Huard-Boudreau (Daphné)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Huard-Boudreau (Daphné). (F) (V)

Le 22 mars 2017, vers 5 h Daphné Huard-Boudreault sort de sa résidence de la rue Forest à Mont-Saint-Hilaire et se rend à sa voiture pour aller au travail ; Anthony Pratt-Lops, 22 ans, son ex copain l'attend assis dans son automobile.
À 5 h 05, Madame Huard-Boudreault commence à déneiger sa voiture; Pratt-Lops en profite pour voler son sac-à-main et son téléphone cellulaire ; Comme Anthony refuse de sortir de l'auto, Daphné prend le volant et se dirige vers le dépanneur ;
À 5 h 20, Daphné entre chez le dépanneur, mais Pratt-Lops reste dans la voiture. Une amie de Daphné vient au dépanneur et constate que Daphné est effrayée ; les femmes appellent au 911.
À 5 h 50, deux policiers viennent parler aux deux jeunes femmes. Pratte-Lops entre chez le dépanneur et semble agité, il injurie Daphné et lui reproche de l'avoir trompé. Les policiers interviennent peu et laissent le couple se quereller.
À 6 h 05, Pratte-Lops quitte les lieux en taxi.
À 8 h, Pratte-Lops filme deux vidéos dans lesquelles il raconte avoir fouillé dans le cellulaire de Daphné et avoir réalisé que celle-ci lui était infidèle.
À 9 h 04, Pratt-Lops publie sa première video.
À 9 h 30, Pratt-Lops envoie à partir du cellulaire de Daphné le message suivant à ses collègues du dépanneur : «Avise Daph ou applez-la que son téléphone sera a 13 h a son appartement et qu'elle amene c'est clés pcq il y aura personne».
À 10 h 15, Pratt-Lops publie sa deuxième vidéo.
À 11 h 40, Après son travail Daphné se rend vers le poste de police Richelieu-Saint-Laurent pour déposer une plainte contre Pratt-Lops. En chemin, elle aurait changé d'avis et décidé d'aller chercher ses effets personnels à son appartement.
Elle demande une escorte policière.
À 12 h 20, Daphné arrive à son appartement. La policière qui devait l'accompagner n'est pas là et Daphné décide d'entrer quand même.
À 12 h 29, la policière arrive sur les lieux et fait la découverte de Pratt-Lops et de la victime déjà morte. La policière demande du renfort et Pratt-Lops est arrêté.
Le 23 mars, à 00 h 35, l'enquête est confiée à la Sûreté du Québec-SQ.
À 6 h 54, le bureau d'enquête indépendante annonce sur twitter qu'il sera responsable d'enquêter sur le travail des policiers de la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent.
À 14 h 15 Pratt-Lops est formellement accusé du meurtre prémédité de Daphné Huard-Boudreault. (Le Journal de Montréal, 15 mai 2017, pages 2 et 3).

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)