Guerre des gangs - Éphémérides - 2013 (organisation criminelle)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Le 3 janvier 2013, Un centre de conditionnement physique situé à l'angle des rues Jarry et Pascal-Gagnon à Saint-Léonard (Montréal) est l'objet d'une tentative d'incendie criminel ; une vitre a été fracassée et l'incendie se développait lorsque les premiers intervenants sont arrivés et y ont trouvé des traces d'accélérant ; à cet endroit, le jeune mafioso Dany DeGregorio, 39 ans, avait été abattu de 3 balles le 15 juin 2009 et son décès avait été constaté à l'hôpital.

Le 4 janvier 2013, le cadavre de Pamela Jean, 27 ans, de Longueuil, est découvert dans l'appartement de Juan Firmin Palma au 10 367 rue de l'Hôtel-de-Ville à Montréal-Nord. Madame Jean avait été portée disparue le 1er janvier 2013. Juan Firmin Palma, 32 ans,est arrêté et accusé du meurtre non prémédité de son ex-petite-amie ; celle-ci avait auparavant porté plainte à la police contre lui pour harcèlement et agression, mais avant les procès, elle avait retiré ses plaintes et l'accusé avait été libéré ; en 2012, deux accusation de violence conjugale ont été retirées. Palma était en attente de procès sous des accusations d'entrée par effraction dans le but de commettre un acte criminel, de possession de matériel spécialisé ayant servi à commettre ce délit en lien avec des faits remontant à 2010 et de possession de cocaïne.
Le 5 janvier 2013, le décès de Sheldon O'Grady, 18 ans, est constaté à l'Hôpital de Hull ; l'homme serait décédé des suites de blessures dues à des coups de couteau qu'il aurait recus dans la nuit du 4 au 5 janvier au Club Addiction sur la promenade du Portage à Gatineau ; Mourad Louati, 18 ans, est accusé de ce meurtre.
Le 8 janvier 2013, vers 1 h 10, la Police découvre les cadavres d'Antonio Iafigliola, 61 ans, né à Campobasso, Italie, et de Giovanni Iafigliola, dans la cinquantaine ; Giovani Iafigliola aurait abattu son frère aîné Antonio Iafigliola en présence de leur mère âgée de 83 ans, dans une résidence de l'Avenue Plaza entre la rue Prieur et la Place Ménard à Montréal-Nord ; le meurtrier se serait suicidé après son méfait.
Le 12 janvier 2013, Roxanne Boufard-Cyr, 19 ans, est heurtée par une automobile en bordure de la rue Prospect à Sherbrooke. L'automobile a aussi blessé Bohémie Drouin qui marchait avec Roxanne ; le conducteur de l'automobile a continué sa route sans s'arrêter ; l'automobile, une voiture sport noire, a été retracée à Sherbrooke et son propriétaire a été interrogé comme témoin important au cours de la nuit du 12 au 13 janvier, mais il n'a pas été arrêté. Le 13 janvier 2013, vers 20 h 30, Martin Nadeau, 27 ans, est arrêté en lien avec l'incident impliquant les deux jeunes femmes ; Nadeau a un dossier judiciaire comportant conduite avec facultés affaiblies (octobre 2011), agression sexuelle (11 mars 2011) possession simple de stupéfiants, voies de fait simple, menaces et bris de conditions de probation (octobre 2007) ; Nadeau est accusé de délit de fuite causant la mort, délit de fuite causant des lésions, conduite avec facultés affaiblies et bris de conditions de probation.
