto-Neige Bombardier Limitée.
1965-1966
L'Auto-Neige Bombardier Limitée produit 23 000 motoneiges Ski-Doo.
1967
Germain Bombardier cède la présidence de la compagnie L'Auto-Neige Bombardier à son beau-frère, Laurent Beaudoin ; la compagnie adopte le nom de Bombardier Limitée.
1968
La compagnie Les Plastiques LaSalle devient une filiale de Bombardier.
1968-1969
Bombardier Limitée produit 115 000 motoneiges Ski-Doo.
1969
Bombardier devient une société publique et Les Entreprises J.-Armand Bombardier offrent 2 000 000 d'actions au public ; l'action de Bombardier est inscrite aux bourses de Montréal et de Toronto.
Roski Limitée, producteur de pièces en fibres de verre, devient une filiale à part entière de Bombardier.
1970
La société Les Ateliers de construction du Nord de la France transfère son exploitation de matériel ferroviaire à une filiale nommée ANF-Industrie.
Acquisition par Bombardier Limitée de la firme autrichienne Löhnerwerke GmbH (constructeur de tramways) et de sa filiale Rotax-Werke AG (petits moteurs) qui deviennent ensemble Bombardier-Rotax GmbH ; les moteurs fabriqués par Rotax équipaient déjà les motoneiges Ski-Doo de Bombardier depuis 1961.
Bombardier Limitée met en marché le Skidozer qui sera utilisé pour entretenir les pistes de motoneiges balisées ; les compagnies Ville-Marie Rembourrage, entreprise de fabrication de sièges en caoutchouc-mousse, Placage Automatique Drummond, entreprise de chromage, et Jarry Précision, usineur d'outils et de pièces métalliques à haute précision, deviennent des filiales à part entière de Bombardier Limitée.
1971
Bombardier Limitée achète la compagnie Les Industries Bouchard de La Pocatière (Québec) fabricant des motoneiges Moto-Ski concurrentes des motoneiges Ski-Doo.
Ouverture du Musée J.-Armand Bombardier à Valcourt (Québec).
1971-1972
Bombardier Limitée produit 210 000 motoneiges Ski-Doo.
1973
Fabrication de la millionnième motoneige Ski-Doo.
1975
La compagnie met en vente un moteur de petits avions sportifs conçu et fabriqué à son usine de sa liliale Rotax en Autriche ; cette filiale fabrique également des moteurs de motocyclettes, de véhicules tout-terrain et de motomarines.
1981
La compagnie adopte le nom de Bombardier Inc.
1982
Bombardier Inc. achète la technologie d'un véhicule militaire léger (Iltis) conçu par la compagnie allemande Volkswagen AG.
1983
Bombardier Inc. obtient un contrat des Forces armées canadiennes pour fournir 1 900 camions légers Iltis.
1985
Bombardier Inc. obtient un contrat pour la fourniture de 2 500 camions Iltis à l'armée belge.
1988
Lancement de la production de la motomarine Sea-Doo. Bombardier Inc. augmente à 90,6 % sa part de la propriété de la compagnie belge BN Constructions Ferroviaires et Métalliques.
1990
(23 mars) Réouverture à Valcourt (Québec) du Musée J.-Armand Bombardier agrandi et diversifié.
1994
La filiale Bombardier Produits Récréatifs commence la production de bateaux sport de marque Seadoo dans un atelier de Banton, Illlinois, États-Unis.
2001
(9 février 2001) Bombardier Motor Corporation of America acquiert, conjointement (un peu plus de 50%) avec JTC Acquisitions LLC (un peu moins de 50%) les actifs de la compagnie en faillite Outboard Marine Corporation (fabricant de moteurs hors-bord Johnson et Evinrude et la technologie avant-gardiste d'injection de carburant FITCH) au coût de 95 M $US.
2002
(22 janvier 2002) Bombardier Produits récréatifs annonce qu'elle a conclu une entente avec la compagnie américaine Deer and Co (tracteurs John Deere) en vue de développer conjointement des véhicules tout terrain et autres types de véhicules.
(5 mars 2002) Bombardier annonce que ses profits ne seront que la moitié de ce qu'elle avait prévu et annonce une réduction de son personnel aéronautique par la mise à pied de 3 000 de ses employés de Toronto, Montréal et Belfast (Irlande).
(3 avril 2002) Bombardier Inc. annonce la mise en vente de sa division Bombardier Produits Récréatifs (7 500 employés à travers le monde dont 3 600 au Québec ; revenus de 2,4 G $), sa division d'entretien des avions militaires CF-18 (1 250 employés) et l'aéroport municipal de Belfast (Irlande du Nord, 340 employés ; revenus annuels de 30 M $) acquis en 1989 comme partie de la compagnie Short Brothers PLC.
