Ekers (Henry Archer)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme d'affaires (industriel) né en 1855 à Montréal. Au décès de son père, il hérite la brasserie Ekers fondée par son père sur le boulevard Saint-Laurentoù il travaillait depuis l'âge de 14 ans, puis devient l'un des fondateurs et premier président de la Canadian Breweries (1898). Membre du conseil représentant l'arrondissement Saint-Laurent (1898-1906), puis maire de Montréal (1906-1908). En 1907, il refuse la permission aux travailleurs et aux étudiants de marcher dans les rues de Montréal à l'occasion de la fête du 1er mai ; travailleurs et étudiants décident de manifester quand même illégalement ; il s'ensuit des manifestations violentes qu'il fait combattre par la police. En 1909, un an après sa magistrature, le Gouvernement du Québec institue une commission d'enquête présidée par le juge Cannon pour enquêter sur la malaise généralisé à l'Hôtel de ville de Montréal. Le rapport de la commission Cannon déposé en décembre 1909 condamne un système bien établi de transactions douteuses dans différents département de l'administration de la ville. Nommé vice-président de la National Breweries en 1909. Décès en 1927 à Montréal.
Outils personels

Publicité

(Annonces   .)