Guerre des gangs - Éphémérides - 2006- (organisation criminelle)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • 2006

Les Hells-Angels comptent 2 500 membres disséminés dans 25 pays. Au Québec, les Hells-Angels ont 5 sections :
1. la section Quebec City (27 membres) a juridiction sur le Bas-du-Fleuve, la Côte-Nord et la partie francophone du nord du Nouveau-Brunswick ;
2. la section de Trois-Rivières (24 membres) a juridiction sur la Mauricie, le Saguenay-Lac-Saint-Jean , Lanaudière, certains secteurs de Montréal et la Rive-Sud de Montréal entre l'autoroute 15 et la frontière américaine ;
3 la section de Montréal (16 membres) a juridiction sur la région du Centre-du-Québec, une partie de la Rive-Sud de Montréal, de Sorel à Longueuil, MontréalLaval, les Basses-Laurentides , les Laurentides et une partie de Montréal, entre la rue Sherbrooke et la rue Beaubien, le boulevard Saint-Laurent et l'autoroute 25 ;
4. la section South (20 membres) a juridiction sur une partie de la Rive-Sud de Montréal et sur le Centre-ville de Montréal ;
5. la section de Sherbrooke (27 membres) a juridiction sur l'Abitibi-Témiscamingue, les Cantons-de-l'Est et les communautés francophones de l'Ontario.

Au cours de 2006, 12 des 42 homicides et 42 des 136 tentatives de meurtre commis sur l'île de Montréal sont reliés aux activités des gangs de rue. La police confisque 160 armes de poing chez les membres des gangs de rue de Montréal.
(8 janvier 2006, le cadavre atteint d'une balle de Benjamin Lefebvre, 25 ans, est découvert dans un appartement de la rue Turenne à Châteauguay ; le 15 juin 2006, Ninja Helgen, 21 ans, Éric Laplante, 26 ans, et Rosner Paul, 21 ans, sont accusés de meurtre non prémédité relativement à ce décès ; la victime était un revendeur de drogues.

Le 10 janvier 2006, 18 h 10, Michel Piché, 55 ans, est blessé mortellement par balles devant sa résidence familliale de Blainville ; la police croit à un règlement de compte.

Le 11 janvier 2006, vers 2 h 40, Simon Kumarapeli, 38 ans, un musicien d'origine sri-lankaise, est assassiné par balles au Joy Nightspot Bar de la rue de la Montagne, près de la rue Sherbrooke Ouest à Montréal ; la police croit à un règlement de compte relatif au trafic de drogues.

Le 15 janvier 2006, à 20 h, Kishorn Peniston, 18 ans, est assassiné dans la buanderie d'un immeuble à logement de la rue Wakley, dans le quartier Notre-Dame-de-Grâce de Montréal ; selon des témoins, 6 hommes, dont l'un avait un fusil et un autre un couteau, sont entrés dans la buanderie et ont demandé aux clients de quitter les lieux ; ces hommes seraient membres du gang des Uptown Guys ; un locataire d'un appartement de l'immeuble a découvert le cadavre vers 22 h 45.

Le 20 janvier 2006, vers 20 h 30, un homme de 23 ans, d'origine asiatique, est abattu d'une balle à la tête tirée à travers la fenêtre de son logement d'un duplex de la rue Hamilton, dans le quartier Ville-Émard de Montréal ; la police recherche deux individus de race noire relativement à cet homicide.

Le 21 janvier 2006, un déneigeur, intrigué par la découverte d'une automobile dont une vitre était fracassée, trouve deux hommes qui semblaient dormir l'un appuyé sur l'autre ; les deux hommes, issus de communauté visible, avaient été victimes d'une fusillade à travers la vitre ; le conducteur âgé de 25 ans était décédé, et le passager était grièvement blessé.

Le 26 janvier 2006, vers 0 h 30, Bayaya Kabanga, 27 ans, est tué lors d'un échange de coups de feu dans un apartement de la rue Sherbrooke Est, près de la rue Chambly, à l'ouest du Stade olympique à Montréal ; la police relie ce décès à la guerre que se livrent les gangs de rue ; la victime faisait partie d'un groupe de 4 hommes masqués qui avait envahi le logement à la recherche de biens qu'ils prétendaient leur appartenir.

Le 30 janvier 2006, la forteresse des Hells-Angels de Saint-Basile-le-Grand est détruite sur ordre de la Cour.

