Guerre des gangs - Éphémérides - 2003. (organisation criminelle)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Éphémérides


2003
Le 2 février 2003, vers 17 h, Denis Poirier, 38 ans, un revendeur de cocaïne, est abattu de plusieurs balles alors qu'il urinait dans une ruelle située près de l'intersection Atwater-Workman, à proximité de la station de métro Lionel-Groulx à Montréal ; la police croit à un règlement de compte, Poirier devant au delà de 80 000 $ au West End Gang ; le 6 février, l'ancien boxeur, John Griffin, 46 ans, et Earl Roy Harris, 52 ans, sont accusés de meurtre relativement à cette affaire ; ils sont également accusés d'avoir kidnappé Joseph Besso et Matthew Demaine pour obtenir des renseignements sur Poirier près de deux semaines avant l'assassinat de celui-ci ; en mars 2005, un jury déclare John Griffin coupable de meurtre prémédité et il est condamné à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 25 ans de sa peine derrière les barreaux ; Harris est déclaré coupable d'homicide involontaire et il est condamné à 9 ans de prison le 23 mars 2005.

Le 2 mars 2003, Christian Duchaîne est assassiné à Beauport, Québec ; le 26 mars 2009, Gérald Gallant admet avoir tué Duchaîne.

Le 17 avril 2003, en soirée, Richard «Rick» Vallée, 45 ans, l'un des fondateurs du chapitre des Nomads des Hells-Angels, est appréhendé dans un dépanneur de la rue Saint-Mathieu à Montréal ; il est accusé de possession d'arme illégale ; recherché par la police américaine, il est l'objet d'une demande d'extradition vers les USA pour y répondre à une accusation du meurtre d'un de leurs agents source, Lee Carter, tué dans l'explosion de sa Porshe à Rousses Point, New York, le 28 juillet 1993 ; cette accusation repose sur le témoignage d'un témoin repenti, Serge Quesnel, qui affirme que Vallée lui avait dit avoir tué Lee qui était susceptible de témoigner contre lui dans une affaire d'importation de drogues.

Le 26 juin 2003, vers 2 h 40, Stéphane Fournier, 34 ans, et Jocelyn Dubé, 32 ans, sont assassinés par balles tirées d'un pistolet sémi-automatique au bar de danseuses Gold Strip, chemin Bord-de-l'eau à Yamaska; Fournier était un employé du bar et Dubé était un client; le meurtrier s'est sauvé dans une camionnette rouge.

Le 9 juillet 2003, vers minuit, Patrick Annibal Thomas, 35 ans, de Dollard-des-Ormeaux, est atteint de plusieurs balles dans le tunnel piétonnier qui traverse le dessous de la route d'accès 138 au pont Mercier ; il décède de ses blessures sur le balcon avant d'un triplex situé sur la rue Stinson à LaSalle (Montréal) ; Hancy Cavé, 30 ans est accusé de meurtre non prémédité relativement à cette affaire ; la police croit qu'il s'agit d'un règlement de compte entre gangs rivaux de Montréal.

Le 18 juillet 2003, le cadavre de Aimé «Ace» Simard est trouvé poignardé d'une centaine de coups de couteau dans sa cellule du pénitencier de Prince-Albert (Saskatchewan).

Le 25 juillet 2003, vers 3 h 20, Cezar De Leon, 30 ans, qui venait de quitter le billard Fat's, rue Sainte-Catherine Ouest à Montréalest abattu de six coups de feu tirés à bout portant sur la rue Sainte-Catherine Ouest, près de la rue Pierce.

Le 1 septembre 2003, vers 23 h, Rodney Jean-Paul, 19 ans, une relation du gang de rue des Crack Down Posse (CRIPS, Bleus), est assassiné en dehors de sa residence de la rue Tilly, dans le quartier Saint-François à Laval ; il était sorti de son logement à la suite d'un coup de téléphone, et avait alors fait face à un groupe d'hommes qui lui réclamait une partie des profits réalisés par la culture marijuana sur le territoire du gang des Bo-Gars (Rouges) ; à la suite de son refus d'obtempérer, il reçut un projectile à la tête et mourut le jour suivant à l'hôpital ; le 7 juillet 2004, Musset Merisier, 27 ans, Claude Delma, 23 ans, Laurin Legrand, 21 ans, Evens Gabriel, 21 ans, Gérard-Paul Démosthène, 23 ans, et Randy Mentor, 22 ans, tous des relations présumées du gang de rue les Bo-Gars, sont accusés de meurtre prémédités et de complot de meurtre relativement à ce décès ; Evans Gabriel, celui qui a tiré, a été condamné à 16 ans de prison, Gérard-Paul Démosthène à 3 ans relativement au décès de Jean-Paul ; en décembre 2006, la Commission des libérations conditionnelles refuse de libérer Démosthène, même s'il a purgé les deux tiers de sa peine derrière les barreaux.

Le 3 septembre 2003, vers 19 h 30, Alam Solar Khan, 20 ans, un trafiquant de drogues connu sous le nom de Sunny, disparaît de son domicile situé au 7515, rue Saint-Dominique à Montréal ; le lendemain, 4 septembre, il est porté disparu par sa conjointe ; son cadavre en décomposition est trouvé par la police le 11 novembre suivant dans un champ de Saint-Félix-de-Kingsley, près de Drummondville ; le 9 décembre 2003, Yan Laviolette, 21 ans, et Emmanuel Ouellet, 22 ans, des pushers, sont arrêtés relativement à ce décès.

Le 6 septembre 2003, Ronald Smith Brooks, 21 ans, est poignardé à mort près du parc Campbell du quartier Petite-Bourgogne à Montréal ; le meurtre aurait été perpétré à la fin de la 19e édition du Little Burgundy Community Festival.

