Brisset (Jean)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Né dans la paroisse de Saint-Laurent-de-la-Salle de La Rochelle (Charente-Maritime, Aunis, France).

Le 31 juillet 1688, il s'engage par contrat envers Claude Greysolon de la Tourette pour faire un voyage de traite de fourrures auprés des Outaouais dans la partie nord de l'actuel État du Michigan ; il sera accompagné par Jacques Dey, Louis Gaultier, Jean Primot, Jean Goguet, Vincent Poupeau et Jacques Lemoyne.
Père de la lignée Brisset/Tru d'Amérique.
Épouse (premières noces) Geneviève Tru dans la seigneurie de Batiscan (31) en 1693 ; de cette union sont issus Marie-Françoise Brisset (mariée à François Georget), Jean Brisset, Geneviève Brisset, Joseph Brisset (marié à Marie-Anne Delage).
Père de la lignée Brisset/Lesieur d'Amérique.
Épouse (secondes noces) Marie-Catherine Lesieur dans la seigneurie de Sainte-Anne-de-la-Pérade (33) en 1705 ; de cette union sont issus Marguerite Brisset (mariée à Nicolas-René Chevalier) et Michel Brisset.
Décès en 1715 à l'Hôtel-Dieu de Québec.

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presse de l'Université de Montréal, 1987)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)