Le 21 mars 2006, une rafle permet l'arrestation d'une quarantaine de narcotrafiquants dont Giuseppe Cossentino, 36 ans, Joe Vince Di Maulo, 33 ans, Giuseppe Mancini, 52 ans, Anthony Di Maulo, 42 ans, et la belle-mère de ce dernier, Thi Mi Nguyen, 52 ans, et Duy Vu Tru Pham, 33 ans. Mancini, un résident de Bainsville, Ontario, un village situé près de la frontière du Québec, avait des relations avec la famille Jacobs de Akwesasne et il pouvait compter sur les Mohawks pour acheminer clandestinement le cannabis aux États-Unis. En mai 2007, Giuseppe Cossentino et Anthony Di Maulo sont condamnés à 4 ans et demi de pénitencier. Le 18 février 2008, Nguyen est condamnée à 3 ans de pénitencier. Le 11 mars 2008, Joe Vince Di Maulo est condamné à 2 ans de prison. Mancini est soupçonné d'être le principal revendeur aux États-Unis et en Ontario.

Le 31 mars 2006, un bloc de béton contenant le cadavre d'un homme est découvert dans un fossé à Chertsey ; l'autopsie ne révèle pas la cause du décès de l'homme identifié plus tard comme étant Sylvio Rossi, 25 ans, de Rivière-des-Prairies (Montréal) qui avait été porté disparu le 25 juin 2005.

Le 9 avril 2006, les cadavres de 6 membres et 2 aspirants du chapitre de Toronto des Bandidos de l'Ontario sont découverts dans 4 véhicules localisés dans un champ ; le chapitre de Toronto qui comptait jusque-là douze membres était le seul chapitre de Bandidos d'une certaine importance qui restait au Canada ; on relie ces décès à l'intention des victimes de remettre leurs insignes de Bandidos pour se joindre au Hells-Angels ; Wiener Kellestine, et quatre autres Bandidos dont une femme sont accusés de ces 8 meurtres.

En mai 2006, la police arrête Dany Cadet-Sprince, 6 de ses associés des Syndicate et le Hells Angel, Mario Brouillette.

Opération Fusion de la Sûreté du Québec

Le 26 avril 2006, le Unity II est victime d'un incendie et entraîne la fermeture temporaire du Stock, un bar de danseurs situé au rez-de-chaussée.

Le 9 mai 2006, la police de la République dominicaine appréhende Ivan Cech. 62 ans, alors qu'il prend place à bord d'un avion à destination de Paris ; le 11 mai 2006, la police appréhende une vingtaine de personnes dont l'ancien policier Richard Sanschagrin, et Atilio Martinez, le gendre de Cech ; les personnes arrêtées sont accusées de complot d'importation de 700 kg de cocaïne ; la cocaïne était cachée dans des lingots d'aluminium ; Cech, un homme d'affaires né en Slovaquie et propriétaire d'un hôtel-casino en République dominicaine est considéré comme l'âme dirigeante du réseau d'importation de drogues qui alimentait les Hells-Angels ; Sanschagrin recevait les lingots et les entreposait jusqu'à la distribution de la cocaïne vendue aux Hells-Angels de Montréal, Trois-Rivières et Québec ; la Sûreté du Québec avait saisi 761 000 $ à la résidence de Martinez à Kirkland et avait su que ce dernier s'était envolé pour la République dominicaine pour discuter de cette saisie. Le 16 avril 2009, Cech est condamné à 12 ans de prison

Le 14 mai 2006, vers 3 h, Kostas Pousoulidis, 26 ans, est abattu par balle tirée à bout portant alors qu'il s'interposait entre un jeune homme qui était battu et ceux qui le battaient en face du bar Crazy Horse du boulevard Saint-Laurent, près de la rue Dante, dans le quartier Petite-Italie de Montréal ; au cours du même incident, Louis Corriveau Lachaine est atteint de 3 balles, mais il survivra à ses blessures ; le 24 mai, Steve Harold Seide, 23 ans, connu de la police comme participant au gang de rue Syndicate, est arrêté à Laval et accusé de meurtre prémédité relativement à ce décès ; le 2 novembre 2007, après 3 jours de délibération, un jury déclare Seide coupable du meurtre non prémédité de Kostas Pousoulidis, de tentative de meurtre perpétrée sur Louis Corriveau Lachaine et d'utilisation négligente d'une arme à feu ayant tiré dans la foule en se sauvant ; le 29 février 2008, Seidi est condamné par le juge Richard Wagner à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 15 ans de sa peine derrière les barreaux.

