Jean (Dieuseul)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Le 25 décembre 1995, Juthlande Pierre, 42 ans, l'amie de coeur de Dieuseul Jean, 52 ans, est assassinée ; elle a reçu 15 coups de couteau ; son cadavre enroulé dans un édredon avait été placé dans un morceau de tapis et placé sous un amoncèlement de bois et de métal dans le sous-sol de son appartement du 74 de la 8e avenue à Roxboro (Montréal) ; ce n'est Le 15 janvier 1996 le cadavre de Juthlande Pierre est découvert, mais on ne trouve pas l'ami de coeur .

Le 17 janvier 1996, un mandat d'arrestation est émis contre Dieuseul Jean, pour l'accuser du meurtre prémédité de Juthlande Pierre.
Le 4 mars 2013, Dieuseul Jean est identifié par ses empreintes digitales comme résidant de Irvington , près de Newark dans le Essex County de l'État du New Jersey, États-Unis ; il avait un dossier criminel.
Le 15 avril 2013, il comparait en cour du New Jersey lors d'une demande d'extradition par le Gouvernement du Canada pour qu'il vienne répondre à Montréal de l'accusation du meurtre de Juthlande Pierre. Jean avait demandé la citoyenneté américaine sous le nom d'emprunt de Jean Gardy Mentor, mais ses empreintes digitales ont été comparées avec celles des gens recherchés par la police canadienne et il a été l'objet de la demande d'extradition qui n'a pas pu être exécutée.
Le 17 mars 2016, Dieuseul Jean est toujours recherché ; la police croit qu'il pourrait être à Karthoum, au Soudan.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)