Chute-Saint-Philippe (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2018).

  • Superficie - 282,28 km2.


  • Éphémérides -


Les premiers habitants de l'endroit sont les Méconce, une famille amérindienne.
1903 Arrivée du premier colon blanc, Félix Tisserant, un Français qui y construit un moulin à scie et qui nomme l'endroit Chute-Victoria.
1907 Fondation de la mission catholique.
1909 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Chute-Saint-Léon.
1913 Le bureau de poste prend le nom de Chute-Victoria.
1933 Érection canonique, nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse de Saint-Philippe-de-Chute-Victoria.
1934 Le bureau de poste prend le nom de Chute-Saint-Philippe. Construction de l'église paroissiale.
1937 Construction du presbytère.
1940 (26 octobre) Constitution de la municipalité de Chute-Saint-Philippe.
1958 Arrivée des Oblates missionnaires de Marie-Immaculée.
1990 La population de Chute-Saint-Philippe est de 602 habitants.
2000 La population de Chute-Saint-Philippe est de 844 habitants.
2010 La population de Chute-Saint-Philippe est de 908 habitants.

  • Attraits :


Église Saint-Philippe (1933).
Pourvoirie de chasse (orignal, ours, gelinotte huppée, tétras des savanes et lièvre). Pêche (truite mouchetée).

  • Toponymie -


Chute-Victoria est le nom originellement donné à l'endroit en l'honneur de la reine Victoria d'Angleterre.
Chute-Léon a remplacé Victoria en l'honneur du pape Léon XIII.
Saint-Philippe n'est pas expliqué dans la littérature toponymique.

  • Repères géographiques -


Sur le versant gauche du bassin du Saint-Laurent.
Au nord-est de Mont-Laurier, sur la rivière Kiamika.
Diocèse de Mont-Laurier.
Municipalité régionale de comté d'Antoine-Labelle.
Région touristique des Laurentides.

  • Accès : Route 311 via Route 117.

Carte 11.

Carte 11 sur Google Maps
-Saint-Phil

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)