Guerre des gangs - Éphémérides - 2015 (organisation criminelle)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • (8 janvier 2015) Alain Charron, 66 ans, qui serait un ancien tueur à gages du clan des Dubois, et qui avait été arrêté en avril 2012 par la Gendarmerie royale du canada-GRC en même temps que Brian Forget, 47 ans, et George Morton, 36 ans, est accusé de complot, d'importation et de possession de stupéfiants dans le but d'en faire le trafic (15 tonnes de résine de cannabis par bateaux en provenance du Pakista). Forget et Morton ont admis leur culpabilité et ont été condamnés respectivement à 61 mois et è 37 mois de prison.


(4 février 2015) La GRC arrête 15 personnes dont
Giuseppe Arcoraci, 49 ans, propriétaire d'un restaurant de LaSalle est accusé de complot pour trafic de cocaïne et de marijuana entre le 10 octobre et le 21 septembre 2011, Steven Fracas, 30 ans,
Stéphane Parent, 47 ans était déjà dans une prison fédérale pour une condamnation de 5 ans de prison imposée en 2012,
Artur Klodkowski, 38 ans, était déjà détenu en attendant son procès pour trafic de drogues.
Mathieu Bouchard et Mike Di Batista étaient aussi objets de mandats d'arrestation ; mais ils n'ont pas été trouvés.

(20 février 2015) David Rouleau que la police considère comme occupant un rôle de leadership au sein des Hells Angels est libéré d'office aux 2/3 de sa peine.

(26 février 2015) Tilus Saintilus, 20 ans, un résident de la Rive-Sud de Montréal, est tué par balles à l'angle de la rue Everett et de la 2e Avenue dans le quartier Saint-Michel de Montréal ; les policiers alertés par des voisins qui avaient entendu les coups de feu ont trouvé la victime blessée et étendue près d'une automobile percée de plusieurs balles ; le 19 décembre 2014, au palais de justice de Longueuil, Saintilus avait été condamné à 45 jours de prison après avoir plaidé coupable à une série d'accusations de non respect de conditions de libération d'avoir utilisé des cartes de crédit volées ou clonées pour acheter des spiritueux dans une succursale de la Société des Alcools à Chicoutimi ; à son décès, Saintilus devait répondre au palais de justice de Gatineau à l'accusation de possession d'arme prohibée ; Saintilus était d'allégeance bleue.

(11 mars 2015) La police effectue effectue une demi douzaine de perquisitions dans les locaux du club des Devils Ghosts, un club affilié au Club des Hells Angels, dans un secteur commercial sur la rue Donegani de Pointe-Claire et dans des résidences sur l'île de Montréal et dans l'ouest de la Montérégie ; elle appréhende 6 personnes (David Castelli, 44 ans de Saint-Lazare, Dean Madden, 51 ans de Wenthworth-Nord, David Manneh, 35 ans de Kirkland, 48 ans, de Wenthworth-Nord, Shawn Russell, 40 ans, de Saint-Lazare et Evangeline Tyler Kosowan, 20 ans de Pierrefonds, et saisit 70 kg de hashish ; la police les accuse de possession de drogues en vue d'en faire le trafic et de possession d'armes.

(18 mars 2015) Jean-Philippe Célestin, réputé chef de gang opérant dans le centre-ville de Montréal et sur le Plateau Mont-Royal est arrêté en même temps qu'une dizaine d'autres gangsters les personnes arrêtées sont accusées de complot, de trafic de stupéfiant et de gangstérisme.

(18 mars 2015) Sy Veng Chun, 67 ans, et Leng Ky Lech, 52 ans sont condamnés à 8 ans de prison pour blanchiment du produit de la vente de drogues par Daniel Muir, un important trafiquant de cocaïne, et à une amende de 2,4 millions $ chacun payables avant le 18 mars 2017 ; si cette amende n'est pas acquittée avant la date précitée, Chun et Lech devront demeurer en prison pour une autre période de 5 ans suivant l'expiration de leur peine de 8 ans ; le montant d'argent blanchi pour Muir par Chun et Lech se situerait à 100 millions $.

