Catégorie:Canton ou township

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Canton ou Township du Québec

Township:
Sous le régime anglais, le territoire des Abénakis situé au-delà des seigneuries est divisé en towships (10 miles x 10 miles ou 17 km x 17 km) octroyés à des groupes de 40 pétitionnaires, chaque groupe étant dirigé par un chef qui font cadastrer le township désiré et payent les frais d'arpentage.
C'est Antoine Gérin-Lajoie qui le premier a traduit le mot anglais Township par le mot français canton dans le volume II de son livre Jean Rivard Soirées canadiennes en 1862.

Canton:
Division territoriale. Le mot est une adaptation canadienne française de l'anglais township. Système de division des terres en franc et commun alleu établi par les Anglais après la conquête ; remplace, pour l'avenir, le régime seigneurial qui avait cours sous le régime français ; le territoire des seigneuries étant maintenu, les cantons se situent au bout de ces territoires ou, là où aucune seigneurie n'avait été concédée. Un canton rectangulaire québécois mesure 61 000 acres (2,46 km2) et est subdivisé en 11 rangées de lots divisées en 28 lots de 81 hectares chacun ; en gros, chaque township contient 308 lots dont 220 sont accordés aux habitants et 88 sont réservés pour la couronne ou le clergé protestant. L'expression «proclamation du canton» signifie que le canton obtenait alors une existence juridique et qu'il pouvait être développé. Voir Municipalité de canton.


© MdQ 2019


Articles dans la catégorie « Canton ou township ».

Vous avez sélectionné 147 article(s) de cette catégorie. Vérifiez les suivants ou les précédents, le cas échéant.

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

N

O

O cont.

P

Q

R

S

T

U

V

W

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)