Breton (Daniel)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Militant environnementaliste. Directeur de l'Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique.

Cofondateur du Parti vert du Québec.
Candidat du Nouveau parti démocratique de Jeanne-Leber défait aux élections générales de 2008.
Député du Parti québécois-PQ de Sainte-Marie-Saint-Jacques à l'Assemblée nationale du Québec-ANQ (2012-).
Ministre du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs dans le cabinet de Pauline Marois (septembre à novembre 2012).
Expulsé du cabinet Marois lorsqu'il est révélé qu'il fait l'objet de condamnations notamment pour 3 fausses déclarations à l'Assurance emploi, qu'il avait été poursuivi par le ministère du Revenu en 2007 et qu'il avait conduit son automobile à 275 km/h, ce qui constitue un acte criminel, puis d'avoir conduit sans permis et d'avoir été évincé de son logement en 2009 parce qu'il n'avait pas payé son loyer pendant 13 mois.
Le 18 septembre 2013, il déclare que le développement éolien devrait être fait par des Québécois et non par des étrangers comme l'a été le parc éolien de 300 MW à Lac-Alfred dans la Matapédia construit par la société albertaine Enbridge (50 %) et Électricité de France (50%) avec l'accord du gouvernement du Parti libéral de Jean Charest, puis du gouvernement du Parti québécois de Pauline Marois et inauguré le 18 septembre 2013 ; il a convoqué 3 conférences de presse successives pour expliquer sa déclaration.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)