Gauvreau (J.-Guy)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Militaire et homme d'affaires né en 1915 à Montréal. Études au Collège Mont-Saint-Louis, à la McGill University de Montréal et à l'American Management Association de New York. Aide de camp du maréchal Montgomery en 1941, il est nommé capitaine, lieutenant-colonel, colonel, puis atteint le grade de brigadier-général à 29 ans. Commandant du premier bataillon du 65th Canadian Infantry Regiment (Fusiliers Mont-Royal-FMR) (1er septembre 1942-1944). Commandant de la sixième brigade de la deuxième division des Forces armées canadiennes. Au cours de la Deuxième Guerre mondiale, il participe à la libération de plusieurs villages français dont Dieppe et Falaise ainsi qu'à la libération de la Belgique et de la Hollande. Grièvement blessé à Waards, Hollande, le 26 octobre 1944 lorsque la jeep amphibie sur laquelle il prend place passe sur une mine qui éclate ; d'abord hospitalisé en Angleterre, il est rapatrié au Canada en 1945. Vice-président de la Brasserie Dow (voir Molson). Président de la Commission des transports de la Communauté urbaine de Montréal-CUM. Il a été aide-de-camp du maréchal Montgomery. Décès en 1990 à Montréal.


  • Distinctions -


Médaille du Distinguish Service Order-DSO of the British Empire.
Chevalier de la Légion d'honneur de France. Officier de la Legion of Merit (États-Unis).
Chevalier de l'Ordre de Saint-Grégoire-le-Grand.
Chevalier (1964), puis Grand-Croix (1969 de l'Ordre millitaire et hospitalier de Saint-Lazare de Jérusalem.
Chevalier de l'Ordre souverain et militaire de Malte (1965).
Le nom du boulevard Colonel-Gauvreau de la ville de Falaise (France) honore sa mémoire.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)