Giroux (Pascal)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)

Le 11 juillet 2001, à Montréal, le cadavre en décomposition de Manon L'Écuyer, 30 ans, est trouvé dans son appartement de l'arrondissement LaSalle ; son cadavre était dissimulé dans la base de son lit entre deux planches de contreplaqué ; Pascal Giroux, 34 ans, qu'elle avait connu par l'entremise de l'Association des célibataires en fête, est accusé de meurtre non prémédité relativement à ce décès, son ADN ayant été trouvé dans les ongles et sur la portière de l'automobile de la victime qui aurait été assassinée le 7 juillet précédent ; reconnu coupable de meurtre non prémédité, Giroux est condamné le 18 mai 2005 à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 13 ans de sa peine derrière les barreaux.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)