Gesgapegiag (réserve amérindienne micmaque)

Un article de la Mémoire du Québec (2018).

  • Superficie - 182,26 hectares.


  • Éphémérides -


1860 Arpentage de la réserve de Maria.
1864 Établissement de la première école micmaque au Québec.
1984 Conclusion d'une entente entre le Gouvernement du Québec et la Société de gestion du saumon (50% de micmacs, 50% d'allochtones) en vertu de laquelle 35 amérindiens pourront travailler à l'exploitation de la rivière Cascapédia.
1988 Maria prend le nom de Gesgapegiag.
1995 La population de la réserve est de 455 habitants.

  • Attraits :


Centre d'interprétation de la cilture Micmac ; 783, boulevard Pointe-Navarre.

  • Toponymie -


Gesgapegiag est un mot amérindien signifiant «large cours d'eau», «rivière large». Aussi appelée Maria.

  • Repères géographiques -


Près de la côte nord de la baie des Chaleurs.
À l'ouest de New-Richmond, à l'embouchure de la rivière Cascapédia, près de Maria.
Région touristique de la Gaspésie.
Carte 2.
Carte 2 sur Google Maps

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)