Charette (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2018).

  • Superficie - 42,55 km2.
  • Gentilé - Charettois, oise.


  • Éphémérides -


1875 Construction d'un moulin à scie et d'un moulin à farine par Édouard Charette venu de Sainte-Ursule.
1899 Construction d'une gare ferroviaire par la Canadian Northern Railway qui la baptise Charrette's Mills.
1910 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Charette.
1913 Construction du presbytère de Notre-Dame-des-Neiges.
1914 (7 avril) Érection canonique par détachement de celles de Saint-Barnabé, Saint-Élie, Saint-Paulin et Saint-Sévère, et ouverture des registres de la paroisse Notre-Dame-des-Neiges ; son territoire couvre une partie du canton de Caxton et des fiefs Gatineau et Dumontier (24).
1918 (9 février) Constitution de la municipalité de la paroisse de Charette.
1923 La population de la paroisse est de 1 170 âmes.
1943 (1 novembre) Fondation de la Caisse populaire de Charette.
1990 La population de Charette est de 966 habitants.
2000 La population de Charette est de 989 habitants.
2001 (31 décembre) Dissolution de la municipalité régionale de comté du Centre-de-la-Mauricie, la municipalité passe sous la compétence de la municipalité régionale de comté de Maskinongé.
2006 (4 juin) Quatorze des 141 wagons d'un train du Canadien National parti de Toronto et se dirigeant vers Arvida déraillent à quelques kilomètres de Charette ; 200 000 litres de gazoline ou de diesel sont répandus dans la forêt environnante et dans les eaux de la rivière du Loup.
2010 La population de Charette est de 934 habitants.

Centre d'intérêt -

Gîte La Tempérance ; aménagé dans l'ancien presbytère Notre-Dame-des-Neiges (1913) par Johanne Raymond et Daniel Brunet ; ameublement antique authentique.

  • Toponymie -


Charette rappelle le souvenir de Édouard Charette qui y bâtit un moulin à farine et à scie vers la fin du XIX· siècle. Quand la compagnie de chemins de fer Canadien Nord y construit une gare, en 1899, elle la nomme Charette's Mills ; les citoyens réclamant un nom français, la station ainsi que le bureau de poste ont alors été appelés Charette.

  • Repères géographiques -


Sur le versant gauche du bassin du Saint-Laurent.
Au nord-ouest de Trois-Rivières, sur la rivière Yamachiche.
Diocèse de Trois-Rivières.
Municipalité régionale de comté de Maskinongé.
Région touristique de la Mauricie.

  • Accès : Route 350 via Route 138 ou Autoroute de la Rive-Nord et Route 153.

Carte 7.

Carte 7 sur Google Maps

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)