Hétu (Jacques)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Musicien (compositeur et pédagogue musical) né en 1938 à Trois-Rivières.

Études à l'Université d'Ottawa, au Conservatoire de musique du Québec à Montréal avec Clermont Pépin et Jean Papineau-Couture, à l'École normale de musique de Paris avec Henri Dutilleux et au Conservatoire national supérieur de Paris avec Olivier Messiaen.
Professeur à la Faculté de musique de l'Université Laval à Québec-ULQ (1963-1977), puis à celle de l'Université du Québec à Montréal-UQÀM (1979-2000).
Ses oeuvres comptent parmi les oeuvres canadiennes les plus jouées dans le monde.
Décès en 2010 (9 février) dans son studio de Saint-Hippolyte.

Compositions -

Variations pour piano (enregistrées par Glenn Gould, 1964)
Les Clartés de la nuit (1972 et 1986)
Les Abîmes du rêve (1982)
Les Illusions fanées (1988)
Images de la révolution (créée par l'Orchestre symphonique de Montréal, 1989)
Le Tombeau de Nelligan (1992)
Concerto pour piano (créé par André Laplante à Toronto, mai 2000)
Concerto pour orgue créé à Edmonton pour l'inauguration du Winspear Center for Music (2002)
Triple concerto pour violon, violoncelle et piano, Opus 69 (créé par le trio Hochelaga, Anne Robert, violon, Benoit Loiselle, violoncelle, et Richard Raymond, piano, avec l'Orchestre symphonique de Montréal dirigé par Jacques Lacombe au Festival de Lanaudière, juillet 2003).
Légendes
Concerto pourhautbois, cor anglais et orchestre commandé et joué par Philippe Magnan.

  • Distinctions -


Prix d'Europe de l'Académie de musique du Québec.
Membre de la Société royale du Canada-SRC (1989).
Officier de l'Ordre du Canada-OOC (2001).
Officier de l'Ordre national du Québec-OONQ (2007).
Prix hommage du Conseil québécois de la musique (2010).

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)