Del Balso (Francesco dit Chit)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Chit signifie concombre

Gangster. Mafioso.
Appréhendé lors de l'Opération Colisée du 22 novembre 2006.
On le dit l'un des six lieutenants du clan sicilien dirigé anciennement par Vito Rizzuto puis par Francesco Arcadi.
Accusé de blanchiment d'argent.
Le 14 décembre 2008, Francesco Del Balso fait face à 36 nouvelles accusations y compris une tentative d'extorsion perpétrée à l'endroit de John Xanthoudakis, fondateur du Groupe Norshield, une compagnie financière maintenant en faillite ; Xanthoudakis et deux autres dirigeants de Norshield doivent comparaître devant l'Ontario Securities & Exchange Commission sur l'allégation d'avoir transféré 215 millions $ de fonds d'investisseurs à des entités de l'extérieur du Canada.
Le 16 octobre 2008, Del Balso reconnaît sa culpabilité à une série d'accusations (complot pour commettre une extorsion, gangstérisme, évasion fiscale et trafic de cocaïne) intentées contre lui à la suite du projet Colisée et il est condamné à 11 ans de prison pour trafic de drogues et gangstérisme.
En février 2016, il est libéré sous conditions au 2/3 de sa peine ; la commission des libérations conditionnelles lui impose cependant de demeurer en maison de transition jusqu'à ce que les commissaires lui permettent de retourner chez-lui ; il ne pourra ni jouer, ni parier ni fréquenter les casinos et il ne devra occuper un emploi ni étudier à temps plein ; il ne pourra pas être un travailleur autonome ni posséder sa propre entreprise, ni travailler pour un membre de sa famille ; il ne pourra pas se retrouver en situation d'autorité, rémunérée ou non, dans des situations financières impliquant un simple citoyen, un organisme de charité, une entreprise ou une institution ; il ne pourra consommer aucune drogue, devra éviter toute personne qu'il croit posséder un casier judiciaire ou être lié à des activités criminelles, et ne pas fréquenter les établissements licenciés tels que les cafés de style européen.
Le 6 mai 2017, peu avant midi, Marc Laflamme-Berthelot, 33 ans, et David Cormier, 25 ans, se présentent la tête recouverte de cagoule à la résidence de Del Balso à Vimont (Laval) ; la conjointe de Del Balso et son fils de 20 ans leur ouvrent la porte et les deux hommes rouent de coups le fils de Del Balso et demandent à voir Del Balso ; celui-ci n'était pas à sa résidence mais il était en liberté sous surveillance des services correctionnels jusqu'à la fin de la peine qui lui avait été imposée en octobre 2008 à la suite de l'Opération Colisée.
Laflamme-Berthelot et David Cormier sont arrêtés et accusés de séquestration, de voies de fait armées, de menaces, de vol qualifié, d'introduction par effraction, de port de déguisement et de conduite dangereuse.
Le 15 février 2018, Monsieur Del balso est libéré du pénitencier.
Le 23 août 2018, le juge Serge Cimon refuse d'imposer une peine de prison à Cormier parce que cela annulerait les efforts qu'il a faits pour se prendre en main depuis son arrestation.
Le 13 septembre 2018, un reporter du Journal de Montréal rapporte que Del Balso viserait les pizzerias de la ville de Québec où il se terre depuis le printemps 2018 ; ce serait la première fois qu'un membre de la mafia s'installe dans la capitale du Québec.
Le 12 octobre 2018, Del Balso menace Félix Séguin, un reporter du réseau de télévision TVA qui avait récemment fait un commentaire télévisé sur Del Balso ; ce dernier qui, au moment où il a prononcé ses menaces était en liberté conditionnelle, pourrait retourner au pénitencier pour violation des conditions de sa liberté.
Le 6 décembre 2018, Del Balso reconnaît sa culpabilité d'avoir proféré des menaces contre Félix Séguin, un reporter du réseau de télévision TVA ; Del Balso est alors condamné à un mois de prison à être purgé lorsqu'il aura terminé la peine de prison de 11 ans dont il a écopé en octobre 2008 lorsqu'il a reconnu sa culpabilité à plusieurs accusations (complot pour importation de drogues, commettre un crime pour une organisation criminelle et violation de la loi de l'impôt) lors du projet Colisée ; Del Balso n'a pas apprécié que Séguin ait révélé un peu trop de ses affaires personnelles et ait publié une photo de sa résidence familiale de Laval dans le Journal de Montréal ; c'est dans cette résidence que la famille de Del Balso avait été victime d'une introduction par effraction en 2017. Del Balso avait dit au procureur de la Couronne qu'il était un mafioso italien dans le clan Rizzuto et qu'il était dérangé par la publication d'une photo de sa résidence familiale ; le porcureur ignorant sa préoccupation, Del Balso lui dit : Voulez-vous que je m'occupe de ça moi-même et que Séguin se retrouve dans un conteneur?

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)