Le 16 juin 2006, Steven Falls, un ancien membre du chapitre des Rockers des Hells-Angels contre qui un mandat d'amener avait été émis lors de l'Opération Printemps 2001, est condamné à 6 ans de prison après avoir plaidé coupable à des accusations de trafic de stupéfiants et de gangstérisme ; hang-around en 1994, membre des Rockers en 1995, Falls avait été le parrain de Stéphane «Godasses» Gagné ; acquitté en 1998 de l'accusation du meurtre de Jean-Marc Caissy, il avait été victime d'une tentative de meurtre en août 1999, puis s'était éclipsé pour ne réapparaître qu'en 2004 à Montebello.

Opération Cléopâtre de la GRC et plusieurs corps policiers du Québec

Le 21 juin 2006, la Gendarmerie royale du Canada et plusieurs corps policiers du Québec participent à une descente dans plusieurs endroits au Canada et arrêtent 36 personnes au Québec dans le cadre d'une opération appelée Projet Cléopatre ; Sharon Simon, 47 ans, présumée leader du réseau de trafiquants de drogues et de blanchiment d'argent est appréhendée dans sa luxueuse résidence de Kanehsatake et inculpée de gangstérisme, trafic de drogues et possession d'armes prohibées ; sa fille Annie Arbic, 22 ans, est également arrêtée et accusée comme sa mère ; le 11 octobre 2007, Sharon Simon reconnaît sa culpabilité et est condamnée à 50 mois de pénitencier ; le 25 janvier 2008, Annie Arbic, est condamnée à 42 mois de prison après avoir plaidé coupable à l'accusation de gangstérisme ; Arbic coordonnait l'expédition de la marijuana récoltée au Québec et exportée vers les États-Unis ; le juge Michel Duceppe de la Cour du Québec accepta de recommander que Annie Arbic purge sa peine au pénitencier pour femmes de Joliette où sa mère est déjà incarcérée. Le 2 mars 2009, la Commission nationale des libérations conditionnelles refuse de libérer Annie Arbic à cause de sa relation avec Martin Robert, 34 ans, un Hells Angel du chapitre de Montréal ; le 1 mars 2010, la Commission nationale des libérations conditionnelles refuse encore de libérer Annie Arbic, parce qu'elle entretient toujours une relation avec Martin Robert. Gangster né en 1974 ; Martin Robert a déjà été condamné pour incendiât, possession de drogues, assaut et conduite dangereuse ; d'abord membre des Death Riders, il devient membre du Chapitre de Montréal (Sorel) du gang des Hells-Angels le 5 décembre 2002 ; visé par l'Opération SharQc du 15 avril 2009, il est arrêté au Mexique et ramené à Montréal le 16 janvier 2010 pour y répondre à des accusations de meurtre et de gangstérisme.

Carl Thomas, un ancien policier de Magog, et Daniel Pépin, un ancien policier dans une réserve de la Côte-Nord, sont arrêtés au cours de l'opération Cléopâtre ; ils conduisaient un réseau qui avait expédié 225 kg de marijuana aux États-Unis de janvier à juin 2006 ; ayant plaidé coupables aux accusation de trafic de drogues et de gangstérisme, ils ont été condamnés à 42 mois de prison sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avois purgé la moitié de leur peine derrière les barreaux.

Le 12 juillet 2006, vers 3 h, Richard Griffin, 41 ans, une relation du West End Gang, est abattu d'une rafale d'une quarantaine de balles en face de sa résidence de la rue Terrebonne, dans le quartier Notre-Dame-de-Grâce de Montréal ; les armes ayant servi au meurtre ont été retrouvées par la police, la mitraillette près de la victime et le revolver sur le terrain de l'église Rosedale-Queen Mary United Church en face de la résidence de Griffin.

Le 16 août 2006, Gérald Gallant, 56 ans, de Donnacona, arrêté en Suisse pour fraude avec cartes de crédit, est extradé au Canada pour répondre à une accusation de meurtre et une tentative de meurtre ; il prétend avoir participé à 26 meurtres au cours de la Guerre des motards au Québec ; il aurait été à la solde de l'Alliance des ennemis des Hells-Angels.

