Godefroy de Linctot (Jean)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Interprète né en 1607 ou 1608 à La Trinité de Mont (Seine-Maritime, Normandie, France).

Arrive à Québec en 1626.
S'établit à Trois-Rivières en 1634.
Père de la lignée Godefroy/Leneuf d'Amérique.
Épouse Marie Leneuf à Trois-Rivières en 1636 ; de cette union sont issus Michel Godefroy de Linctôt (marié à Perrine Picoté de Belestre), Louis Godefroy de Normanville (marié à Marguerite Seigneuret), Jacques Godefroy de Linctôt (tué par les Iroquois peu avant le 25 avril 1661), Jeanne Godefroy (religieuse chez les ursulines de Québec), Joseph Godefroy de Vieuxpont (marié à Catherine Poulin), Amador Godefroy (marié à Madeleine Jutras), Marie-Renée Godefroy (mariée à Pierre Boulanger), Pierre Godefroy de la Roquetaillade et Jean-Baptiste Godefroy.
En 1668, Jean Talon obtient pour lui des lettres de noblesse qui furent théoriquement révoquées faute d'avoir été enregistrées à temps.
On lui concède une terre de 200 arpents au poste de Trois-Rivières.
On lui concède la seigneurie de Linctôt (près de Bécancour) en 1637.
Décès en 1678 à Trois-Rivières.
En 1729, il avait 187 descendants.

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presse de l'Université de Montréal, 1987)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)