Le 30 octobre 2003, vers 2 h 55, Abdus Shahid Decoteau, 22 ans, résidant de la Petite-Bourgogne, est assassiné par balles en face du Peel Pub, à l'angle des rues Saint-Jacques Ouest et Beaconsfield dans l'arrondissement Notre-Dame-de-Grâce à Montréal ; Decoteau était connu de la police à cause de son implication dans le trafic de drogues et il était recherché en vertu d'un mandat émis lorsqu'il ne s'était pas présenté devant le tribunal le 15 octobre précédent pour y être jugé pour possession de marijana ; le 24 janvier 2003, il avait participé à une émeute à la prison de Bordeaux au cours de laquelle 100 000 $ de dommage avaient été causés et un homme sauvagement battu par 4 détenus dont Decoteau ; Tivon Bradshaw, 22 ans, est recherché par la police en rapport avec ce décès ; le 16 décembre, la police annonce qu'elle a des preuves que Decoteau est l'auteur du meurtre de Samuel Turcotte assassiné d'une balle dans la tête le 26 août 2001 alors qu'il déambulait sur la rue Saint-Antoine Ouest à Montréal ; la police croit également que Decoteau est l'auteur du meurtre de Lorenzo Fletcher assassiné par balles au mois d'août 2003 en face de l'édifice d'appartements où il résidait dans le quartier de la Petite-Bourgogne de Montréal ; le meurtre de Turcotte, un étudiant, serait le résultat d'une erreur sur la personne alors que celui de Fletcher serait relié à la lutte entre le Downtown Gang dont Decoteau faisait partie et le Uptown Gang dont Fletcher faisait partie ; c'est parce qu'il avait tué Fletcher que Decoteau aurait été lui-même assassiné par Tivon Bradshaw, un membre du Uptown Gang.

Le 5 novembre 2003. Voir Opération Ouragan.

Plus de 300 policiers munis de 38 mandats de perquisition descendent chez des relations des Hells-Angels en Outaouais ; des biens d'une valeur de plus de 4 M $ sont saisis et 34 personnes sont arrêtées ou recherchées, dont Steven Bertrand, 37 ans, chef de la cellule Steven-Bertrand et bras droit de Maurice «Mom» Boucher, Pierre Larose, 39 ans, chef de la cellule Pierre-Larose, René Guèvremont, chef de la cellule René-Guèvremont, Gilles Plouffe, 54 ans, chef de la cellule Gilles-Plouffe, Benoît Cliche, un avocat de 44 ans, soupçonné de trafic de drogues, de gangstérisme et de s'être occupé des affaires personnelles de Steven Bertrand alors que ce dernier était en prison.

Le 12 novembre 2003, explosion dans un édifice résidentiel du quartier Hochelaga-Maisonneuve ; la police croit à un règlement de compte relié au trafic de drogues.

Le 13 novembre 2003, vers 23 h, Mikael Germain, 22 ans, est abattu par balles et Thierry Calixte, 23 ans, est blessé mortellement par balles également à l'extérieur d'un édifice d'appartement situé au 11400, avenue Pelletier, dans l'arrondissement de Montréal-Nord de Montréal ; le blessé décède dans l'ambulance qui le conduit à l'hôpital ; l'incident ayant eu lieu au moment d'une livraison de drogues, la police croit qu'il s'agit d'un règlement de compte entre gangs de rue.

Le 15 novembre 2003, vers 1 h 30, Bruno Jacques, 49 ans, un récidiviste proche de la mafia montréalaise, est abattu de plusieurs coups de feu à la tête sur la pelouse du 1620, rue Bizet, dans le quartier Chomedey à Laval ; la victime était connue par la police.

Le 18 novembre 2003, vers 1 h 30, les cadavres criblés de balles de Michel Meunier, 46 ans, de Saint-Colomban, et de Marc Émond, 47 ans, de Aylmer, sont découverts sur la banquette avant d'une camionnette Chevrolet Silverado à double cabine dont les phares sont allumés et le moteur en marche dans un parc de stationnement du 527, chemin Larocque, à Salaberry-de-Valleyfield ; Meunier était un trafiquant de drogues qui avait été accusé de blanchiment d'argent en 1999 alors qu'un hôtel de Montebello inscrit à son nom et valant plus d'un million $ avait été saisi par La Gendarmerie royale du Canada ; il avait reconnu sa culpabilité à l'accusation de trafic de drogues et avait alors été condamné à 2 ans de prison et à une amende de 100 000 $ pour revenus non déclarés à l'impôt ; au moment de son décès, Meunier devait comparaître à Saint-Jérôme en rapport avec de récentes accusations de trafic de drogues ; Émond avait récemment complété une peine de 3 ans de prison pour avoir fait feu avec son arme au cours d'un vol à main armée ; l'identité des victimes et les circonstance de leur assassinat, qui remonterait à 20 h le soir précédent, font croire à un règlement de comptes.

Le 21 novembre 2003, vers 1 h 30, Philip Bell Lowe, 21 ans, résidant de La Petite-Bourgogne, est tué à coups de couteau et par balles dans une chambre du motel Chablis, au 6931, rue Saint-Jacques Ouest, près du boulevard Cavendish, dans le quartier Notre-Dame-de-Grâce à Montréal ; son cadavre ensanglanté est découvert par des passants sur le trottoir à l'extérieur du motel ; il fréquentait les Goodfellows, le même gang de rue qu'Abdu Shahid Decoteau assassiné le 30 octobre précédent à l'extérieur du Peel Pub de la rue Saint-Jacques Ouest ; Lowe était en attente de procès pour possession d'arme, fabrication et usage de faux documents ; en mars 2004, Obeng Achemfour Parker et Armah Sydney sont accusés de meurtre non prémédité relativement à ce décès.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)