Jérémie de LaMontagne (Noël)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme d'affaires (commerçant de fourrure) né en 1629.

Arrive en Nouvelle-France vers 1659.
Père de la lignée Jérémie/Pelletier d'Amérique.
Épouse Jeanne Pelletier à Québec en 1659 ; de cette union sont issus Catherine-Gertrude Jérémie (mariée à Jacques Aubuchon, puis à Michel Lepailleur de LaFerté), Anne-Charlotte Jérémie (mariée à Claude LePellé), Nicolas Jérémie de LaMontagne (marié à Marie-Madeleine Tetesigaguoy ; ce mariage est annulé à la demande de son père parce qu'il n'était pas majeur et qu'il contrevenait aux ordonnances concernant les unions entre Indiens et Français), Marie-Jeanne Jérémie (mariée à Samuel Lecomte), François Jérémie de Voisy (marié à Françoise-Agnès Gingras), Marie-Madeleine Jérémie (mariée à Denis Mallet), Charlotte-Judith Jérémie (mariée à Charles Rousseau), Louis Jérémie (marié à Thérèse Rousseau) et Joseph Jérémie dit Douville (marié à Anne Rousseau).
Travaille aux postes de traite de Chicoutimi (1670), à celui de Métabetchouan (1676), puis au poste de Tadoussac (1679) ; se rend souvent au poste établi (près de Betsiamites) qu'on nomme Les Ilets-Jérémie en son honneur.
Père de Nicolas Jérémie dit LaMontagne (1669-1732) auteur de Relation du détroit de la baie d'Hudson (1720) ; cette oeuvre contient des données sur l'histoire, l'ethnologie et la géographie de cet endroit.
Décès en 1695 à l'Hôtel-Dieu de Québec ou à Sainte-Foy.
En 1729, il avait 78 descendants.

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presse de l'Université de Montréal, 1987)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)