Hébertville (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2018).

  • Superficie - 263,88 km2.
  • Gentilé - Hébertvillois, oise.


  • Éphémérides -


1849 Fondation, à Sainte-Anne-de-la-Pocatière, de l'Association des comtés de L'Islet et Kamouraska pour coloniser le Saguenay sous la direction de l'abbé Nicolas de Tolentin Hébert ; premier établissement agricole du Lac-Saint-Jean.
1851 Construction du moulin à scie et d'une meunerie au bord de la rivière des Aulnaies.
1852 Fondation d'une mission catholique.
1855 Proclamation des cantons de Mésy et Caron.
1857 Constitution de la municipalité de Lac-Saint-Jean. (14 septembre) Nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse Notre-Dame-de-l'Assomption.
1859 (4 mai) Constitution des municipalités du canton de Hébertville et du village de Roberval par détachement de celle de Lac-Saint-Jean.
1868 (8 juin) Érection canonique de la paroisse Notre-Dame-de-l'Assomption ; son territoire comprend une partie des cantons de Labarre, Mésy et Caron.
1879 Début de la construction de l'église Notre-Dame-de-l'Assomption.
1882 (1 janvier) Constitution de la municipalité du village de Notre-Dame-d'Hébertville par détachement de celle du canton d'Hébertville.
1883 Inauguration de l'église Notre-Dame-de-l'Assomption.
1887 Mise en exploitation d'une fromagerie par Philippe Hudon.
1888 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Hébertville.
1893 Construction du chemin de fer Chambord-Chicoutimi via Hébertville-Station par la Quebec and Lake St. John Railway.
1894 (22 août) Arrivée des Soeurs de Notre-Dame-du-Saint-Rosaire de Rimouski.
1895 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Hébertville-Station.
1901 Fondation de la mission Saint-Wilbrod à Hébertville-Station.
1903 (18 février) Constitution de la municipalité du village de Hébertville-Station par détachement de celle du canton d'Hébertville.
1904 Nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse Saint-Wilbrod.
1911 (28 mars) Érection canonique de la paroisse Saint-Wilbrod par détachement de celle de Notre-Dame-d'Hébertville ; son territoire couvre une partie du canton de Labarre.
1923 La population de la paroisse Saint-Wilbrod est de 1 150 âmes.
1926 (6 juillet) Dévoilement officiel d'un monument à Nicolas de Tolentin Hébert exécutée par le sculpteur français Guéniot et reposant sur un socle dessiné par Armand Gravel, architecte de Chicoutimi.
1936 (17 avril) Fondation de la Caisse populaire de Notre-Dame-d'Hébertville. (11 octobre) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Wilbrod.
1950 Érection d'une croix lumineuse (68 ampoules) faite d'aluminium fourni par la compagnie Alcan et dédiée à Saint-Wilbrod.
1972 (16 décembre) Regroupement des municipalités de Notre-Dame-d'Hébertville et de Hébertville sous le nom de cette dernière.
1990 La population de Hébertville est de 2 452 habitants, celle de Hébertville-Station, 1 416.
1999 (Septembre) Incendie de la grange et étable de Léonard Côté ; perte de la grange et de 70 bovins de race Holstein ; dommages évalués de 850 000 à 1 M $.
2000 La population de Hébertville est de 2 482 habitants, celle de Hébertville-Station, 1 367.
2002 (15 mai) La croix de Saint-Wilbrod est renversée par des vandales.
2010 La population de Hébertville est de 2 442 habitants, celle de Hébertville-Station, 1 230.
2012
(16 janvier) Incendie des bâtiments d'une ferme laitière de 100 bêtes ; dommages de 750 000 $.
2013
(21 juillet) Un incendie détruit l'Hôtel de ville et les archives de la municipalité qui s'y trouvaient.

Hébertvillois cités dans La Mémoire du Québec -

Paul-Émile Fortin. Louis de Gonzague Giguère. Léonce Ouellet.

  • Attraits :


Église Notre-Dame-de-l'Assomption (1879-1983) ; fresques de Charles Huot ; orgue Casavant (1914).
Église Saint-Wilbrod ; orgue Casavant (1943).
Moulin à scie (1851).
Musée de la faune québécoise (Hébertville-Station) ; expose au delà de 800 spécimens de cette faune.

  • Accueil -


Auberge Presbytère Mont Lac-Vert ; 335, rang Lac-Vert.

  • Toponymie -


Caron rappelle le souvenir de René-Édouard Caron, lieutenant-gouverneur du Québec (1873-1876).
Hébertville rappelle le souvenir de l'abbé Nicolas de Tolentin Hébert.
Labarre rappelle le souvenir de Joseph-Antoine Le Febvre de La Barre, gouverneur de la Nouvelle-France (1682-1685).
Lac-Saint-Jean était le nom originel de l'agglomération.
Mésy rappelle le souvenir de Augustin Saffray de Mésy, gouverneur de la Nouvelle-France (1663-1665).
Saint-Wilbrod rappelle le souvenir de l'abbé Louis-Wilbrod Barabé, curé de Notre-Dame-d'Hébertville, premier desservant de la mission Saint-Wilbrod de Hébertville-Station (1901-1904).

  • Repères géographiques -


Sur le versant gauche du bassin du Saint-Laurent.
À l'est de Roberval, au bord de la rivière des Aulnaies.
Diocèse de Chicoutimi.
Municipalité régionale de comté de Lac-Saint-Jean-Est.
Région touristique du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

  • Accès : Route 169 via Route 175 et Route 170.

Carte 15.

Carte 15 sur Google Maps

Pour des photos d'époque, voir

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)