Bonsecours (seigneurie)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Éphémérides -


1672 (3 novembre) Concession d'une seigneurie (74 arpents de front sur le fleuve Saint-Laurent x 2 lieues de profondeur) par l'intendant Jean Talon à Mathieu Amyot de Villeneuve.
1687 (16 avril) Reconcession de la seigneurie par le gouverneur Denonville et l'intendant Champigny au même seigneur avec une augmentation qui lui donne ses dimensions finales.
1688 (18 décembre) Au décès de Mathieu Amyot de Villeneuve, la seigneurie passe à sa veuve (1/2) et à ses enfants (1/2).
1701 (5 avril) Vente de la seigneurie par Marie Miville, veuve de Mathieu Amyot de Villeneuve, à Robert Choret.
1709 (12 août) Le Conseil supérieur de Québec ordonne que le quart de la seigneurie soit rendu à Charles Amyot, à charge par lui d'assumer le 1/4 des dettes contractées par la communauté de son père et de sa mère.
1714 (21 août) Vente de 3/4 de la seigneurie (55 1/2 arpents de front sur le fleuve sur 2 lieues de profondeur) par Robert Choret et son épouse, Marguerite Lerouge, à Pierre-Noël Legardeur de Tilly.
1717 (9 décembre) Vente de leur 1/4 de la seigneurie par les héritiers de Charles Amyot, Étienne Amyot Lincourt, Thérèse-Ursule Amyot, épouse de Jacques Laforcade, Gabriel Amyot de Saint-Jean et Marie-Catherine Amyot, à Pierre-Noël Legardeur de Tilly.
1720 (13 août) Au décès de Pierre-Noël Legardeur de Tilly, la seigneurie passe à son épouse, Madeleine Boucher (1/2) et à ses enfants.
1748 (23 août) Vente de leur partie de la seigneurie par les héritiers de Pierre-Noël Legardeur de Tilly et de sa femme, Madeleine Boucher (Madeleine-Angélique Legardeur, veuve de Pierre Aubert de Gaspé (1/6), Charlotte Legardeur (1/6), Marie-Charlotte Legardeur, épouse de Jean-Baptiste Fafard de Laframboise (1/6), Nicolas Legardeur de Tilly (1/6), Louis-Marie Legardeur de Tilly (1/6), Catherine Legardeur, épouse d'Antoine Salvail de Trémont (1/6) à Philippe Noël.
1768 (22 février)-1779 (1 mars) Jean-Baptiste Noël acquiert progressivement les parts des autres héritiers dans la seigneurie.
1798 (22 août) Par testament Jean-Baptiste Noël lègue sa seigneurie à son fils Jean-Baptiste-Isaïe Noël.
1814 La seigneurie appartient à Jean-Baptiste-Isaïe Noël.
1854 (18 décembre) Abolition du régime seigneurial.
1857 (17 décembre) La seigneurie appartient à L. Noël.

  • Toponymie -


Aussi appelée Pointe-aux-Bouleaux ou Notre-Dame-de-Bonsecours.

  • Repères géographiques -


Sur la rive droite du Saint-Laurent.
Entre la seigneurie de Sainte-Croix (102) et la seigneurie de Duquet (105).
Division administrative seigneuriale de Québec-DASQ.


  • Crédits -


Seigneuries et fiefs du Québec Dossiers toponymiques (Serge Courville et Serge Labrecque , CELAT Université Laval à Québec-ULQ, 1988

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)