Le 13 janvier 2013, Marie-Claude Grenon, 53 ans, est heurtée par une automobile alors qu'elle marchait sur une piste cyclable sur le boulevard des Seigneurs près du boulevard De Hauteville à Terrebonne. L'automobiliste a poursuivi son chemin après l'incidentYan Robitaille Godin est accusé de conduite avec facultés affaiblies ayant causé la mort et d'avoir quitté le lieu d'un accident fatal.
Le 16 janvier 2013, vers 11 h 30, un homme est trouvé couvert de blessures dans le corridor d'un édifice d'appartements situé près de l'angle de la 51e rue et du boulevard Pie-IX à Montréal ; la police croit qu'il aurait été attaqué à la machette ; il décéda à son arrivée à l'hôpital ; la police a trouvé plusieurs centaines de plans demarijuana dans son appartement.
Le 21 janvier 2013, vers 17 h 30, un garçon de 12 ans qui s'amusait avec un pistolet chargé tire à la tête de son frère de 16 ans dans la résidence familiale de Dorval ; le décès de ce dernier est constaté à l'hôpital ; la police se demande comment une arme chargée s'est retrouvée dans les mains d'un enfant ; croyant d'abord à un tir accidentel, la police parle plutôt d'un tir intentionnel après avoir interrogé l'adolescent en présence de l'un de ses parents ; le 26 janvier, le quotidien La Presse rappelle que le père des deux enfants avait été accusé en 2007 d'agression armée contre son fils cadet alors âgé de 7 ans. Le père, 48 ans, a été accusé de voies de fait envers sa conjointe et son fils cadet, de menaces de mort envers sa conjointe et d'entreposage négligent d'une arme à feu ; il a été libéré sous diverses conditions dont celle de ne pas entrer en contact avec sa conjointe et ses deux enfants. En 2008, les accusations ont été retirées et l'homme s'est engagé à n'avoir aucun contact avec sa femme, sauf pour aller chercher ses enfants ; c'est à ce moment que le couple a officialisé son divorce après 18 ans devie commune ; En janvier 2013, l'adolescent de 12 ans est accusé de vol qualifié, complot avec un adolescent de 15 ans, possession illégale d'une arme chargée prohibée dans un véhicule à moteur et prise d'un véhicule à moteur sans le consentement du propriétaire le tout commis le 2 janvier 2013.
Le 22 janvier 2013, vers 18 h 15, Gaétan Gosselin, 69 ans, un opérateur de machinerie lourde est abattu d'une rafale de mitraillette en face de son domicile de la rue Jean-Tavernier, près de la rue Pierre-Gaulin à Montréal-Nord ; Gosselin décède à l'hôpital Santa-Cabrini ; Gosselin, qui avait déjà fréquenté la soeur de Raynald Desjardins, état une relation d'affaires de Domenico Arcuri ; il était aussi l'un des actionnaires de la Fiducie Buzio, principale actionnaire d'une société à numéro 9183-5371 Québec elle même première actionnaire de la Société internationale Carboneutre. Gosselin était un homme de confiance et bras droit de Raynald Desjardins, puis était impliqué dans la collection et le prêt d'argent. Il s'occupait des affaires de Desjardins depuis que ce dernier avait été arrêté en décembre 2011. Plusieurs membres des Rouges dont un homme de 29 ans et un autre de 34 ans sont arrêtés quelques heures après le meurtre de Gosselin. Gosselin demeurait dans un édifice appartenant à la fille de Raynald Desjardins.

