Chiriaeff (Ludmilla)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

  • Femme de théâtre (danseuse, chorégraphe, professeure, directrice de troupe) née à Riga (Lettonie) en 1924.

Née Otzup-Gorny, elle grandit à Berlin, Allemagne.
Formée à l'Opéra de Berlin (1939).
En 1941, elle est enfermée dans un camp de concentration parce qu'on la soupçonnait d'être juive.
Après la guerre, elle fonde une école de ballet à Genève (Suisse), puis émigre au Canada en 1952 et commence à travailler à la Société CBC/Radio-Canada-SRC où elle crée le ballet Cendrillon.
En 1955, elle fonde la compagnie Les Ballets Chiriaeff qui deviendra la compagnie des Grands Ballets Canadiens en 1958.
En 1958, elle fonde et dirige l'Académie des Grands Ballets canadiens qui deviendra l'École supérieure de danse en 1966, puis l'École supérieure de ballet contemporain de Montréal en 1997.
Elle a dirigé son école et y a enseigné jusqu'en 1976.
Décès en 1996 à Montréal.

Chorégraphies -

Suite canadienne (1957)
Cendrillon (1962)
Pierrot de la lune (1963)

  • Distinctions -


Prix du Québec Denise-Pelletier (1980).
Officier de l'Ordre du Canada-OOC (1969).
Membre de l'Académie des Grands Montréalais (1978).
Compagnon de l'Ordre du Canada-COC (1984).
Grand officier de l'Ordre national du Québec-GOONQ (1985).
Médaille Nijinski remise à des artistes d'envergure internationale en reconnaissance de leur contribution au monde de la danse (1992).
Prix du Gouverneur général du Canada-GGC pour les arts du spectacle (1993).

  • Bibliographie -


Danser pour ne pas mourir (Nicole Forget, Éditions Québec Amérique, 2006).

Les noms de famille de France (Histoire et anecdotes, sous la direction de Marie-Odile Mergnac (Archives & Culture, Paris, 2000)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)