Bonne (Pierre-Amable de)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de loi (avocat et notaire) né en 1758 à Montréal.

Études au Collège Saint-Raphaël de Longue-Pointe (Montréal) et au Séminaire de Québec.
Épouse (premières noces) Louise Chartier de Lotbinière en 1781, puis (secondes noces) Louise-Élisabeth Marcoux en 1805.
Député du Parti des bureaucrates-PB de York (1792-1796), de Trois-Rivières (1796-1804), puis de Québec (1804-1810) à la Chambre d'assemblée du Bas-Canada-CABC ; expulsé de la Chambre d'assemblée en 1810 parce qu'il était devenu juge.
Fondateur du journal Le Vrai Canadien (1810-1811).
Conseiller au Conseil exécutif du Bas-Canada-CEBC (1794-1816).
Juge de la Cour du banc du roi-CBR, district de Québec (1794-1812).
Seigneur de Sault-Sainte-Marie
Gendre de Michel Chartier de Lotbinière. Beau-frère de Michel-Eustache-Gaspard-Alain Chartier de Lotbinière.
Décès en 1816 dans la seigneurie de Beauport (58).

  • Distinctions -


Le nom de la rue Pierre-Bonne de Montréal honore sa mémoire.

  • Crédits -


Dictionnaire des parlementaires du Québec 1792-1992 (Les Presses de l'Université Laval à Québec, 1993)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)