Bouchard (Télesphore-Damien)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)

Études à l'Académie Girouard et au Séminaire de Saint-Hyacinthe.
Propriétaire du journal Le Clairon de Saint-Hyacinthe (1903-1904).
Maire de Saint-Hyacinthe (1917-1930 et 1932-1944).
Député du Parti libéral du Québec-PLQ de Saint-Hyacinthe à l'Assemblée législative-ALQ (1912-1919 et 1923-1944). Orateur (président) de l'Assemblée législative-ALQ (1930-1935).
Ministre des Affaires municipales et ministre de l'Industrie et du Commerce (1935-1936) dans le cabinet de Louis-Alexandre Taschereau.
Ministre des Affaires municipales et ministre des Terres et Forêts (1936) dans le cabinet de Joseph-Adélard Godbout.
Chef de l'Opposition officielle à l'Assemblée législative (1936-1939).
Ministre des Travaux publics (1939-1942) et ministre de la Voirie (1939-1944) dans le cabinet de Joseph-Adélard Godbout. Premier président de la Commission hydroélectrique du Québec (Hydro-Québec, 1944).
Sénateur du Parti libéral des Laurentides (1944-1962).
Farouche défenseur de la laïcité, il était la bête noire des tenants du clérico-nationalisme et du nationalisme sectaire ; le premier ministre du Québec, Maurice Duplessis, l'avait affublé du surnom «Le Diable de Saint-Hyacinthe».
Décès en 1962 à Westmount.

  • Publications - Liste partielle


Mémoires (1960).

  • Bibliographie -


The Devil from Saint-Hyacinthe* : Senator Télesphore-Damien Bouchard, A Tragic Hero (Frank Myron Guttman, Universe, 2007)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)