Jean (Pamela)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Le 29 décembre 2012, Pamela Jean, 27 ans, et Juan Fermin Palma seraient allés dans un bar, puis auraient quitté les lieux ensemble. Alors qu'elle n'avait que 15 ans, Pamela Jean avait entrepris une relation avec Juan Palma et, deux ans plus tard avait eu un enfant avec lui.

Le 1er janvier 2013, Pamela Jean, une serveuse qui travaillait dans un bar du quartier Saint-Hubert de Longueuil, est portée disparue.
Le 4 janvier 2013, le cadavre à moitié nu de Pamela Jean,est découvert dans une garde-robes sous les marches d'un escalier de l'appartement de Juan Firmin Palma au 10 367 rue de l'Hôtel-de-Ville à Montréal-Nord.
Juan Firmin Palma, 32 ans, déclare à la police qu'il avait eu une dispute avec Madame Jean alors qu'il était sous l'influence de la cocaïne et de l'alcool ; il se souvient de la querelle au sujet de son infidélité et que Madame Jean l'avait attaqué avec des ciseaux et qu'il s'était défendu. Firmin Palma est arrêté et accusé du meurtre non prémédité de Pamela Jean; Madame Jean avait auparavant porté plainte à la police contre lui pour harcèlement et agression, mais elle ne s'était pas présentée au procès et l'accusé avait été libéré ; en 2012, deux accusation de violence conjugale avaient été retirées. Palma était en attente de procès sous des accusations d'entrée par effraction dans le but de commettre un acte criminel, de possession de matériel spécialisé ayant servi à commettre ce délit en lien avec des faits remontant à 2010 et de possession de cocaïne ; il est alors aussi accusé du meurtre prémédité de Pamela Jean.
Le 14 décembre 2015, les agents Saundra Baichoo et Yannick Motambault, qui sont accusés de négligence, reconnaissent leur faute devant le comité de déontologie policière ; qui déclare «la «négligence ou l'omission» des deux agents n'était dictée par aucun sentiment malveillant» et n'a eu «aucune conséquence» sur l'affaire, puisque Pamela Jean était déjà morte le 1er janvier 2013. La principale inconduite reprochée aux policiers est d'avoir contrevenu à une directive très claire devant être appliquée dans le cas du signalement de la disparition d'une personne» en ne rencontrant pas Madame Jean et en ne rédigeant pas un rapport.
Le 7 décembre 2016, Juan Firmin Palma est reconnu coupable du meurtre non prémédité de Pamela Jean.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)