Le 24 mars 2015, le quotidien La presse rapporte que Francis Boucher, le fils de Maurice «Mom» Boucher, a utilisé un stratagème pour être libéré illégalement de la prison de Bordeaux où il purgeait une peine qui devait se terminer en mai 2015 ; la ministre de la Sécurité publique, Lise Thibault, annonce la tenue d'une enquête policière sur cet événement. Boucher avait été condamné en 2012 pour violence conjugale et en 2014 pour menaces de mort à l'endroit de 2 policiers.

Le 1er avril 2015, Martin Grenier, 42 ans, est trouvé coupable d'avoir blanchi et transporté aux États-Unis plus de 6 millions $ provenant du trafic de drogues sur une période de 4 mois du printemps 2009 au printemps 2010 est condamné à Détroit à 3 ans de probation.

Le 5 mai 2015, vers 22h 30, Richard Rousseau, 50 ans, un ancien membre des Blatnois, un club-école du gangs des Hells Angels, est tué par balles dans son fauteuil roulant alors qu'il circulait dans un fauteuil roulant sur la rue Yves-Blais près de l'autorute 40 à Terrebonne ; Rousseau possède un important dossier criminel alors qu'il en menait large au cours des années 1990 à titre de représentant des Hells Angels sur le terrain dans la région de Shawinigan, d'où il originait ; il s'occupait alors des consommateurs de drogues qui ne payaient pas leurs dettes et des revendeurs qio refusaien de s'approvisionner auprès du gang ; ils étaient battus parfois à coups de battes de baseball ; une de ses victimes avait été attachée à une chaise t battue au point de nécessiter une intervention chirurgicale ; en 2001, Rousseau avait été condamné à 4 ans de prison pour gangstérisme et autres accusations reliées aux activités du gang ; ne pas confondre avec un membre du chapitre de Sherbrooke qui porte le même nom que Rousseau.

Au début de mai 2015, la Cour ordonne la confiscation du bunker des Hells Angels à Trois-Rivières.

Le 12 mai 2015, le bunker du gang des Hells Angels de Trois-Rivières sur le boulevard Saint-Jean est vidé par ses membres de tout ce qui n'est pas visé par l'ordonnance de confiscation.

Le 6 juillet 2015, Raynald Desjardins reconnaît sa culpabilité à l'accusation de complot pour meurtre

Le 2 août 2015, Kevin Alves, 24 ans, et Guiliano Davance sont assassinés à Montréal. Les deux hommes étaient d'allégeance bleue et leur décès est relié à la Guerre des gangs.

Le 22 août 2015, vers 15 h 35, Serge Ngabo Saninga, 21 ans, un Montréalais d'origine congolaise, est atteint à la tête d'un projectile qui était destiné à Davidson Arretus, un ami associé à un gang de rue d'allégeance bleue, avec qui il discutait sur le trottoir à l'intersection de la 25e Avenue et du boulevard Robert dans le quartier Saint-Michel à Montréal. Jayson Riché-Paquet, 18 ans, et Randy Plaisir, 20 ans, sont accusés du meurtre de Saninga ; les deux tueurs se seraient trompés de cible alors que c'est Davidson Arretus, l'ami de Saninga qui aurait dû être tué. Il s'agit d'un règlement de compte manqué.

Le 3 septembre 2015, Donald César, 22 ans, est assassiné par balle dans un véhicule dans l'arrondissement Montréal-Nord à Montréal ; il était d'allégeance rouge et près de Chénier Dupuy tué en août 2012 dans le stationnement des Galeries d'Anjou ; son décès serait relié à la guerre des gangs.

Le 13 septembre 2015 au cours de la nuit, Edwidge Jacques, 25 ans, est assassiné par balle alors qu'il circule dans son véhicule sur le boulevard Lacordaire à l'angle de la rue Crevier dans l'arrondissement Montréal-Nord de Montréal ; son décès serait relié à la guerre des gangs ; il était d'allégeance rouge. Le 24 mars 2016, Julien Fagnani-Bergeron, 27 ans, est accusé de complot pour meurtre et du meurtre prémédité d'Edwidge Jacques.

Le 18 septembre 2015, Claudio Marco Campellone, un trafiquant ex associé de Giuseppe De Vito et alors travaillant pour Stefano Sollecito, eat tué devant sa résidence du secteur Rivière-des-Prairies, de Montréal.

