Fort-Coulonge (municipalité de village)

Un article de la Mémoire du Québec (2018).

  • Superficie - 3,44 km2.
  • Gentilé - Coulongien, ienne.


  • Éphémérides -


1695
Nicolas d'Ailleboust de Coulonge-la-Madeleine y établit un poste de traite de fourrures.
1784
Construction par la North West Company d'un fort qu'elle nomme fort Coulonge.
1805
Proclamation du canton d'Onslow.
1821
Le fort Coulonge passe à la Hudson's Bay Company-HBC lors de la fusion de cette compagnie avec celle de la North West Company.
1840
George Bryson aménage un glissoir de bois le long du canyon pour contourner les chutes et permettre aux billots de pin de rejoindre la rivière des Outaouais.
1843
Mise en exploitation d'une scierie par George Bryson père.
1845
Fondation de la mission Saint-Pierre.
1849
Proclamation du canton de Mansfield.
1853
Ouverture d'un bureau de poste.
1854
George Bryson termine la construction d'une vaste demeure en bois en bordure de la rivière Coulonge.
1855
Les bâtiments du poste de Fort-Coulonge sont vendus à Connelly qui le transforme en magasin général ; la Compagnie de la Baie-d'Hudson y maintient un poste d'échange de fourrures.
(1er juillet) Constitution de la municipalité du canton de Mansfield.
1863
Proclamation du canton de Pontefract.
Établissement de la paroisse presbytérienne de St. Andrew's.
1867 La municipalité du canton de Mansfield annexe le canton de Pontefract et adopte le nom de Mansfield-et-Pontefract.
1873 Construction d'une chapelle catholique en bois.
1875 Construction de l'église paroissiale Saint-Antoine. George Bryson fait construire sa résidence en pierres au 204, rue Principale ; il la nomme Spruceholme.
1883 Incendie de la chapelle de Fort-Coulonge que l'on remplacera par une église en briques.
1884
Incendie de la chapelle de Fort-Coulonge qui est remplacée par une église en briques.
(1er janvier) Ouverture des registres de la paroisse Saint-Pierre.
(6 décembre 1884) La voie ferrée du Pontiac Pacific Junction relie Aylmer à Luskville.
1885
(24 décembre 1885) Inauguration du chemin de fer entre Luskville et Quyon.
1886
Construction de l'église de Fort-Coulonge
(27 janvier 1886) Le chemin de fer du Canadian Pacific atteint Shawville.
(15 décembre) Le chemin de fer atteint le village de Fort-Coulonge.
1888
(2 février) Le chemin de fer relie Fort-Coulonge à Waltham.
(15 décembre) Constitution de la municipalité du village de Fort-Coulonge par détachement de celle des cantons-unis de Mansfield-et-Pontefract.
1891
La population de Fort-Coulonge est de 323 habitants.
1892
Incendie de la plupart des bâtiments de Fort-Coulonge.
1893
Une ligne téléphonique relie Fort-Coulonge, Campbell's-Bay, Grand-Calumet, Bryson et Portage-du-Fort.
1898
Construction du pont Marchand (aussi appelé Pont Rouge) par Auguste Brown entre Fort-Coulonge et Bois-Francs.
1900
Construction d'une scierie par Robert J. Davidson
1901
La population de Fort-Coulonge est de 482 habitants.
1903
Érection canonique et nomination du premier curé résidant de la paroisse Saint-Pierre de Fort-Coulonge ; son territoire couvre la municipalité de Fort-Coulonge et celle des cantons-unis de Mansfield-et-Pontefract.
1911
La population de Fort-Coulonge est de 811 habitants.
1921
La population de Fort-Coulonge est de 973 habitants.
1922
Construction de l'École Saint-Pierre à Fort-Coulonge.
1923
La population de la paroisse est de 1 450 âmes.
Construction de l'Église Saint-Pierre.
1931
La population de Fort-Coulonge est de 1 130 habitants.
1941
La population de Fort-Coulonge est de 1 072 habitants.
1944
(9 juillet) Fondation de la Caisse populaire de Fort-Coulonge.
1965
La scierie de davidson est vendue à J. E. Boyle.
1964
Réaménagement et remise en service du Pont Marchand.
1965
La scierie de Davidson est vendue à E. B. Eddy.
1966
(6 mai 1966 ) Incendie de la scierie d'E. B. Eddy
1967
(23 janvier 1967) Remise en exploitation de la scierie de E. B. Eddy.
1971
La population de Fort-Coulonge est de 1 784 habitants.
1972
Débordement de la rivière Coulonge ; la municipalité est inondée.
1979
Débordement de la rivière Coulonge ; la municipalité est inondée.
1989
Le pont couvert Marchand (Rouge) est classé monument historique.
1990
La population de Fort-Coulonge est de 1 579 habitants.
1991
Lapopulation de Fort-Coulonge est de 1 431 habitants.
2000
La population de Fort-Coulonge est de 1 831 habitants dont 320 Métis ou Autochtones.
2010
La population de Fort-Coulonge est de 1 490 habitants.

Coulongiens cités dans La Mémoire du Québec -

Robert Bertrand, George Bryson père, George Bryson fils, Mathias Bryson.

Accueuil -

Hôtel Pine Lodge.
Spruceholme Inn; l'une des maisons de la famille Bryson tenue par l'arrière-petite-fille de George Bryson.

  • Attraits :


Chutes Coulonge ; 100, promenade du Parc des Chutes.
Cycloparc PPJ ; piste cyclable (90 km) reliant Wyman, Ontario, à L'Isle-aux-Allumettes en passant par Shawville, Campbell's Bay, Fort-Coulonge et Waltham ; inaugurée en 2000 sur le parcours de l'ancienne voie ferrée su Pontiac Pacific Junction démantelée au cours des années 1980.
Maison Toller (1875).
Pont Marchand (modèle Town, 149 m, 1898) ; le modèle Town tient son nom d'Ithiel Town, architecte américain qui le fit breveter en 1820 ; l'un des derniers ponts couverts de la région de l' Outaouais ; le plus long pont couvert au Québec ; classé monument historique en 1989 ; son nom rappelle le souvenir de Félix-Gabriel Marchand, premier ministre du Québec (1897-1900) ; les autres ponts couverts de la région se trouvent à Egan-Sud, Grand-Remous, La Pêche, Low, Montcerf, Northfield et Wright.

  • Sports -


Golf ; un parcours de 9 trous.

  • Toponymie -


Coulonge rappelle le souvenir de Nicolas d'Ailleboust de Coulonge-la-Madeleine (1663-1709) qui hiverne dans les parages en 1694.
Onslow pourrait rappeler le souvenir de George, 1 comte d'Onslow, ministre des finances du Gouvernement britannique (1767-1777) ou un quartier de Londres (Angleterre).

  • Repères géographiques -


Sur le versant gauche du bassin du Saint-Laurent.
À une centaine de kilomètres au nord-ouest de Gatineau, au confluent des rivières Coulonge et des Outaouais.
Diocèse de Pembroke.
Municipalité régionale de comté de Pontiac.
Région touristique de l' Outaouais .

  • Accès : Route 148 ou Route 418 Ouest entre Quyon et Sheenboro.

Carte 13.

Carte 13 sur Google Maps


  • Bibliographie -


L'autre Outaouais (histoire, Manon Leroux)

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)