Côté (Maryse)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Le 26 mars 2000, vers 12 h 30, à Saint-Nicéphore, une automobile de marque Chevrolet Cavalier conduite à 153 km/h change de voie sur la route 55, près de la route 139, puis se retrouve face à face avec une automobile Jeep Cherokee venant en sens inverse ; bilan : 5 morts, Michel Beaudoin, 30 ans, et Maryse Côté, 31 ans, tous deux de Drummondville qui prenaient place dans la Cavalier, Robert Guay, 54 ans, sa femme, Solange Bérubé, 55 ans, et leur gendre, Martin Bousquet, 31 ans, qui voyageaient dans la Cherokee ; le coroner, Gilles Campeau, déclare le 20 septembre 2000 que la mort de Michel Beaudoin est un suicide, que celle de Maryse Côté est un meurtre et que celles de Robert Guay, Solange Bérubé et Martin Bousquet sont des homicides involontaires causés par le geste intentionnel de Michel Beaudoin de qui la conjointe, Maryse Côté, s'apprêtaient à se séparer.
Outils personels

Publicité

(Annonces   .)