Le 17 août 2006, Vito Rizzuto quitte Montréal pour les États-Unis après avoir combattu son extradition pendant 2 ans ; il y est accusé de gangstérisme e relation avec 3 meurtres commis à Brooklyn en 1981.

Le 21 août 2006, le juge Réjean Paul confirme la décision de la Commission nationale des libérations conditionnelles de ne pas libérer au sixième de sa peine, Guy Lepage, ex-policier et homme de confiance de Maurice Boucher détenu au Canada depuis 2005 pour finir de purger une peine de 10 ans de prison pour importation de 1 700 kg de cocaïne imposée aux États-Unis ; Lepage avait été élu président des Rockers de Montréal en 1993.

Le 30 août 2006, vers 15 h 30, Domenico Macri, 34 ans, un trafiquant de drogues montréalais, est assassiné par balles au coin des boulevards Henri-Bourassa Est et Rodolphe-Forget dans le quartier Rivière-des-Prairies à Montréal ; la Cadillac dans la quelle Macri voyageait comme passager, était en arrêt en attendant de pouvoir virer à gauche, une puissante motocyclette s'est rangée du côté droit de la voiture, le passager de la motocyclette en est descendu à tirer plusieurs balles sur Macri, est remonté sur la motocyclette qui a quitté les lieux en trombe ; le conducteur de la Cadillac a aussi été blessé au cours de la fusillade ; Macri, soupçonné d'avoir des liens avec la mafia italienne de Montréal, avait été condamné à 3 ans de prison après avoir plaidé coupable aux accusations de complot et de possession d'héroïne en 1993. Le 28 octobre 2008, Giuseppe Mancini est condamné 4 ans de pénitencier.

Le 18 septembre 2006, vers 8 h 15, Sneider Eugène, 18 ans, est tué par balles sur la rue Grenet, entre le boulevard de Salaberry et la rue Louisbourg dans l'arrondissement Ahuntsic-Cartierville de Montréal ; la police croit qu'il s'agit d'un règlement de compte entre membres de gangs de rue ; Shneider Eugène entretenait des relations étroites avec des membres de gangs de rue du nord de l'île de Montréal.

Le 29 septembre 2006, lors d'une opération appelée Tandem, la Police provinciale de l'Ontario, la Gendarmerie royale du Canada et des corps policiers locaux arrêtent 15 membres des Hells-Angels ontariens et les détient sous 100 chefs d'accusation ; on estime à 200 le nombre des Hells-Angels ontariens et à 2 000 le nombre de leurs associés.

