East-Broughton (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • East-Broughton (municipalité). (G)
  • Superficie - 9,31 km2.
  • Gentilé - Broughtonnais, aise.


  • Éphémérides -


1795 Arrivée des premiers colons incités par les marchands loyalistes, Henry Juncken et William Hall.
1800 Proclamation du canton de Broughton.
(28 octobre) Concession de 23 100 acres du canton à Henry Juncken et William Hall.
1804 Proclamation du canton de Tring.
1855 (1 juillet) Constitution de la municipalité du canton de Broughton.
1871 Nomination du premier curé résidant. (1 juillet) Ouverture des registres de la paroisse du Sacré-Coeur-de-Jésus.
1872 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de East-Broughton.
1880 (30 décembre) Érection canonique de la paroisse Sacré-Coeur-de-Jésus ; son territoire couvre une partie des cantons de Tring et de Broughton.
1881 Inauguration du chemin de fer Québec-Sherbrooke par la Quebec Central Railway. La population est de 1 241 habitants.
1883 (19 février) Constitution de la municipalité de la paroisse Sacré-Coeur-de-Jésus.
1886 Mise en exploitation d'une mine d'amiante par la Fraser Company.
1891 La population de la paroisse est de 1 586 âmes.
1896 Mise en exploitation d'un gisement d'amiante par la Quebec Asbestos Corporation.
1899 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de East-Broughton-Station.
1902 Constitution de la municipalité de la paroisse Sacré-Coeur-de-Jésus.
1908 (27 octobre) Constitution de la municipalité du village de Sacré-Coeur-de-Jésus par détachement de celle de la paroisse du même nom.
1911 La population du village de Sacré-Coeur-de-Jésus est de 996 habitants.
1918 (20 janvier) Fondation de la Caisse populaire de Sacré-Coeur-de-Jésus.
1923 La population de la paroisse Sacré-Coeur-de-Jésus est de 3 300 âmes.
1930 Mise en exploitation de la mine de la Asbestos Corporation.
1931 La municipalité du village de Sacré-Coeur-de-Jésus adopte le nom de East-Broughton. La population de East-Broughton est de 1 868 habitants.
1938 Fermeture de la mine de la Quebec Asbestos Corporation mise en exploitation en 1896.
1950 (13 novembre) Tragédie mortelle ; accident aérien ; Charles-Émile Ménard est tué lors de l'écrasement d'un avion sur le mont Obiou (France).
1951 La population de East-Broughton est de 1 690 habitants.
1955 (1 janvier) Constitution de la municipalité du village de East-Broughton-Station par détachement de celle de East-Broughton.
1958 Fermeture de la mine de la Asbestos Corporation mise en exploitation en 1930.
1961 La population de East-Broughton est de 1 099 habitants et celle de East-Broughton-Station, 1 136.
1971 La population de East-Broughton est de 1 388 habitants et celle de East-Broughton-Station, 1 127.
1975 (17 mars) Début d'une importante grève (7 mois) des travailleurs des mines d'amiante de Thetford Mines, Black Lake et East-Broughton ; compte tenu de l'inflation, les offres salariales sont jugées insuffisantes.
1986 Fermeture de la mine d'amiante ouverte en 1886 par la Fraser Company.
1990 La population de East-Broughton est de 1 354 habitants, celle de East-Broughton-Station, 1 191.
1994 (5 janvier) Regroupement des municipalités de East-Broughton-Station et de East-Broughton sous le nom de cette dernière.
2000 La population de East-Broughton est de 2 479 habitants.
2010 La population de East-Broughton est de 2 308 habitants.

Broughtonnais cités dans La Mémoire du Québec -

Sarto Fournier, Tancrède Labbé, Joseph-Émile Perron, Gérard Veilleux.

  • Attraits :


Église du Sacré-Coeur ; orgue Casavant (1919).
L'un des centres de l'Écomusée de la Haute-Beauce ; les autres centres de l'écomusée de la Haute-Beauce sont situés à Saint-Évariste-de-Forsyth, à Sainte-Clotilde, à Saint-Hilaire-de-Dorset, à Saint-Honoré et à Lac-Drolet.
L'économusée de la laine ; comprend le moulin à carder Groleau, la maison du meunier, l'entrepôt du garage, la forge et le barrage; ensemble redevenu fonctionnel depuis qu'il a été restauré par la Société historique et culturelle d'East-Broughton ; les deux cardeuses fabriquées en 1941 et adaptées en 1971 sont les seules cardeuses en opération au Québec qui peuvent à la fois carder la laine et le lin.
Parc de cervidés.

  • Toponymie -


Broughton rappelle une ville du Lancastershire (Angleterre) et pourrait rappeler le souvenir du navigateur anglais Robert Broughton (1763-1822).
Tring rappelle une ville du Hertfordshire, Angleterre.

  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
Au nord-est de Thetford-Mines.
Entourée par la municipalité de paroisse Sacré-Coeur-de-Jésus.
Diocèse de Québec.
Municipalité régionale de comté de L'Amiante.
Région touristique de la Chaudière-Appalaches.

  • Accès : Route 112.

Carte 6.

Carte 6 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)