Opérations Mastiff et Magot sous la direction de la Sûreté du Québec-SQ

Le 19 novembre 2015, la police effectue une rafle (projets Magot et Mastiffs) au cours de laquelle elle exécute des mandats d'arrêt contre 48 personnes, dont :
Bourgeois, Éric, 37 ans, de Montréal ; le 2 mai 2017, il reconnaît sa culpabilité à l'accusation d'avoir participé à un complot pour la vente de cocaïne à Montréal.
Cavaliere, Me Loris, criminaliste né vers 1954 ; le 19 novembre 2015, il a été accusé de gangstérisme et de trafic de cocaïne ; la police croit que son bureau a été utilisé comme bouclier pour le crime organisé ; son bureau serait le bureau central de l'Alliance des Hells' Angels, avec la mafia de Montréal et avec des gangs de rue de Montréal. (The Gazette, 20 novembre 2015, page A4 ; Journal de Montréal, 26 novembre 2015, page 19) ; le 25 novembre 2015, le juge Pierre Labelle refuse de le libérer en attendant son procès. Le 4 décembre 2015, détenu à la prison de Rivière-des-Prairies depuis deux semaines, Me Cavaliere est remis en liberté moyennant un cautionnement de 300 000 $ ; il doit déposer 150 000 $ à titre de caution devant le tribunal et offrir 150 000 $ additionnels en garantie hypothécaire sur un immeuble dont il est propriétaire, des sommes qu'il pourra récupérer s'il respecte toutes ses conditions de remise en liberté. Il sera assigné à résidence 24/24 et 7/7, il ne pourra pas communiquer avec toute personne ayant des antécédents judiciaires ou ayant des causes pendantes contre elles. Il ne pourra pas mettre les pieds dans son bureau du boulevard Saint-Laurent ni quitter la province de Québec.
Cazzetta, Salvatore dit La Barbe, 60 ans, chef présumé du gang des Hells Angels auquel il s'est joint en 2005 ; le 19 novembre 2015, il est accusé de complot pour trafic de drogues (distribution de cocaïne dans l'Est de l'île de Montréal et dans la municipalité de Repentigny), de gangstérisme, de possession d'argent provenant du crime et de non respect de conditions de sa remise en liberté ; il se remet d'une opération chirurgicale au coeur subie au début de novembre 2015 ; le 25 novembre 2015, le juge Pierre Lachapelle reporte à la semaine suivante l'audition de la requête de ses avocates (Me Nellie Benoit et Mylène Lareau) de le libérer en attendant son procès ; (Journal de Montréal, 26 novembre 2015, page 19). Le 2 décembre 2015, le juge Pierre Labelle ordonne la détention provisoire de Cazzetta sans avoir pris connaisance de déclarations du délateur Patrick Corbeil à l'effet que Cazzetta n'avait rien à voir avec le réseau de vente de drogues.
Céleste, Martin, 35 ans, de Terrebonne.
Jean-Mary, Wesley dit Calypsie, ; le 14 juin 2017, Wesley reconnaît sa culpabilité à l'accusation d'avoir participé à un complot pour la vente de cocaïne à Montréal et d'avoir été en possession d'argent produit de la criminalité ; il transportait les sommes d'argent collectées des revendeurs de drogues pour l'achat de cocaïne ; la police munie d'un mandat de perquisition de son auto Infinity JX35 a trouvé 5 téléphones cellulaires et des documents de comptabilité des transactions de drogues effectuées. il est condamné à 30 mois de prison ; le temps passé en détention préventive depuis son arrestation le 19 novembre 2015 étant inclus dans sa sentence, il ne lui reste qu'un mois à purger en prison. Le 15 décembre 2010, Jean-Mary avait reconnu sa culpabilité à des crimes de même nature pour avoir été partie de trafic de drogues sur une grande échelle et d'un réseau d'importation de drogues impliquant plusieurs membres du gang de rue de Montréal appelé Syndicate . (The Gazette, 15 juin 2017, Cahier City, page A6).
Martin «Ghost» Fortier, 34 ans, le vice-président des Dark Souls de la Beauce est arrêté en novembre 2015 ; le 23 août 2016, Fortier,est condamné à 66 mois de prison pour trafic de drogues et possession d'une arme prohibée chargée
Gauthier, Dominique, 45 ans de Terrebonne
McCarthy, José, 39 ans, de Montréal
Mongeau, Alexandra, fille de Maurice «Mom» Boucher accusée à la cour de Montréal de recel entre 2013 et 2015 et accusée à la Cour de Longueuil de complot avec Maurice «Mom» Boucher pour assassiner Raynald Desjardins en novembre 2015 ; sa mère, Louise Mongeau initie une collecte foonds pour cautionner sa sortie de prison.
Pépin-Massé, David , 32 ans ; joueur de hockey accusé de trafic de drogue ; libéré sous caution ; il obtient que son couvre-feu ne s'applique pas aux soirs de matchs des Prédateurs de Laval avec lesquels il joue et il pourra aussi sortir de la province pour participer aux matchs de son club.
Rizzuto, Me Leonardo, 46 ans, fils de Vito Rizzuto ; lui et Stefano Sollecito csont considérés comme chefs de la mafia de Montréal ; Rizzuto est accusé d'avoir commis un acte criminel pour le profit de, sous la direction de ou en association avec une organisation criminelle et d'avoir participé à deux complots pour importation de cocaïne entre le 1er janvier 2013 et le 16 novembre 2015 ; le 25 novembre 2015, le juge Pierre Labelle refuse de le libérer en attendant son procès ; ce ne sera que le 11 janvier 2016 que les deux présumés chefs pourront tenter d'obtenir une libération sous conditions ; le procureur des deux hommes est Me Dominique Shoofey qui demande une interdiction de publication des procédures à suivre.
Sollecito, Stefano, 48 ans ; considéré avec Leonardo Rizzuto comme chefs de la mafia de Montréal ; il est accusé d'avoir commis un acte criminel pour le profit de, sous la direction de ou en association avec une organisation criminelle et d'avoir participé à deux complots pour importation de cocaïne entre le 1er janvier 2013 et le 16 novembre 2015 ; le 25 novembre 2015, le juge Pierre Labelle refuse de le libérer en attendant son procès.
Jean-Mary Wesley, dit Calypsie, ; le 14 juin 2017, Wesley reconnaît sa culpabilité à l'accusation d'avoir participé à un complot pour la vente de cocaïne à Montréal et d'avoir été en possession d'argent produit de la criminalité ; il transportait les sommes d'argent collectées des revendeurs de drogues pour l'achat de cocaïne ; la police munie d'un mandat de perquisition de son auto Infinity JX35 a trouvé 5 téléphones cellulaires et des documents de comptabilité des transactions de drogues effectuées. il est condamné à 30 mois de prison ; le temps passé en détention préventive depuis son arrestation le 19 novembre 2015 étant inclus dans sa sentence, il ne lui reste qu'un mois à purger en prison. (The Gazette, 15 juin 2017, Cahier City, page A6).
Williams, Patrick, 41 ans, de Mascouche,
Wooley, Gregory, 43 ans, de Saint-Hubert.

