Clouston (Daniel)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Le 24 mars 2011, Arif Afghani, 21 ans, de Brossard, conduit son automobile BMW à une vitesse de 101 km/h dans une zone de 50 km/h sur le boulevard Poirier dans l'arrondissement Saint-Laurent (île de Montréal) ; Afghani brûle un feu rouge et entre en collision avec une automobile qui roulait sur la rue Beaulac qui est transversale au boulevard Poirier. Après l'impact, cette seconde automobile tourne plusieurs fois sur elle même, coupe un poteau de feux de circulation et s'immobilise dans un champ ; Daniel Clouston, et sa fille Catherine Clouston, 10 ans qui occupaient ce second véhicules sont déclarés morts à l'hôpital ; Afghani et l'amie âgée de 17 ans qui l'accompagnait perdent connaisance à l'impact ; le permis de conduire d'Afghani avait été suspendu par la Société d'Assurance-automobile du Québec en 2009 après qu'il eut accumulé 18 avis d'infraction au Code de la route dont un avis d'infraction pour avoir conduit à 202 km/h sur l'autoroute; au moment de l'accident, Afghani devait répondre à une accusation de conduite avec facultés affaiblies pour avoir refusé de subir un alcootest en 2009 ; en 2013, il a plaidé coupable à cette accusation et a été condamné à 1 200 $ d'amende. ; le 24 octobre 2014, Afghani reconnaît sa culpabilité de négligence criminelle ayant causé la mort de Daniel et de la fille de ce dernier Catherine Clouston âgée de 10 ans, et de négligence criminelle ayant causé des blessures à son amie de 17 ans qui a subi une fracture du crâne qui l'a laissée intellectuellement diminuée et condamnée à dépendre des autres pour le reste de sa vie. En 2012, Afghani aurait téléphoné à son ex amie pour lui demander de lui rendre les bijoux dont il lui avait fait cadeaux quand ils se fréquentaient.
Outils personels

Publicité

(Annonces   .)