Flahiff (Robert)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de loi (avocat) né en 1945 à Québec.

Études au Collège Sainte-Marie de Montréal, à l'Université de Montréal et à la McGill University.
Juge à la Cour supérieure du Québec-CSQ (1993-1999).
Accusé en 1997 d'avoir blanchi 1,675 million $ provenant de la pègre entre 1989 et 1991, alors qu'il agissait comme avocat criminaliste, il est cité à procès en 1998 sous des accusations de complot, possession et recyclage de produits de la criminalité .
Le 25 janvier 1999, il est reconnu coupable sous les trois chefs d'accusation par le juge Serge Boisvert de la Cour du Québec .
Le 26 février 1999, il est condamné à 3 ans de prison ; il loge un appel du verdict et de la sentence auprès de la Cour d'appel du Québec.
À la demande du ministre de la Justice du Canada, un comité du Conseil canadien de la magistrature entreprend une enquête dont la fin pourrait être la destitution du juge par le Parlement fédéral.
Le 13 avril 1999, le juge Flahiff démissionne de sa fonction à la suite du refus du Conseil de la magistrature de reporter son enquête jusqu'à la décision des tribunaux supérieurs sur l'appel du jugement de la Cour du Québec.
Le 9 mai 2001, la Cour d'appel du Québec rejette son pourvoi et maintient le verdict de culpabilité ainsi que la peine de 3 ans de prison.
Petit-fils d'Albert Sévigny. Neveu de Pierre Sévigny.
Décès en 2007.

Juge démisionnaire.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)