Dans la nuit du 27 au 28 novembre 2015, la police exécute des mandats de perquisition à 10 endroits
Le 21 décembre 2015, Alexandre Tremblay est assassiné à Montréal ; ce décès serait relié à la guerre des gangs ; il était d'allégeance bleue.

Avocats devant les tribunaux : (Journal de Montréal, 20 novembre 2015, page 4 et 5)

Bellemare, Me Roger, ex criminaliste ; il avait été condamné en 2010 à 40 mois de prison pour trafic de cocaïne et complot pour trafic de stupéfiants.
Guttman, Me Alan ; en 2001, il a été acquitté de l'accusation de complot pour l'importation d'une tonne de cocaïne.
Nicolo, Me Gerardo, a été accusé en 2008 de corruption et d'entrave à la justice ; arrêté peu après l'Opération Colisée de la GRC en 2007, il aurait proposé un pot-de-vin de 20 000 $ à un agent infiltré en échange d'avantages pour son client, Giuseppe De Vito.
Pasquin, Me Louis, criminaliste procureur des Hells Angels et de la mafia italienne, arrêté lors de l'opération Piranha de la Sûreté du Québec-SQ en juin 2009 ; Pasquin avait été condamné pour gangstérisme à 54 mois de prison, étant ainsi le premier avocat condamné pour gangstérisme au Canada.
Vaillancourt, Me Luc ; le 19 novembre 2015, il est accusé d'avoir introduit des drogues dans les prisons de Bordeaux et de Sorel alors qu'il s'y rendait pour rencontrer ses clients.




Outils personels

Publicité

(Annonces   .)