Charron (Alain)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)

Faisait partie du gang des Dubois de Saint-Henri (West End, Montréal).
Le 22 février 1978, lui et Donald Lavoie tuent Henry Fernandez et Linda Majore parce que Charron croyait Fernandez responsable d'un raid de la police à son appartement au cours duquel, celle-ci avait saisi des armes feu. Linda Majore se trouvait au mauvais endroit au mauvais moment. Au cours de l'hiver 1978, Charron et Donald Lavoie accompagnés de Jean Tremblay et Claude Marcoux, auraient assassiné Jean Carreau dans un chalet de Lac-Beauport. Accusé du meurtre de Carreau, il sera éventuellement acquitté. Il a aussi été acquitté de 3 autres accusations de meurtre. Il est soupçonné d'avoir participé à 14 meurtres.
Le 30 juillet 1990, Charron avait été condamné pour sa participation à l'importation de 27 tonnes de hashish saisies par la GRC quand la marchandise traversait un village de pêcheurs de Nouvelle-Écosse.
Après des années d'incarcération aux Bahamas et aux États-Unis, il est libéré en 2005.
En 2010, la Gendarmerie Royale du Canada -GRC initie l'Opération Celsius après avoir décelé de nombreuses irrégularités dans les procédures et déclarations obligatoires qui ont fait croire à la GRC que des employés du Port de Montréal étaient impliqués dans l'organisation.
Le 21 novembre 2011, trois jours avant le meurtre de Salvatore Montagna, Charron rencontre Raynald Desjardins
Le 18 avril 2012, Charron est arrêté en même temps que 6 autres personnes dont 2 membres du Syndicat des débardeurs du Port de Montréal (Lorne Beerworth, 47 ans et Michael Harte, 49 ans) et accusé d'avoir fait entrer illégalement au Canada 43 tonnes de haschisch saisies dans différents ports du monde (au Pakistan, en Italie, en Belgique, à Halifax et à Montréal).
En 2013, Bryan Forget, 50 ans, de Montréal et George Morton, 39 ans de Châteauguay reconnaissent leur culpabilité à trois accusations de complot pour importation de drogues pour le marché québécois ; Forget est condamné à 7 ans (84 mois) de prison et Morton à 5 ans (60 mois) de prison La police croit que Charron faisait partie de ce complot.
Le 14 mai 2018, un jury reconnaît Charron coupable d'implication dans un complot pour l'importation de grand volume de haschish du Pakistan au Canada entre les mois d'août et novembre 2010. Deux des cargaisons avaient été interceptées en Italie et en Belgique où la Gendarmerie royale du Canada-GRC avait remplacé 9,5 tonnes de hashish par d'autres choses dont du sel et du scellant. La Couronne réclame une peine de 7 ans (84 mois) de prison contre Charron.


Voir également Guerres des gangs.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)