Cherrier (Côme-Séraphin)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de loi (avocat) né en 1798 (22 juillet 1798) dans la seigneurie de Repentigny (5).

Patriote.
Études au Collège de Montréal.
Pris en charge par son oncle Denis Benjamin Viger en 1801.
Étude du droit auprès de son cousin Denis-Benjamin Viger. Reçu avocat le 25 août 1822, il sej oint à l'Étude de Louis-Michel dit Le Beau Viger.
Épouse Mélanie Quesnel à Montréal en 1833.
Député du Parti patriote-PP de Montréal à la Chambre d'assemblée du Bas-Canada (1834-1838).
Préside l'assemblée de Saint-Ours, le 7 mai 1837.
Emprisonné du 1er décembre 1837 au 21 mars 1838, puis assigné à résidence pour participation à l'Émeute de 1837.
Président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal (1853-1854).
Bâtonnier du Barreau de Montréal (1855-1856).
Candidat défait à la mairie de Montréal (1859).
Seigneur de L'Île-Bizard (1861-1885).
Administrateur de la Banque du Peuple (1865-1877)
Président de la Banque du peuple (1877-1885).
Professeur et premier doyen de la Faculté de droit de l'Université Laval à Montréal-ULM (1877-).
Fils de Joseph-Marie Cherrier. Petit-fils de François-Pierre Cherrier. Neveu de Denis Viger, de Benjamin-Hyacinthe-Martin Cherrier, de Séraphin Cherrier et de Joseph Papineau. Cousin de Louis-Joseph Papineau, de Mgr Jean-Jacques Lartigue et de Denis-Benjamin Viger ; Gendre de Joseph Quesnel. Beau-frère de Frédéric-Auguste Quesnel.
En 1861, au décès de Denis-Benjamin Viger, Cherrier hérite de ses biens dont une propriété à Montréal et la seigneurie de l'Ile-Bizard.
Décès en 1885. Voir Québec (province). Crises. Émeutes de 1837 et de 1838.

  • Distinctions -


Chevalier de l'Ordre de Saint-Grégoire-le-Grand.
Le nom de la rue Cherrier de Montréal honore sa mémoire comme celui du canton Cherrier proclamé en 1966 et situé à l'ouest du réservoir Gouin dans la région de l'Abitibi-Témiscamingue.
Doctorat honoris causa de la St. John University de Fordham, New York (1855)

  • Crédits -


Dictionnaire des parlementaires du Québec 1792-1992 (Les Presses de l'Université Laval à Québec, 1993)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)