Damours de Chauffours (Mathieu)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme d'affaires (armateur et marchand) né en 1618 dans la paroisse Saint-Paul de Paris (France).

Arrive en Nouvelle-France en 1651.
S'établit à Québec.
Père de la lignée Damours/Marsolet d'Amérique.
Épouse Marie Marsolet à Québec en 1652 ; de cette union sont issus Louis Damours de Chaufours (marié à Marguerite Guyon), Mathieu Damours de Freneuse (marié à Louise Guyon), Élisabeth Damours (mariée à Claude Charron), René Damours de Clignancourt (marié à Charlotte-Françoise Legardeur), Charles Damours de Louvières (marié à Marie-Anne Genaple, puis à Marie-Anne Thibodeau), Claude-Louis Damours (marié à Anne Comeau), Bernard Damours de Plaine (marié à Marie-Jeanne LeBorgne, puis à Élisabeth Couillard), Geneviève Damours (mariée à Jean-Baptiste Céloron), Jacquette-Marie Damours (mariée à Étienne de Villedonné), Marguerite Damours (mariée à Jacques Tessier) et Philippe Damours (marié à Marie-Madeleine Ménage).
Conseiller au Conseil souverain de la Nouvelle-France (1663-1695) ; l'un des premiers à occuper cette fonction. On lui concède la seigneurie de Matane le 8 novembre 1672.
Beau-frère de Nicolas Marsolet et de Louis-Théandre Chartier de Lotbinière. Beau-père de Jean-Baptiste Céloron de Blainville. Ancêtre de Thomas Chapais.
Décès en 1695 à Québec.
En 1729, il avait 68 descendants.

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presse de l'Université de Montréal, 1987)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)