Le 30 janvier 2013, Interpol lance un avis de recherche dans 190 pays dans l'espoir d'appréhender


Frédéric Lavoie, 30 ans,
Timoleon Psiharis, 30 ans,
Rabih Al Khalil, 25 ans, et
Jessy Kean, 37 ans,
quatre présumés caïds à la tête d'un vaste réseau d'importation et de trafic de cocaïne au Québec ; ces individus avaient échappé à la raffle du 1er novembre 2012.

Kissinger Sauveur
Luc Brisebois
Christian Bédard
Edwin Gomez
Alexandre Gagnon
Alain Binet
Jimmy Kim

sont toujours recherchés.

Le 31 janvier 2013, Vincenzo Scuderi, 49 ans, est abattu de plusieurs projectiles d'arme à feu devant sa résidence sur le boulevard Robert, près de la rue Bonivet à Saint-Léonard (Montréal) ; le 19 décembre 2012, Scuderi et deux autres individus avaient été arrêtés par la police lors d'une opération menée contre un réseau de trafiquants de drogues lié au chef de clan Giuseppe De Vito. Scuderi aurait travaillé pour Nicola Di Marco, alias Big Nick, un individu condamné après l'opération Colisée pour avoir été gérant d'une maison de jeu illégale de la mafia sur la rue Jean-Talon. Il était aussi un proche de Giuseppe Colapelle tué devant le bar Beaches en mars 2012 ; ce dernier avait des liens avec Vittorio Mirarchi, le bras droit de Raynald desjardins et de Giuseppe Poneytail De Vito. Dans la lutte pour la direction de la pègre menée par le clan des Siciliens, Scuderi aurait choisi le côté opposé au clan Rizzuto alors que Vito Rizzuto était emprisonné aux États-Unis jusqu'à sa libération en octobre 2012. Scuderi aurait travaillé pour Nicola Di Marco, alias Big Nick, un individu condamné après l'opération Colisée pour avoir été gérant d'une maison de jeu illégale appartenant à la mafia sur la rue Jean-Talon. Il était aussi un proche de Giuseppe Colapelle tué devant le bar Beaches en mars 2012 ; ce dernier avait des liens avec Vittorio Mirarchi, le bras droit de Raynald Desjardins. il avait aussi des liens avec Giuseppe Poneytail De Vito.
Le 1er février 2013, Michel Langlois reconnaît sa culpabilité à une accusation de meurtre non prémédité pour avoir causé la mort de Justina Kozyra, 27 ans, lors d'une dispute au sujet des excréments du chien de la victime sur un terrain de la rue Brunswick à Dollard-des-Ormeaux ; Langlois est condamné à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 10 ans de sa peine derrière les barreaux.
Le 1er février 2013, Tonino Callochia, 51 ans, est la cible de tireurs à la sortie d'un bar de danseuses sur le boulevard Saint-Martin à Laval ; Callochia, un membre actif de la pègre montréalaise étit lié à Joe Di Maulo et à Moreno Gallo. Dans la lutte pour la direction de la pègre menée par le clan des Siciliens, Callochia aurait choisi le côté opposé au clan Rizzuto alors que Vito Rizzuto était emprisonné aux États-Unis jusqu'à sa libération en octobre 2012.
Le 15 février 2012, vers 17 h 15, James Bertrand alias Gunman, 35 ans, un proche de Ducarme Joseph et membre d'un gang d'allégeance bleue, est la cible d'une tentative de meurtre alrs qu'il marchait sur le trottoir de la 9e avenue au sud de la rue Denis-Papin dans le quartier Saint-Michel de Montréal.
Le 15 février 2013, Nancy Cedeno est acquittée à l'issue de son second procès par la juge Marie-Josée Di Lallo.
Le 21 février 2013, Les enquêteurs de la section sud de la police de Montréal démantèle un réseau de trafiquants liés aux Hells Angels en arrêtant Kenny Bédard, 48 ans, ex-membre des Rockers et dirigeant de ce réseau ; une douzaine de personnes sont arrêtées dont Patrick Pascone-Ménard, 34 ans ; ce dernier avait été accusé d'avoir comploté l'assassinat du Rock Machine Jean-Marc Caissy en mars 1997 ; il avait été acquitté en 1998.
Le 27 février, Daniel Normand, arrêté lors de l'opération SharQ 2010 et condamné 8 ans de prison après avoir reconnu sa culpabilité à l'accusation réduite à complot pour meurtre, refuse la libération conditionnelle à laquelle il a droit.

Opération Escarpin
Le 27 février 2013, l'escouade régionale mixte Laval-Rive-Nord de la Sûreté du Québec-SQ, de la gendarmerie royale du canada-GRC et d'autres corps policiers régionaux fait irruption dans 29 résidences et exécute des mandats de perquisition dans 22 voitures et arrête une quarantaine de personnes dont 8 femmes ; les personnes arrêtés sont doupçonnées d'avoir des liens avec les motards criminels et d'écouler la drogue dans le grand Saint-Jérôme.
Le 29 mars 2013, Frédéric Landry-Hétu, un membre du chapitre South du gang des Hells Angels qui était recherché depuis l'opération SharQc 2009, est arrêté dans un chalet de Saint-Michel-des-Saints ; il est accusé de meurtre, de complot de trafic et de gangstérisme.
Le 5 avril 2013, Mario Brouillette, Michel Challand, Luc Dallaire, Claude «Macho» Giguère, René Monfette et Sylvain Thiffault se reconnaissent coupables de complot de meurtre ; Brouillette, Dallaire Giguère et Monfette sont condamnés à 20 ans de prison alors que les avocats ne peuvent s'entendre sur les sentences à imposer à Charland et à Thibault.
Le 10 avril 2013, Jimmy Cournoyer est accusé à New York d'avoir importé environ 100 000 livres de marijuana en transitant par la réserve d'Akwesasne. Cournoyer, de Laval, comptait Shane Kenneth Maloney parmi ses contacts à Montréal. Maloney est un des leaders du West End Gang.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)