2003
(22 janvier 2003) Bombardier Produits récréatifs annonce qu'elle a conclu une entente avec la compagnie américaine Deer and Co (tracteurs John Deere) en vue de développer conjointement des véhicules tout terrain et autres types de véhicules.
(3 avril 2003) Bombardier Inc. annonce la mise en vente de sa division Bombardier Produits Récréatifs (7 500 employés à travers le monde dont 3 600 au Québec ; revenus de 2,4 G $), sa division d'entretien des avions militaires CF-18 (1 250 employés) et l'aéroport municipal de Belfast (Irlande du Nord, 340 employés ; revenus annuels de 30 M $) acquis en 1989 comme partie de la compagnie Short Brothers PLC.
(Décembre 2003) Un consortium formé de la famille Bombardier (35 %) groupe Beaudier, de la compagnie américaine Bain Capital (50 %) et de la Caisse de dépôt et placement du Québec (15 %) achète Bombardier Produits Récréatifs au prix de 960 M $ et adopte le nom de BRP pour Bombardier Recreative Products.
2004
(17 mars 2004) La compagnie Bombardier Produits récréatifs annonce la suppression de 307 emplois dans ses bureaux du Canada et des États-Unis.
(13 avril 2004) Bombardier Produits Récréatifs annonce qu'elle adopte le nom de BRP (acronyme de Bombardier Recreational Products).
(2 août 2004) BPR vend sa division industrielle de Granby (dameuses pour centre de ski, véhicules à chenilles pour entreprises du secteur des ressources naturelles, de l'énergie et des télécommunications) à Camoplast inc. de Sherbrooke.
2005
(3 novembre 2005) BPR annonce que la production de ses véhicules tout-terrain (VTT) sera transférée à Juarez au Mexique en 2007-2008 ; la production de ses moteurs Rotax à son usine autrichienne sera également transférée au Mexique.
2006
La compagnie investit 3,6 M $ dans son centre de recherche et développement de Valcourt et 15,6 M $ en partenariat avec l'Université de Sherbrooke pour créer un centre de haute technologie à Sherbrooke.
2007
(6 février 2007) La compagnie présente le prototype de son véhicule Can-Am Spyder roadster qu'elle fabriquera à Valcourt ; cette motocyclette à trois roues pourra circuler sur les routes et chemins publics.
(22 mars 2007) La compagnie annonce la construction d'un centre de design et innovation à Valcourt dans lequel elle regroupera toutes ses activités de recherche et développement.
(26 octobre 2007) Mise en exploitation de l'usine de fabrication de véhicules tous terrains Can-Am au Mexique.
2008
(10 septembre 2008) Inauguration du Centre de Design et Innovation Laurent-Beaudoin président de Bombardier Produits Récréatifs - BRP à Valcourt.
(9 décembre 2008) La compagnie annonce une réduction de 20 % de sa production de Skidoos, Seadoos et de véhicules tout terrain et la mise à pied de près de 1 000 employés dont 550 cols blancs dans ses usines et bureaux de Valcourt, des États-Unis, de Chine, du Mexique, de la Finlande et d'Autriche ; à Valcourt, 630 de ses employés dont 200 cols blancs et 430 cols bleus sont touchés par ces mises à pied ; le ralentissement économique de l'année 2008 a entraîné une importante diminution de la demande de produits de luxe que sont les skidoos et les seadoos.
2009
(29 janvier 2009) La compagnie annonce l'interruption de sa production de Valcourt pour une semaine au début de mars 20(15 avril 2009) Investissement Québec investit 30 M $ remboursables dans la compagnie conditionnellement à l'injection de capitaux par les actionnaires et au maintien des opérations stratégiques au Québec ; la compagnie emploie 5 500 personnes dans 6 pays sur 3 continents.
2010
La compagnie se lance dans la production de Véhicules tout terrain-VTT avec son véhicule côte à côte-VCC CanAm Commander 10 % électrique.
2011
(15 décembre 2011) La compagnie intente une action au Canada et aux États-Unis contre la compagnie américaine Arctic Cat de Thief River Falls (Minnesota, États-Unis) qu'elle accuse d'avoir copié sans permission des innovations qu'elle a développées depuis 2003 et pour lesquelles elle a enregistré des brevets auprès des agences appropriées américaine et canadienne parmi les innovations qui ont été copiées on trouve le Châssis REV qui a permis de recentrer le centre de gravité de la motoneige et ainsi d'améliorer le confort et son contrôle.
(2012
(8 mars 2012) BRP lance le moteur Rotax 912 iS, une version améliorée d'un moteur existant qui consomme cependant de 38 % à 70 % moins de carburant que les moteurs concurrents dans le segment des avions sportifs légers et ultralégers.
(Juin 2012) La compagnie annonce qu'elle transfèrera la production de motomarines vers le Mexique afin d'utiliser l'usine de Valcourt pour la fabrication des roadsters Spyder.