Le 24 octobre 2006, peu après 2 h, Jean-Patrick Fleury, 28 ans, et Vladimir Nicolas, 31 ans, sont abattus de plusieurs projectiles d'arme à feu à l'arrière du bar Upper Club situé au-dessus du Shed Café au 3519, boulevard Saint-Laurent à Montréal ; le 28 juin 2007, Benjamin Hudon Barbeau, 30 ans, est appréhendé à Val-David et accusé de meurtre non-prémédité relativement à ces décès ; Barbeau avait des liens avec les Hells-Angels, Fleury était relié à un gang de rue et avait été condamné en 1999 à 14 mois de prison pour participation à une tentative de meurtre à Laval, et Nicolas possédait un dossier criminel dont une condamnation pour trafic de drogues. En 2010, lors du procès de Barbeau,Kim Lamoureux, une jeune femme qui vendait de la drogue à l'Upperclub pour le compte de Brian Gortler, une relation des Hells Angels, avait déclaré avait vu Hudon-Barbeau tirer sur les deux victimes ; sur la foi de ce témoignage, le jury déclara Hudon-Barbeau coupable des deux tentatives de meurtre puisque l'on ne pouvait établir si l'une des balles qu'il avait tirées avait touché quelqu'un ; les avocats de Hudon-Barbeau inscrive le verdict en appel ; le 21 janvier 2012, la Cour d'appel entend la femme qui voulait changer sa version des faits ; Kim Lamoureux déclare que depuis le procès, elle avait arrêté de consommer de la drogue et qu'elle se rendait compte des conséquences de sa conduite et voulait apaiser sa conscience, qu'elle avait fabriqué son témoignage et qu'elle n'avait pas vu Hudon-Barbeau tirer en direction des victime. La Cour d'appel acquitte Hudon-Barbeau des accusations de tentative de meurtre ; Hudon-Barbeau, arrêté lors de l'opération SharQc*du 16 avril 2009, fait partie du groupe des 31 accusés que le juge James Brunton a libérés d'accusations de trafic de drogues au printemps de 2011. En novembre 2012, Hudon-Barbeau est arrêté et l'objet de 2 accusations relatives à des armes. Le 17 mars 2013, Mathieu Steven Marchisio, 30 ans, et Yagé Beaudoin, 23 ans, louent un hélicoptère et son pilote à Mont-Tremblant ; lorsque l'appareil est dans les airs, l'un des deux locataires sort un révolver .38 et l'autre un pistolet 9mm et forcent le pilote Sébastien Foray à diriger l'appareil vers la prison de Saint-Jérôme ; rendu à la prison l'hélicoptère atterri sur un toit et les bandits jettent une échelle de corde dans la cour ; Benjamin Hudon-Barbeau et Dany provençal s'agrippent à l'échelle de corde , l'hélicoptère s'élève alors que les gardiens de prison tirent sur l'hélicoptère et atteignent Hudon-Barbeau à la jambe ; le pilote a mis un code spécial sur son transpondeur signalant qu'il est l'objet d'un détournement. À environ 1 km de la prison, les deux évadés auraient lâché la corde et seraient tombés d'une hauteur d'environ 2 étages dans un terrain vague ; l'hélicoptère se pose, les évadés montent cette fois dans l'appareil, l'hélicoptère s'éloigne de nouveau pour atterrir dans le stationnement de l'hôtel L'Estérel où les passagers s'engouffrent dans une automobile Cadillac qui les y attendait. Ils se dirigent vers Chertsey ; ils sont retrouvés bientôt par la police. dans un chalet près du lac Argyle ; s'ensuit un échange de coups de feu, mais personne n'est blessé. Vers 16 h 15, Benjamin Hudon-Barbeau est trouvé en bordure de la route 125, près de la 25e avenue. à Chertsey et est conduit à l'hôpital. À 18 h 45, Marchisio et Beaudoin sortent du chalet du lac Argyle et tentent de s'enfuir, mais sont rapidement maîtrisés par les policiers. Vers 21 h, Dany Provençal est localisé dns une cabane du 5e Rang Ouest à Chertsey ; vers 0 h 55, il se rend sans coup férir après de longues heures de négociations. Le 18 mars 2013, Benjamin Hudon-Barbeau et Dany Provençal sont accusés d'évasion d'une garde légale, de tentative de meurtre et de possession d'armes prohibées, Marchisio et Beaudoin qui avaient forcé le pilote, Sébastien Foray à diriger son hélicoptère vers la prison sont accusés de possession d'armes prohibées, d'avoir braqué des armes en direction d'une personne, de séquestration et de complot pour détourner un aéronef ; Au moment de l'évasion, Marchisio était en attente de son procès pour possession d'arme prohibée à Niagara Falls, Ontario, alors que Provençal purgeait une sentence de 9 ans de prison.

Le 22 novembre 2006 ; voir Opération Colisée (opération policière).

Le 2 décembre 2006, David «Dred» Buchanan, un Hells Angel né à Cape Breton, Nouveau-Brunswick, est assassiné par le Bandido Francesco «Cisco» Lenti à Woodbridge (York, Ontario).

Le 30 décembre 2006, Jean-Yves Brutus et un groupe d'hommes que la police croit être des membres du gang Crack Down Posse (Crips ou Bleus) sont attablés dans le restaurant Mc Donald du boulevard Saint-Michel, à Montréal-Nord lorsque 2 étudiants d'Ottawa d'origine burundaise, les frères Daudi et Jamari Niyonsaba, y pénêtrent au milieu de la nuit pour y casser la croute ; Jamari porte un manteau rouge ; les Bleus l'encerclent et le bousculent ; un garde de sécurité intervient ; puis, lorsque les deux étudiants sortent, des coups de feu sont tirés en leur direction et Daudi reçoit une balle à l'omoplate ; Brutus est accusé de tentative de meurtre, mais il est acquitté par le juge Claude Millette le 25 octobre 2007 faute par la Couronne d'avoir prouvé hors de tout doute raisonnable que Brutus était celui qui avait tiré ; Jean-Yves Brutus était sous le coup d'un ordre de déportation en Haïti émis en 2002 parce que les autorités fédérales l'avaient identifié comme un membre du gang de rue ; Brutus demeure cependant en prison parce qu'il est accusé d'avoir menacé et frappé sa conjointe.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)