Goyer (Jean-Pierre)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de loi (avocat) né en 1932 (17 janvier) à Saint-Laurent (île de Montréal).

Études à l'Université de Montréal-UdeM (droit).
Il était l'un des 3 étudiants (Jean-Pierre Goyer, Bruno Meloche et Francine Laurendeau) qui ont fait le pied de grue à la porte du bureau du premier ministre, Maurice Duplessis au printemps de 1958 pour demander que Monsieur Duplessis reçoive les présidents des associations d'étudiants universitaires du Québec pour discuter du financement des études.
Député du Parti libéral du Canada-PLC de Dollard à la Chambre des communes-Cdesc (1965-1979).
Solliciteur général du Canada (1970-1972) responsable de la Gendarmerie royale du Canada, puis ministre des Approvisionnements et Services (1972-1978) dans le cabinet de Pierre Elliott Trudeau ; quitte le cabinet fédéral en 1978 lors d'un remaniement ministériel.
Ne présente pas sa candidature aux élections générales de 1979.
Président du Conseil des arts de Montréal.
Décès en 2011 (24 mai 2011) à Saint-Laurent (Montréal).

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)