(14 septembre 2012) La compagnie annonce qu'elle abandonne la fabrication des bateaux sport de marque Seadoo, mais qu'elle continuera la production des motomarines de marque Seadoo et de moteurs de bateaux de marque Evinrude ; cette décision entraîne la fermeture de ses installations américaines en Floride et à Banton, Illinois, et la mise à pied de 350 personnes.
(14 octobre2012) La compagnie dévoile le Maverick 1000R 2013 ; un tout nouveau véhicule côte-à-côte VCC.
(9 novembre 2012) Deux personnes sont blessées gravement lors d'une explosion dans l'un des centres de recherche de BPR (Bombardier Produits récréatifs) ; l'un des deux blessés, Sébastien Tardif, 38 ans, décède à l'hôpital de l'Enfant-Jésus de Québec le 10 novembre 2012 ; l'autre blessé, un agent de sécurité, est soigné à l'unité des soins intensifs du Centre des grands brûlés du même hôpital.
En 2012, la compagnie fabrique, à Valcourt ou ailleurs (Autriche, Finlande, Mexique et États-Unis) les véhicules tout-terrain Can-Am, le roadster Can-Am, et les moteurs Rotax pour Karts et avions ultra-légers.
Mise en exploitation d'une usine à Querétaro, Mexique.
2013
Le 21 mai 2013, la compagnie annonce qu'elle inscrira ses titres à la Bourse de Toronto
Le 29 mai 2013, la compagnie lance un appel public à l'épargne qui devrait permettre à la compagnie d'amasser 300 M $ à la Bourse de Toronto ; de cette somme la compagnie entend utiliser 240, 8 M $ pour rembourser sa dette ; à la suite de cette opération, Bain Capital aura 48,3 % des actions à droits de vote multiples (6 pour une), Beaudier contrôlée par Laurent Beaudoin 41,1 % et la Caisse de dépôt et placement 8,9 %.
En novembre 2013, la compagnie inaugure une usine à Querétaro, Mexique.
Le chiffre d'affaires de la compagnie est de trois milliard $ ; elle a 7 100 personnes à son emploi. Elle produit des véhicules pour toute saison : motoneiges, motomarines, véhicules tout-terrein, véhicules bi-places côte=côte, roadsters Spyder.
2014
Le 7 mai 2014, La compagnie annonce qu'elle construira une troisième usine (46 000 m2) à Juarez, au Mexique, pour accroître sa production de VTT et de VCC à Juarez. En 2017, la compagnie exploitera alors 2 usine à Juarez et une usine à Querétaro inaugurée.
Le 12 juin 2014, la compagnie annonce qu'elle a établi une coentreprise en Chine avec son distributeur. Elle expose un prototype de son Outlander 6»6 XT.
2015
(26 mai 2015) À la suite d'une série d'incidents (103 plaintes et 2 incendies) au cours desquels des motocyclettes avaient pris feu aux États-Unis, au Canada et dans le monde, plus de 7 000 (5 200 aux États-Unis ; 1 375 au Canada et le reste dans le monde) motocyclettes à trois roues Canam Spider 2013 sont rappelées par la compagnie pour y effectuer des modifications. (The Gazette, 27 mai 2014 page C9 ; La Presse, 27 mai 2015, page 4).
2016
(1er juin) Un tribunal de Floride reconnaît la compagnie BRP Produits récréatifs coupable d'avoir enfreint deux brevets liés au dispositif de sécurité de l'appareil dont la principale fonction est de prévenir les accidents de motomarine (151 000 motomarines Seado des années 2009-2015 sont concernées dans ce litige). BRP annonce son intention d'interjeter appel de cette décision.
(15 juin 2016) Le tribunal de Floride condamne BRP Produits récréatifs à payer à Arctic Cat 19,5 millions $US en dommages intérêts.
2017 (Décembre 2017) Malgré l'incertitude du North American Free trade Agreement provoquée par les politiques protectionnistes de Donald Trump, le président des États-Unis, BRP investit 100 millions $ sur 2 ans pour étendre sa capacité globale de production incluant ses usines du Mexique.
2018 (28 juin 2018) BRP acquiert Alumacraft Boat, un manufacturier états-unien de bateaux en aluminium ; cette acquisition formera le noyau du nouveau groupe Marine de l'entreprise comprenant déjà la division de moteurs hors-bords Evinrude ; les moteurs Alumacraft sont déjà équipés de moteurs Evinrude ; Alumacraft compte 275 détaillants en Amérique-du-Nord.

  • Bibliographie -


Bombardier, Joseph-Armand - Le rêve d'un inventeur (Roger Lacasse, Libre Expression, 1988). Bombardier - L'internationalisation d'un rêve (Bombardier Inc., 1992).
Canadair - Cinquante ans d'histoire (Ron Pickler et Larry Milberry, traduit par Johanne Duchesne-Daoust , Canav Books, 1995).

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)