Hémon (Louis)

Un article de la Mémoire du Québec (2017).

  • Homme de lettres (romancier) né en 1880 (12 octobre) à Brest, Finistère, Bretagne (France).

Arrive à Montréal en octobre 1911, puis, à l'été suivant, il part pour le Lac-Saint-Jean où il travaille à la ferme de Samuel Bédard jusqu'à son retour à Montréal en juin 1913 d'où il envoie le manuscrit de son roman Maria Chapdelaine. Récit du Canada français au magazine Le Temps de Paris qui le publiera par tranches du 27 janvier au 19 février 1914.
Son roman est publié sous forme de livre au Canada en 1916 chez J.-A. Lefebvre, ouis en France en 1921 chez Grasset.
Ce roman a fait connaître le Québec et le Lac-Saint-Jean dans le monde.
En 1919, la Société des arts, sciences et lettres érige un monument en son honneur à Péribonka.
On dit, mais certains contestent, que l'héroïne du roman, Maria Chapdelaine, aurait été inspirée par l'institutrice Éva Bouchard ou par Laura Bouchard, épouse de Samuel Bédard de Péribonka.
Les Québécois du Lac-Saint-Jean lui sont à ce point reconnaissants qu'en 1938, ils lils nommèrent Louis-Hémon un musée de Péribonka.
Décès en 1913 (8 juillet, écrasé par un train alors qu'il marchait sur la voie ferrée) à Chapleau (Ontario, Canada) ; son corps serait inhumé dans la fosse commune de Chapleau, même si un épitaphe a été posé à son nom dans le cimetière.

  • Publications - Liste partielle


Maria Chapdelaine : Récit du Canada français (roman, Éditions Le Temps, France, 1914 ; réédité par la Bibliothèque québécoise ; illustrations de Clarence Gagnon, Les Éditions Mornay de Paris, 1933 ; rééditée par Art global, Éditions Libre Expression, 1980 ; adapté par Jennifer Tremblay et illustré par le Catalan Francesc Rovira (Éditions de La Bagnole et Soulières Éditeur, 2013) ; adapté sous forme de bande dessinée du bédéiste Clermont Duval pour les Éditions Roman cinéma, 2013)
La Belle que voilà (roman, Éditions Grasset, France, 1923)
Colin-Maillard (roman, Éditions Grasset, France, 1924)
Battling Malone (roman, 1925)
Monsieur Ripois et la Némésis (roman, 1950)
Lettres à sa famille (recueil sous la direction de Nicole Deschamps, 1968)
Récits sportifs (écrits pour les journaux Le Vélo et L'Auto, 1982)

  • Distinctions -


La rue Louis-Hémon de Montréal et le canton de Hémon proclamé en 1936 et situé au-delà du lac Saint-Jean dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean honorent sa mémoire.

  • Crédits :


Dictionnaire des auteurs de langue française en Amérique du Nord (Réginald Hamel, John Hare et Paul Wyczynski, Fides, 1989)
Les rues de Montréal - Répertoire historique (Ville de Montréal, Méridien, 1995)
Louis Hémon , la vie à écrire (Geneviève Chauvrelat-Péchouxéditions Peeters, 2003)
Louis Hémon ou La vie volée de l'auteur de Maria Chapdelaine (éditions Le Télégramme, 2013)
Encyclopédie du Canada 2000 (Jacques Cotnam, Éditions internationales Alain-Stanké, 2000)

Outils personels
Publicité
(Annonces   .)