Farinacci (Joseph)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Responsable des transactions immobilières de la ville de Montréal. Farinacci, son bras droit Normand Chagnon et d'autres fonctionnaires de la ville émettaient des doutes sur la justesse de la transaction par laquelle la ville cédait le terrain du Faubourg Contrecoeur à la SHDM qui le revendait à la Compagnie Frank Catania et associés au prix de 4,4 M$ ; le directeur général de la ville, Claude léger, avait alors pris le dossier en mains et traité directement avec la SHDM. Farinacci n'avait jamais recommandé que 14,7 M $ soient déduits du prix de vente du terrain du Faubourg ; en désaccord sur ce point avec le directeur général de la ville, Claude Léger, Normand Chagnon est rétrogradé et Farinacci quitte le service de la ville en mars 2007. En 2009, Farinacci affirme que Allan De Sousa, le maire de l'arrondissement Saint-Laurent, tentait de faire réduire l'évaluation du terrain situé à l'angle des boulevard Henri-Bourassa et Marcel-Laurin. ; Farinacci évaluait ce terrain entre 1,4 et 1,65 M $ depuis la modification au règlement de zonage en août 2006 qui permettait la construction de 8 étages au lieu de 6 ; après le départ de Farinacci, le terrain a été vendu à la SHDM au prix de 733 000 $.
Outils personels

Publicité

(Annonces   .)