Corbeil, Gourbeil (André ; dit Tranchemontagne)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Militaire né à Saint-Porchaire (Charente-Maritime, Saintonge, France).

Soldat de la Compagnie de Crisafy.
S'établit à Pointe-aux-Trembles (île de Montréal), puis à Rivière-des-Prairies (Montréal).
Père de la lignée Corbeil/Baiselat d'Amérique.
Épouse (premières noces) Françoise Baiselat, veuve de Pierre Marsan, à Pointe-aux-Trembles (Montréal) en 1693 ; de cette union est issu François Corbeil.
Père de la lignée Corbeil/Poutré d'Amérique.
Épouse (secondes noces) Charlotte Poutré à Pointe-aux-Trembles (Montréal) en 1695 ; de cette union sont issus André Corbeil (marié à Marie-Josèphe Chartrand), Marguerite Corbeil (mariée à Jean Chartrand), Jean-Baptiste Corbeil (marié à Marie-Françoise Boulard), Simon Corbeil (marié à Marie-Louise Chartrand), Marie-Josèphe Corbeil (mariée à François Vaillancourt), Marie-Charlotte Corbeil (mariée à Charles Lorrain), Madeleine Corbeil, Thérèse Corbeil et Geneviève Corbeil.

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)